mercredi 6 mai 2009Tournée 2009 à Clermont-Ferrand

Salle : Zénith d’Auvergne
Capacité : 9000 spectateurs

Anecdotes / divers

Cette seconde date dans cette salle a bénéficié d’une ambiance démentielle et assez inhabituelle pour un concert à Clermont-Ferrand !
On notera tout d’abord que toutes les "cases" du fond du décor sont à nouveau présentes, alors qu’elles ne l’étaient pas la veille. Etrange !
Dès l’intro de Appelle mon numéro, Mylène a de petits problèmes avec la cape de son costume. Elle passera les trois chansons suivantes la main derrière le cou pour tenter de la maintenir en place. Au rang des petits ratages amusants, signalons que Mylène rate bien l’intro de Pourvu qu’elles soient douces, et jette alors un regard de petite fille vers la régie, l’air de dire « Oups, j’ai raté ! »... Mylène rate également le départ de sa reprise avec le public sur XXL. Elle se tourne alors vers Yvan, lâchant un « Ah ! » un peu affolé ! Plus tard dans le show, on note un petit changement d’accessoire : avec sa tenue bleue, Mylène ne porte plus les chaussures bleues habituelles, mais garde les cuissardes noires du tableau précédent.
D’une manière générale, Mylène semblait prendre un plaisir particulier sur cette date (« Là c’est énorme ! C’est énorme ! » sur Désenchantée...), et semblait triste de quitter Clermont-Ferrand : elle dira « Je vais vous quitter bientôt, vous allez me manquer... Mais maintenant vous allez chanter ! » sur C’est dans l’air.
Mylène débute Ainsi soit je... de la même manière qu’en 2006, en demandant au public de l’aider sur cette chanson. Terminons enfin sur une magnifique phrase déjà culte, prononcée par Mylène sur Nous souviendrons nous : « Je n’ai qu’une certitude dans ma vie : c’est que je ne vous oublierai pas. Jamais. ».
Pour l’anecdote, sachez que Mylène est retournée sur Paris immédiatement après le concert.

Catégorie 1 (places numérotées et assises) : 130 €
Catégorie 2 (places numérotées et assises) : 95 €
Catégorie 3 (fosse debout) : 60 €


Citations de Mylène

Juste avant la reprise de L’âme-stram-gram : « Bonsoir, vous allez bien ? Est-ce que je peux vous entendre tout là-haut ? Ensemble une fois ! ».
Lors de son ratage de la reprise de XXL : « Ah ! ».
A la fin de Nous souviendrons nous : « Moi aussi j’vous aime... merci. », puis « Je n’ai qu’une certitude dans ma vie : c’est que je ne vous oublierai pas. Jamais. Merci beaucoup... ».
Au moment de la reprise de Rêver : « Merci... Vous allez chanter pour moi maintenant si vous le voulez bien », puis, en s’accroupissant et en tendant son micro vers le public : « C’est magnifique ! ».
Au début de Ainsi soit je... : « Il va falloir m’aider sur celle-ci... ».
A la fin de Sans contrefaçon : « Vous la reprenez avec moi ? Vous la connaissez un peu celle-là ? Là-haut ! Et là-haut ! Tous ensemble ! Encore ! ».
Sur Désenchantée : « Tous ensemble ! Là-haut ! (rires) Enorme, énorme ! A vous ! ». Sur C’est dans l’air : « On va se quitter bientôt... Vous allez me manquer, mais vous allez chanter ! (rires) On y va ? Tous les bras en l’air ?! (rires) Ils sont fous ! ».


Lives Souvenirs




Divers vidéos amateurs

    

Vos réactions

Votre pseudo :