Avant que l'ombre... (Paroles)Analyse de PtitGénie

En janvier 2006, dans l'émission Sept à Huit, Mylène disait à propos du texte de cette chanson : 
"J'essaye de plus en plus, et j'avoue que ce n'est pas facile, d'extraire de ma vie, et à jamais, du ressentiment."
Dans le texte d'Avant que l'ombre..., Mylène se place face à la mort et exprime son appréhension avant cette échéance, mais aussi ses certitudes.
 
Âpreté des sons
Tourmente des vents

Elle décrit de quelle manière elle ressent et visualise l'arrivée de l'Ombre. Chaque parole, chaque son devient trop lourd et agressif, et les éléments semblent s'agiter autour d'elle. Ce qui l'entour change, ou peut-être est-ce elle qui les perçoit autrement.
Mémoire ...
Qui m'oublie, qui me fuit

Mais tout ce bouleversement n'est peut-être que le retour de souvenirs oubliés. Car avant la mort, il y a une chose qui s'impose à chacun : faire le bilan de sa vie. Toute une mémoire qui défile aux yeux de chacun. Mylène explique ici que ce qui revient à elle, c'est toute une part de sa vie qu'elle avait oublié. Ou plutôt qui s'était d'elle-même effacée de son esprit, qui l'avait fuit.

Jésus ! J'ai peur
Jésus ! De l'heure...
Qui me ramène
A des songes emportés,
A des mondes oubliés, oh

Une chose lui fait peur : que l'approche de la mort fasse renaître en elle tout ce qu'elle avait jusqu'ici effacé. On sait que Mylène dit avoir oublié toute son enfance. On peut penser qu'ici, c'est cette enfance qu'elle décrit comme un "monde oublié". Elle aurait alors peur de voir ressurgir cette période de sa vie qu'elle avait oublié, des démons enfouis en elle. Peut-être cette fameuse fêlure...

Jésus ! J'ai peur
De la douleur...

Elle exprime sa peur de voir ressurgir des pensées qu'elle voulait à jamais oublier. C'est toute sa vie qui défile dans sa tête face à l'échéance, des pensées qui lui font mal.
Des nuits de veille
Elle craint ces nuits sans sommeil, où elle est tourmentée par l'arrivée de la mort, mais surtout par tout ce que cela réveil en elle et qui l'empêche alors de dormir.
Mémoire inachevée,
Cette "mémoire" qui correspond à toute sa vie, ces moments qui reviennent à elle, n'est bien sûr pas achevée. Elle veut se dire qu'il lui reste encore du temps.
Qui ne sait... où elle naît
Mais il y a toujours le problème de l'oubli : elle ne sait plus où commence tous les souvenirs qu'elle a encore en elle, elle a oublié le débutde sa vie, où est "née sa mémoire" : son enfance. Et cela la hante.

Avant que l'ombre, je sais
Ne s'abatte à mes pieds

L'échéance approche. Mais ce n'est pas quand la mort l'aura emportée qu'elle fera le bilan de sa vie; elle le fait lorsque celle-ci est à ses pieds, pas encore tout à fait là, mais déjà bien plus près qu'avant.
Pour voir l'autre coté
Voir l'autre côté de son âme, voir ses secrets, ses instants cachés, ses peurs et douleurs.
Je sais que... je sais que... j'ai aimé
Avant de partir, elle veut être en paix avec elle-même, et ne pas avoir de ressentiments. Elle ne garde donc en elle que ce qu'elle considère comme positif. Elle sait qu'elle a aimé des personnes, des moments, son public... Elle a connu l'amour, qu'importe sous quelle forme, et cela lui suffit.
Avant que l'ombre ...gênée
La mort s'en veut presque de l'arracher à la vie. Comme si elle s'en voulait du mal qu'elle impose aux personnes qu'elle approche.
Ne s'abatte à mes pieds
Pour voir l'autre coté
Je sais que j'aime, je sais que j'ai...

Il n'est plus question de passé, mais de présent. Elle a aimé, mais encore mieux : elle aime.

Jésus ! J'ai peur
Oh ! Jésus ! Seigneur !
Suis-je coupable ?
Moi qui croyais mon âme
Sanctuaire impénétrable

Elle ne pensait jamais pouvoir aimer, pouvoir ouvrir son coeur. Ce coeur qu'elle jugeait de "sanctuaire impénétrable". Et à l'approche de la mort, elle se demande si elle a bien fait d'aimer, elle se sent presque coupable de l'avoir fait, parce qu'à présent tout lui revient et elle souffre de la séparation qui approche.

Jésus ! J'ai peur
Jésus ! Je meurs
De brûler l'empreinte

Elle s'en veut de se forcer à effacer, pour mieux vivre l'instant présent, tout ce qu'elle a vécu dans son passé.
Mais laisser le passé redevenir le passé
Mais il y a bien une leçon qu'elle retient de cette épreuve qu'elle vit face à l'Ombre : il faut arrêter de se tourmenter à cause du passé, il faut se concentrer sur la vie présente pour mieux profiter des derniers moments qu'il reste.

Passé... passé... passé... passé... passé...


PtitGénie (07/2007)
    

Vos réactions

Votre pseudo :