ConnexionAccueil3 Commentaires


TristanaClip de Mylène Farmer - 1987


Crédits du clip Tristana

Réalisateur : Laurent Boutonnat
Durée : 11'33
Année : 1987
Production : Alain Grandgérard, Laurent Boutonnat, Movie Box, Polydor & Polygram Music
Budget : environ 70.000 €

Scénario : Laurent Boutonnat
Traduction russe : Tania
Directeur de la photographie : Gérard Simon
Montage : Agnès Mouchel
Stylisme & costumes : Carine Sarfati
Chevaux : Jean-Pierre Blache
Dressage du loup : Gaëtan Baley
Photographe : Christophe Mourthé
Acteurs : Sophie Tellier (la tsarine), Vladimir Ivtchenko (Rasoukine), Sacha Prijovik (le moine), Passe-Partout/André Bouchet (un nain)

Dates du tournage : du 11 au 16 avril 1987
Lieux du tournage : La Chapelle-en-Vercors, dans la Drôme

Clip présent sur : Les clips - Volume I, Music Videos

Chronologie du clip Tristana

04/1987 - Tournage clip (Cinq jours à La Chapelle-en-Vercors, dans la Drôme)
06/05/1987 - Projection clip en avant-première (Paris - Cinéma UGC Normandie)
16/05/1987 - Première diffusion clip ('Les enfants du rock' - A2)

Articles de presse sur le clip Tristana

- dérouler le contenu -

Synopsis du clip Tristana

Au milieu des plaines de Russie, dans un château, une cruelle tsarine convoque un moine, son fidèle serviteur, pour avoir des nouvelles du royaume. La révolte couve... Mais la tsarine en a assez. Elle veut savoir si elle est toujours la plus belle du royaume. Le moine lui répond en lui disant que, bien qu'elle soit très belle, il y a aussi la jeune Tristana, dont les gens disent que la peau est plus douce qu'une pêche... Folle de rage, la tsarine ordonne au moine de la tuer et de lui ramener sa peau de pêche, avant d'éclater d'un rire diabolique. Dans la forêt enneigée, Tristana s'amuse avec son amoureux, Rasoukine. Mais le moine et ses sbires arrivent. Rasoukine, qui tentait de la protéger, se fait taillader la joue à l'épée. Folle de chagrin, Tristana prend la fuite et roule dans la neige. Elle est recueillie dans une maison par sept nains, qui l'hébergent et la nourrissent. Un portrait de Karl Marx est suspendu dans la maison. Le moine rapporte à la tsarine l'épée qui a tué Rasoukine. Celle-ci lèche le sang qui la macule, ses yeux se révulsent, et des images d'archives apparaissent à l'écran : Lénine faisant des discours enflammés, un peuple révolté... Au petit matin, alors que les nains vont travailler, Tristana est perdue dans ses pensées, qui vont vers Rasoukine. Elle ne perçoit pas le danger : la tsarine, les yeux toujours révulsés, s'approche d'elle. Tristana, endormie, est réveillée par le rire de la tsarine, qui lui jette une pomme à la figure, ce qui éclabousse de sang le portrait de Marx ! Elle prend ensuite la fuite, mais finit dévorée par les loups. Le moine, lui, périt par le froid. Les nains, au chevet de la belle Tristana, sont inconsolables. Rasoukine entre dans la pièce et dépose un baiser sur les lèvres de Tristana. Avec les sept nains autour de lui, il porte Tristana dans ses bras, vers un lieu ensoleillé et enneigé. "Tristana, es-tu vivante, ou es-tu morte ?". Elle rit au soleil, et joue avec la neige... "Je ne sais pas".


Divers

Documents relatifs au tournage :


Single et album

Single Tristana Album Cendres de lune

Vêtements : tenues et accessoires

Tristana - 05/1987
Costumière : Carine Sarfati

Les supports du clip Tristana


Anecdotes sur le clip Tristana

Dans la banque de données de la Sacem (disponible sur leur site Web) est déposée depuis très longtemps cette oeuvre : "Sur les traces de Tristana", réalisateur : François Hanss. Il s'agirait du making of du clip jamais publié jusqu'à présent !
L'un des sept nains du clip Tristana n'est autre que André Bouchet alias Passe-Partout, le petit homme de l'émission télé 'Fort Boyard' depuis 1990 !
Ce sont de véritables images d'archives de la révolution russe de 1917 que l'on peut voir dans le clip Tristana, tournées pendant la manifestation de juillet 1917 le long de la Volga.
Dans la version originale du clip Tristana publiée sur la VHS "Les clips" en novembre 1987, les rires de Mylène de la scène finale continuent pendant le défilement du générique de fin. Il n'y a que sur cette VHS que l'on peut voir/entendre cette version, puisque ces rires ont été enlevés sur la réédition de la VHS en 1997 et sur le DVD de 2001 ! Visionnez ce générique de 1987 ici : http://www.innamoramento.net/mylene-farmer/videos/

Annuaire : fiches biographiques

Gaëtan Baley (Dresseur d'animaux)
Laurent Boutonnat (Compositeur, réalisateur, photographe, concepteur et directeur artistique de spectacle)
François Hanss (Réalisateur)
Vladimir Ivtchenko (Acteur)
Agnès Mouchel (Monteuse)
Christophe Mourthé (Photographe)
Sacha Prijovik (Acteur)
Carine Sarfati (Costumière)
Gérard Simon (Directeur de la photographie)
Tania (Traductrice)
Sophie Tellier (Danseuse)

Confidences - Interviews

Agnès Mouchel / Ancienne chef monteuse - 2005 - IAO
Christophe Mourthé / Photographe - 01/2003 - Instant-Mag
Gérard Simon / Directeur photo - 2005 - IAO
Sophie Tellier / Actrice - 2003 - Mylène Farmer Magazine

Photographies sur le tournage du clip Tristana

Photos prises lors du tournage du clip Tristana.

Fichiers vidéos (publicités...)


Fichiers audio (interviews, pubs, critiques...) sur le clip Tristana

1987 - Bande originale de clip / Sans contrefaçon
1987 - Bande originale officielle de clip / Tristana : Ouverture
1987 - Bande originale officielle de clip / Tristana : Version single
1987 - Bande originale officielle de clip / Tristana : Adieu Tristana
1987 - Bande originale officielle de clip / Tristana : Bande son intégrale
1987 - Bande originale de clip / Tristana : Générique de fin VHS 1987

Captures d'écran du clip Tristana

    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.