vendredi 13 septembre 2013Timeless 2013 à Paris

Salle : Palais Omnisports de Paris-Bercy
Capacité : 14266 spectateurs

Anecdotes / divers

Après une journée de repos, Mylène revient pour cette cinquième date parisienne en pleine forme, très heureuse d'être là et très dynamique. Elle sautait partout, notamment sur Slipping away. Sa voix était plus juste que sur les quatre premières dates, elle était également plus présente au niveau des chorégraphies, et occupait plus l'espace.
Du côté du public, peut-être la meilleure date jusqu'à présent au niveau de l'ambiance dans la salle ! Y compris sur les titres plus récents et moins connus, le public est déchaîne (ce dernier point est une constante sur cette tournée, là-dessus Timeless dépasse les spectacle de 2006 et 2009 !).
L'anecdote la plus marquante de cette date reste le gros plantage sur Elle a dit ! Elle a commencé le premier couplet en retard, sans réussir à se re-caler et en se trompant dans les paroles. Elle a finalement laissé tomber, et fait signe aux musiciens de recommencer en disant "On va arrêter la musique !".
En dehors de ça, encore quelques petites erreurs de paroles, mais on est loin du festival qu'étaient les premières dates sur ce point !
Maman a tort a été rallongée, et si Mylène ne chante absolument pas, laissant le public se déchaîner en chantant ce couplet, les musiciens jouent une version prolongée, ajoutant cette fois la ligne de basse de la version originale.
A noter que, pour célébrer l'anniversaire de Mylène ayant eu lieu la veille (jour sans concert), des fans lui ont chanté la chanson après Je te dis tout, ce à quoi Mylène a répondu par un "Merci timide".
Sur A l'ombre, les bulles qui tombent au moment de la reprise sont bien plus nombreuses, et plus dirigées vers le public que vers la scène, rendant l'effet bien plus présent et plus réussi.
Pour finir, à noter que les 3 photographes de lives de Mylène étaient là ce soir : Claude Gassian, Nathalie Delépine et Robin.

Personnalités présentes : Vincent Lindon, Gérard Louvin, Elie Semoun, Thierry Moreau, Willy Rovelli, Isabelle Nanty, Franck Riester.


Citations de Mylène

Lors du plantage sur Elle a dit : "Vous voyez comment on peut rater une chanson !" puis "C'est ça l'humain d'un spectacle !"
Sur la reprise de Désenchantée : "Cette chanson... C'est inouï, inouï pour nous tous les danseurs, les musiciens, merci infiniment"
Pour lancer Maman a tort : "Petit exercice de mémoire !"


Lives Souvenirs



Photographies amateurs


    

Vos réactions

Votre pseudo :