Redonne-moi (Clip)Analyse de PtitGénie

Journaliste : Comment vous trouvez-vous physiquement ?
Mylène : Je ne m'aime pas beaucoup. C'est certainement mieux à l'écran, car il y a les artifices. Je me vois moi-même en pensant à une peinture pour laquelle l'artiste ne serait pas allé jusqu'au bout. Il ne l'aurait pas aboutie, il lui manque quelque chose. (Rock Land - Novembre 1988)

Extrait du livre "Une vie bouleversée" d'Etty Hillesum, dont Mylène s'est beaucoup inspirée pour l'album "Avant que l'ombre..." :
En moi certaines choses prennent bel et bien forme, une forme de plus en plus nette, concentrée et tangible - et pourtant il n'y a rien encore à saisir, comment est-ce possible? J'ai l'impression d'abriter un grand atelier où l'on travaille dur, où l'on martèle, taille, etc. A d'autres moments, il me semble être faite intérieurement de granit, un rocher de granit heurté perpétuellement de fortes cataractes qui l'érodent. Un bloc de granit érodé sans trêve, où les éléments cisèlent des contours et des formes. Peut-être ces formes seront-elles un jour achevées, leurs contours nettement dessinés, et je n'aurai plus alors qu'à recopier ce que je trouverai en moi. Mais n'est-ce pas une vue trop simpliste? Ne fais-je pas trop confiance à un travail qui s'accomplit sans ma participation active? Je veux y apporter tout mon sérieux et toute mon attention : ils assistent à ce "travail" pour ainsi dire en mon nom. Ils sont mes représentants là-bas dans cet atelier, mais ils n'y sont qu'en observateurs, sans fournir aucune aide effective.


PtitGénie (2011)
    

Vos réactions

Votre pseudo :