mardi 17 janvier 2006Avant que l’ombre... à Bercy à Paris

Salle : Bercy
Capacité : 13500 spectateurs

Anecdotes / divers

Le public est en forme ce soir et offre à Mylène une énorme ovation à Mylène après "Rêver". Yvan Cassar est même obligé de recommencer l’intro de "L’autre...", tant l’ovation est forte et tant elle dure... Mylène dira alors "Vous n’imaginez pas l’émotion que ça donne... Je n’arrive pas à dormir en ce moment, je me demande pendant des heures ’pourquoi moi ?’ J’ai la chance d’avoir un public comme vous, c’est le plus beau cadeau..." tout en tenant une peluche Bambi dans ses bras.
Grande salve d’applaudissement également après "Q.I", où Mylène lève les bras pour encourager encore le public, en disant "C’est ma mégalomanie...".
On note enfin plusieurs erreurs sur "L’amour n’est rien...", où Mylène commence le première couplet trop tôt, et enchaîne directement avec un deuxième refrain au moment du pont, ce qui donne "L’amour c’est... heu, c’est rien...".

Les peoples présents : Sandrine Kiberlain, Bruno Guillon (6/9 NRJ), Grégory Lemarchal, Patrick Dupont, Yannick Noah et ses filles, Jeremy (morning café m6), Alexia Laroche-Joubert, Nicolas (What For).


Citations de Mylène

- Reprise de XXL : (le public chante fort la reprise) "C’est plus fort que moi!"
- Reprise de XXL : (le public termine "On veut de l’amour XXL...") "Moi aussi!"
- Fin de Sans contrefaçon : "Je souffle un peu, vous chantez!"
- Reprise de Q.I : (en se tournant vers le fond de la scène) "Ça c’est ma mégalomanie! Plus fort! ... C’est magnifique!"
- Fin de Redonne-moi : "Ce sont des moments tellement inoubliables pour moi. Je crois que j’ai vraiment beaucoup, beaucoup, beaucoup de chance d’avoir un tel public. Voilà, merci de votre accueil."
- Reprise de Rêver : "Je vous laisse la chanter cette fois..."
- Après Rêver : "Vous imaginez l’émotion quand j’rentre chaque soir? Je n’arrive pas à dormir pendant des heures et des heures, j’me demande pourquoi est-ce que je mérite tant que ça. Après on va m’appeler la pleureuse mais quand bien même, vous savez quoi? C’est une telle émotion, une telle joie! Je la savoure."
- Désenchantée : "Vous chantez plus fort que moi!"
- Désenchantée : "Maintenant c’est pour moi…"
- Désenchantée : "J’ai loupé la fin, on reprend la dernière note?"


Lives Souvenirs



Photographies amateurs


    

Vos réactions

Votre pseudo :