mardi 5 mai 2009Tournée 2009 à Clermont-Ferrand

Salle : Zénith d’Auvergne
Capacité : 9000 spectateurs

Anecdotes / divers

Le public du Centre est réputé "difficile", dans le sens où il assiste à un concert de manière très religieuse. Mais pour le coup, l’ambiance de cette première date clermontoise était excellente !
L’oeil de l’introduction est apparu très tôt sur l’écran, puis plus rien ne s’est produit pendant 10 minutes, avant que l’ouverture du spectacle ne débute enfin. Test ? Souci technique ? Autre petit bug technique : tous les feux d’artifice ne se sont pas déclenchés au même moment sur C’est dans l’air.
Outre ces deux soucis très mineurs, le concert était parfaitement réussi. Mylène était en pleine forme (bien qu’elle ait, encore une fois, fait pas mal d’erreurs dans ses paroles), et s’est montrée assez loquace, remerciant beaucoup tout le monde, et lâchant même quelques petites doses d’humour en remontant ses cuissardes... Sur la partie lente, Mylène était très émue et s’en est excusée auprès du public. A noter une première modification dans le spectacle : sur Ainsi soit je..., des images live de Mylène sont projetées sur les écrans transparents, situés de part et d’autre Mylène, ce qui n’était pas le cas lors des deux premières dates de Nice.
Anecdote concernant le décor : le fond constitué de "cases" dans lesquelles sont positionnés des mannequins n’était pas complet : trois ou quatre cases manquaient de chaque côté !
Autre fait notable : à partir de cette date, les deux escaliers situés aux extrémités de la scène servent enfin (brièvement) à quelque chose. Sur Appelle mon numéro, les deux choristes sont chacune assise sur l’un d’eux, avant de rejoindre Mylène sur le pont de la chanson.
Enfin, toute petite modification musicale : les violons de C’est dans l’air n’arrivent pas dès le premier refrain, comme lors des concerts niçois.

Les peoples présents : Bruno Aveillan (à confirmer).

Catégorie 1 (places numérotées et assises) : 130 €
Catégorie 2 (places numérotées et assises) : 95 €
Catégorie 3 (fosse debout) : 60 €


Citations de Mylène

A la fin de Rêver, lorsque la foule crie : « C’est dangereux… Vous devez vous dire : "Elle pleure trop, tout le temps", mais c’est de votre faute… ».
A la fin de Ainsi soit je..., Mylène chante : « Ainsi soit ma vie, merci... », puis « Merci beaucoup ».
Sur Désenchantée, en remontant ses cuissardes : « Une à gauche, une à droite, et on recommence ! ».
Lors de la reprise de C’est dans l’air : « A vous de tous reprendre très fort cette chanson, bonne chance ! ».


Lives Souvenirs




Divers vidéos amateurs



Photographies amateurs


    

Vos réactions

Votre pseudo :