ConnexionAccueil0 Commentaire


Et tournoie... (Les analyses du Glaçon)Analyse de MysterFrizz

La chanson Et tournoie, dont le thème est issu tout droit d'Emily Dickinson, décrit le combat acharné qui fait rage au sein même de l'esprit de la chanteuse. «Je» s'adresse à «Tu» dans cette chanson, mais ce n'est en fait qu'un dialogue de soi avec soi qui nous est livré ici, opposant cette part désireuse de se fondre à l'éternité à l'autre, la nouvelle, «attirée vers le haut et la lumière», et qui s'invite elle-même à revêtir son âme de lumière avant de «tournoyer…» Ce tournoiement provoque alors l'ivresse, le vertige. Un vertige qui peut d'ailleurs aussi être interprété comme vertige de la scène, puisque lorsque l'artiste sort de l'ombre pour se livrer à son public, c'est justement cette «âme de lumière» qui passe en avant. Comme le dit Mylène : «j'aime l'ombre et la lumière, et il est vrai que (…) la scène est un moment de lumière». Mais si l'artiste aime les deux pôles qui la constituent, il est frappant de voir ici que ces deux pôles ne semblent guère s'apprécier, teintant la chanson d'une dimension mortifère oppressante. D'autant que cet astre qui s'élève après la mention d'un fil aimé n'est pas sans nous rappeler le chemin préconisé par Jardin de Vienne pour permettre à l'âme de s'élever, c'est-à-dire la mort.

J'perçois tes funérailles[1]
Cerveau en bataille[2]
Tu te veux liquide[3]
Pantin translucide[4]
Mais tu n'pourras rien changer
Côté sombre, c'est mon[5] ombre
Dissout dans l'éternité[6]
Et l'astre est de cendre[7]

Ton fantôme intérieur[8]
Affronte tes heures
Assassin blotti[9]
Ton pire ennemi
Tu veux t'expulser de toi[10]
Mais ta vie, fait envie[11]
Ton fil tu l'aimes déjà[12]
Et l'astre s'élève[13] oh…

Mets ton âme de lumière[14]
Et tournoie et tournoie[15]
Mets ton habit[16] de mystère
Et tournoie et tournoie
Sous ton âme la plainte amère[17]
Panse[18] la, donne la[19]
Mets ton âme de lumière

Dedans tout n'est que faille[20]
Ton cœur de cristal
Se brise au moindre éclat
De rire et de larmes
Au morts qu'importe les dés[21]
Le soleil, ton emblème
Ne te sera dérobé
Que pour l'éternel oh…


MysterFrizz
    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.