mardi 21 septembre 1999Mylènium Tour à Marseille

Salle : Le Dôme
Capacité : 9000 spectateurs

Anecdotes / divers

Il s’agit de la première date de la tournée, après des répétitions laborieuses et fatigantes. Mylène y apparaît fatiguée : un technicien dans la fosse porte un panneau sur son dos avec l’accroche de chaque phrase de Rêver, aide-mémoire pour Mylène qui a décidé d’inclure la chanson seulement quelques heures avant le début du spectacle. Pendant California elle est prise de bâillements. Il y a un plantage sur Beyond my control où Mylène débute la chanson trop tôt, alors que l’intro n’est pas terminée ! Yvan Cassar la guide au piano, mais impossible de rattraper l’erreur en raison du time-code qui régit la chanson : un couplet est donc répété deux fois. Erreur identique sur Je te rends ton amour, où elle commence trop tôt la chanson ! Même topo pour Yvan Cassar qui tente de la guider, aidé par Abraham Laboriel qui multiplie les coups de batterie pour marquer les mesures... Christophe Danchaud tombe de son socle sur Désenchantée, et sur Dessine-moi un mouton Eric Chevalier, visiblement pris de court, rate magistralement l’intro au piano et sur la reprise, Mylène se prend les pieds dans un fil avant de se rattraper in extremis sur la batterie, après avoir percé les tympans de la salle entière en hurlant dans son micro de surprise.
Ultime plantage, l’intro de Souviens-toi du jour... est complètement ignorée et Mylène commence en catastrophe le premier couplet. Sans doute à bout de nerfs, elle quitte la scène sans reprendre le titre ! Elle ne dira au revoir que très discrètement, à la fin d’Innamoramento, sur laquelle Mylène une robe vert très décolletée qu’elle ne portera plus par la suite, tout simplement parce qu’elle n’était pas bien dedans.
Mylène logeait à l’hôtel New Hotel Bompard.


Lives Souvenirs



Photographies amateurs


    

Vos réactions

Votre pseudo :