Concerts - Historiques

En Concert 89

Automne 1988 : Mylène annonce aux médias son départ sur scène dès le printemps 1989.

Décembre 1988 : Alors que Mylène triomphe en tête du Top 50, la billetterie ouvre pour les premiers concerts parisiens de Mylène Farmer en mai 1989. Mylène se produira 10 soirs de suite au Palais des Sports.

Janvier - Février 1989 : Alors que Mylène, Laurent Boutonnat et Gilles Laurent conçoivent ensemble le spectacle, dans le plus grand secret, un grand casting a lieu pour recruter les sept danseurs qui accompagneront Sophie Tellier et Mylène sur scène. Quelques jours plus tard, les quatre garçons et trois filles sont choisis. Les répétitions peuvent débuter.

Avril 1989 : Mise en vente des places pour les deux dernières dates de la tournée, à Bercy au mois de décembre. Les places pour les autres dates sont mises en vente dans les mois suivants.

11 mai 1989 : Après des mois de préparation et de répétitions, Mylène Farmer se donne en concert, pour la première fois de sa carrière. Le spectacle est un succès et une totale réussite ! Il est le prolongement de l’univers créé par Mylène et Laurent Boutonnat, univers recréé sur scène.

Du 18 au 25 mai 1989 : Représentations de Mylène au Palais des Sports de Paris. Énorme succès public. Pour fêter ça, un grand dîner a lieu aux Jardins de Bagatelles le mercredi 24 mai à 22h30 (François Hans et Anthony Souchet étaient présents).

Été 1989 : Mylène s’offre un repos estival, durant lequel elle accouche de deux nouveaux titres, "A quoi je sers..." qui sort en single en juillet, et "La veuve noire", sa face b, dans laquelle elle tourne en dérision le succès qu’elle a remporté face au public en mai.
Mylène est sortie bouleversée de ces premières rencontres avec son public.

19 septembre 1989 : Première date de la tournée en province de Mylène, à Grenoble. Mylène est partie pour trois mois intensifs de tournée, durant lesquels elle se reproduit plus d’une quarantaine de soirs.

20 & 21 octobre 1989 : Alors que Mylène et la troupe se produisent à Bruxelles, le concert est enregistré, et surtout filmé en public... mais aussi sans public, dans une salle vide, l’après-midi. Ainsi Laurent Boutonnat peut obtenir tous les plans qu’il souhaite pour le film du spectacle.

08 décembre 1989 : Dernière représentation de cette première tournée de Mylène Farmer, à Bercy pour le deuxième soir consécutif. Énorme succès. Bertrand Le Page organise juste après un dîner à l'école des Beaux-Arts (Paris) avec plus de 500 invités. Un disque de diamant pour l'album "Ainsi soit je..." est ce soir-là remis à Mylène, mais, Bertrand Le Page entre dans une colère noire en voyant que la récompense est offerte pendant le repas et devant l'indifférence des convives qui dînent. Mylène tentera de calmer le scandale qu'il provoque devant l’assistance, en vain. Elle prend la douloureuse décision de se séparer de lui suite à ce dîner.

09 décembre 1989 : Sortie du double album live de la tournée, enregistré à Bruxelles les 20 et 21 octobre. L’album est un succès : au total près de 600 000 exemplaires sont vendus. Deux singles live en sont extraits : "Allan" en décembre (80 000 exemplaires vendus) et "Plus grandir" en mai 1990 (70 000 exemplaires vendus).

Mai 1990 : Après de longs mois de montage, la vidéo du film sort dans le commerce. Elle se vend à 100 000 exemplaires, et obtient alors le prix de la meilleure vidéo musicale européenne.




Tour 96

Automne 1995 : Après l’échec du film "Giorgino", réalisé par son complice Laurent Boutonnat, Mylène revient avec un nouvel album, "Anamorphosée", précédé du single "XXL". Si Laurent Boutonnat est toujours aux commandes musicales de l’album, Mylène fait appel à d’autres réalisateurs pour ses clips. Mylène explore pour ce retour une image toute nouvelle, plus sexy et plus lumineuse qu’auparavant. Cependant, les sombres démons du passé ne sont pas totalement envolés.

17 décembre 1995 : Première télévision de Mylène Farmer pour ce retour, alors que l’album et le single sont sortis plusieurs mois plus tôt. Mylène y annonce qu’elle repartira en tournée au printemps 1996 !

Mars 1996 : Dans le plus grand secret, Mylène, Laurent et toute l’équipe conçoivent ce nouveau spectacle qui se veut incroyablement spectaculaire. Les places sont mises en vente dans le courant du mois : la tournée est assez courte, une vingtaine de dates seulement sont prévues durant tout le mois de juin, dont trois au Palais Omnisports de Paris-Bercy.

25 juin 1996 : La première du spectacle a lieu dans la ville de Toulon. Le spectacle est à mille lieues du précédent. Mylène évolue dans un univers lumineux et aérien, épuré et high-tech, dans un univers coloré où l’image prime plus que jamais. La scène est constituée d’un immense écran géant qui avance et recule au fil des mises en scènes. Le côté show et spectaculaire est toujours là, encore plus fortement qu’en 1989 : Mylène évolue au milieu d’une multitude d’effets et de mises en scène : araignée géante, fauteuil immense, bulles suspendues, plate-formes élévatrices... Cette première est un succès et de nombreuses télévisions s’en font l’écho.

31 mai & 01 juin 1996 : Mylène se produit à Paris-Bercy devant plus de 17 000 spectateurs chaque soir. L’ambiance est particulièrement survoltée. Le spectacle est filmé et enregistré pour les futurs supports live.

15 juin 1996 : Après plusieurs dates toutes plus surchauffées les unes que les autres, Mylène se produit ce soir-là à la Halle Tony Garnier de Lyon. Le spectacle se déroule sans encombres jusqu’au final explosif sur "XXL". Mylène décide de reprendre le refrain de la chanson une troisième fois, ce qu’elle ne faisait jamais d’habitude. Alors qu’elle est sur la plate-forme à rambarde qui l’élève au-dessus du public, un danseur se laisse entraîner avec elle et la rambarde cède. Mylène fait une chute de plus de trois mètres de haut. Alors que l’incompréhension puis la stupeur se répandent dans la salle, un homme vient sur la scène expliquer que le concert et terminé et que Mylène va bien. Sans connaissances, elle est immédiatement emmenée aux urgences. Elle s’en sort avec une fracture ouverte du poignet et plusieurs hématomes.

Été 1996 : La tournée est évidemment interrompue, mais Mylène tient à remonter sur scène lorsque sa rééducation sera terminée. Ironiquement, c’est la chanson "Comme j’ai mal" qui sort en single à ce moment-là.

29 novembre 1996 : Début de la seconde partie de la tournée à Toulon. Onze dates sont au programme. Le spectacle est identique à celui de la première partie, si ce n’est l’ajout certains soirs de la chanson "Ainsi soit je...".

10 décembre 1996 : Mylène se produit à Genève. Elle invite le chanteur de raï Khaled a reprendre avec elle un duo qu’ils avaient présenté quelques semaines plus tôt à la télévision : "La poupée qui fait non". Pour l’occasion, le spectacle est filmé mais uniquement en plans très rapprochés ou très larges, en raison de la différence de coiffure de Mylène.

12 décembre 1996 : Dernière date de Mylène à Paris-Bercy. Le duo avec Khaled est une nouvelle fois de la partie, et le spectacle est également filmé.

15 décembre 1996 : Toute dernière date de la tournée, à Caen.

21 mai 1997 : Sortie des supports audio et vidéo du spectacle, intitulés "Live à Bercy". Le succès est immédiat. Au total, l’album se vendra à 900 000 exemplaires et le film du spectacle, VHS et DVD confondus à 250 000 exemplaires.




Mylènium Tour

Décembre 1998 : Mise en vente de places de concert pour quatre dates au Palais Omnisports de Paris-Bercy fin septembre 1999. Nom du spectacle : Mylenium Tour.

07 avril 1999 : Sortie du cinquième album studio de Mylène Farmer, "Innamoramento". Les places pour le reste des dates de la tournée "Mylenium Tour" sont mises en vente. Ces dates s’étendent du 21 septembre au 13 décembre 1999.

Été 1999 : Après de multiples réunions de conception du spectacle (sans Laurent Boutonnat, pour la seule et unique fois de la carrière de Mylène), Mylène s’envole pour Los Angeles où les répétitions des musiciens et des danseurs ont lieu. Parallèlement à cela, la société Artefact construit l’immense décor du spectacle : une statue de près de neuf mètres de haut.
Devant le succès de la vente des places de la tournée, de multiples dates sont rajoutées pour le mois de février 2000.

Septembre 1999 : Les répétitions et filages s’enchaînent, notamment au Dôme de Marseille, où aura lieu la première. Ces répétitions sont fatigantes et éprouvantes, et des changements ont encore lieu jusqu’à la dernière minute...

21 septembre 1999 : Première représentation du spectacle au Dôme de Marseille. Cette première est parfois un peu hésitante et quelques imperfections sont à noter, mais il n’en reste pas moins que le spectacle est une réussite.

24, 25, 26 et 29 septembre 1999 : Représentations du spectacle à Paris-Bercy. Le spectacle est une totale réussite, et le succès est évidemment au rendez-vous. Le spectacle est filmé et enregistré les trois premiers soirs et servira pour les supports audio et vidéo.

13 décembre 1999 : Après plus de trois mois de tournée couronnés de succès, Mylène revient à Paris-Bercy pour l’ultime date de la première partie de la tournée. Laurent Boutonnat assiste au spectacle...

22 janvier 2000 : Alors que Mylène rafle trois prix à la première édition des "NRJ Music Awards", les toutes premières images du spectacle sont diffusées durant dans l’émission.

08 février 2000 : Reprise de la tournée à Lille, où Mylène s’est déjà produite deux fois lors de la première partie.

26 février 2000 : Dernière date française de la tournée au Zénith d’Orléans.

04 mars 2000 : Mylène se produit à Moscou pour deux soirs consécutifs. L’ambiance est à l’émotion. A l’occasion de son passage en Russie, Mylène effectue de la promotion à la télévision et à la presse locale. Le spectacle est quelque peu modifié pour mieux correspondre aux titres que connaît le public russe. Quelques fans français font le déplacement.

08 mars 2000 : Mylène donne la toute dernière représentation du concert à Saint-Pétersbourg. Les quelques fans français sont autorisés à rentrer dans la salle avant le public russe, pour assister aux derniers réglages techniques. L’émotion est énorme pour cette dernière date...

05 décembre 2000 : Sortie des supports audio et vidéo du spectacle, qui remportent un énorme succès. Le double album live se sera vendu au total à près de 700 000 exemplaires, le film du concert à environ 300 000 exemplaires.




Avant que l’ombre... à Bercy

16 décembre 2004 : Première conférence de presse de la carrière de Mylène, en présence de la chanteuse donc, de Laurent Boutonnat et de Thierry Suc, et devant une cinquantaine de journalistes. Cette conférence de presse a pour but d’annoncer le retour sur scène de Mylène Farmer pour 13 dates à partir du 13 janvier 2006, à Paris-Bercy uniquement. C’est aussi pour expliquer cette absence de tournée qu’a lieu cette conférence : le spectacle qui sera proposé dispose d’une infrastructure tellement énorme qu’elle en est intransportable.

17 décembre 2004 : Mise en vente des places de concerts. 22 000 places sont vendues en une seule journée. Le lendemain, ce nombre s’élève à 40 000.

04 avril 2005 : sortie du sixième album studio de Mylène Farmer, "Avant que l’ombre...". A cette date, il ne reste que très peu de places en vente pour janvier 2006. Elles se sont vendues sans aucune promotion, si ce n’est tout de même les multiples articles parus dans la presse ainsi que les quelques reportages sur MCM, Canal + ou encore M6.

14 juin 2005 : Début de la campagne d’affichage pour les concerts. L’affiche bénéficie d’une très bonne visibilité sur Paris uniquement, avec plusieurs panneaux sur les Champs-Élysées. La photo de Robin est retouchée par Henry Neu. L’affiche porte la mention "COMPLET". En effet, alors que Mylène n’a encore fait aucune promotion, les 170.000 places de concert sont toutes vendues en six mois...

12 décembre 2005 : Après des mois de préparation et de conception, les premières répétitions du spectacle ont lieu au studio Planet Live.

15 décembre 2005 : Début du prémontage de l’infrastructure du spectacle au Palais Omnisports de Paris-Bercy. Le montage technique prend fin le 29 décembre, deux semaines plus tard.

30 décembre 2005 : Début des répétitions à Paris-Bercy.

13 janvier 2006 : Première représentation du spectacle devant 13 500 spectateurs.

29 janvier 2006 : Dernière représentation du spectacle, qui a été, le temps de trois semaines, un énorme succès public et critique...

30 janvier 2006 : Démontage de l’infrastructure du spectacle.

04 décembre 2006 : Après des mois de mixage et de montage, sortie des supports audio et vidéo du spectacle. Le DVD se vend à 300 000 exemplaires en un mois. L’année suivante, ce sont 100 000 exemplaires supplémentaires qui s’écoulent. L’album live avoisine quant à lui les 200 000 exemplaires vendus. Deux singles sont extraits du live : "Avant que l’ombre..." et "Déshabillez-moi", qui se vendront à eux deux à 50 000 exemplaires.




Tournée 2009

Le commencement...

28/02/2008 19:04:00
AFP NORMAL Culture Musique-chanson-concert :

PARIS, 28 fév 2008 (AFP) -
La chanteuse Mylène Farmer, qui se produit peu fréquemment sur scène, donnera un concert au Stade de France le samedi 12 septembre 2009, a annoncé jeudi son service de presse.
Les billets seront mis en vente à partir du 28 mars prochain, soit près d’un
an et demi avant la représentation.
Mylène Farmer, 46 ans, avait fait son retour sur scène en janvier 2006 en
donnant treize concerts consécutifs au Palais Omnisports de Paris-Bercy, après une absence scénique de six ans, et neuf mois après la sortie de son sixième album studio, "Avant que l’ombre...".
Les concerts de Bercy, pour lesquels les billets avaient été mis en vente fin
décembre 2004, avaient affiché complet dès mai 2005. Ils avaient attiré un total de
170.000 spectateurs.


Info relayée dans la soirée du 28/02 par BFM TV.

28 février 2008 : Annonce officielle vers 19H00 d’une date au Stade de France le 12 septembre 2009, dont les places seront mises en vente un mois plus tard. Information immédiatement reprise le soir même et les jours suivants par différents médias, dont la chaîne de la TNT BFM TV.

04 mars 2008 : Annonce officielle d’une date au Stade de Genève le 04 septembre 2009, dont les places seront mises en vente simultanément à celles du Stade de France.

13 mars 2008 : On apprend que la radio NRJ sera sponsor des concerts (et de l’album à venir), et que des photos inédites prises par Claude Gassian seront publiées une ou deux semaines plus tard dans "Paris Match".

18 mars 2008 : L’affiche du spectacle commence à circuler sur le net. Elle fait immédiatement couler beaucoup d’encre dans les médias (sur le net notamment) de par son caractère assez "saisissant".

20 mars 2008 : Parution de "Paris Match" (après publication de l’édition virtuelle du magazine la veille au soir). Il contient une interview exclusive où Mylène confirme entre autres qu’une tournée est en préparation en plus des stades.

22 mars 2008 : Fuite des tarifs pour les concerts. Première diffusion sur TF1 vers 14H00 d’un spot annonçant les deux concerts.

23 mars 2008 : Diffusion d’un spot publicitaire sur NRJ annonçant la mise en vente des places pour le Stade de France, "J-5". La musique de fond, comme on le constatera à la sortie de l’album cinq mois plus tard, est l’outro de Si j’avais au moins....

25 mars 2008 : Début de la campagne d’affichage dans le métro parisien. Le plan officiel de la configuration des stades est dévoilé. NRJ Léman (Suisse) diffuse également son propre teaser annonçant la mise en vente des places pour le Stade de Genève.

28 mars 2008 : Mise en vente des places pour le 04 septembre 2009 (Stade de Genève) et pour le 12 septembre 2009 (Stade de France). En moins de 2H00, toutes les places pour le Stade de France sont vendues, en dépit de nombreux bugs informatiques dus à la saturation des serveurs, la demande étant trop élevée. Quant au Stade de Genève, il est totalement vendu également en quelques jours seulement. Face à ce succès, une seconde date au Stade de France est ajoutée pour le 11 septembre 2009. La mise en vente aura lieu quatre jours plus tard, le 01 avril.

01 avril 2008 : Mise en vente des places pour le second Stade de France le 11 septembre 2009. Les places s’envolent cette fois-ci en 1H45, un record !

07 avril 2008 : Mise en vente d’une seconde date au Stade de Genève le 05 septembre 2009, là encore suite au succès de la première date. L’annonce officielle de cette nouvelle mise en vente a eu lieu quatre jours plus tôt.

18 avril 2008 : Une nouvelle date est confirmée officiellement, en Belgique cette fois-ci : Mylène Farmer se produira le 19 septembre 2009 au Stade Roi Baudouin à Bruxelles. La mise en vente des places aura lieu le 26 avril 2008.

21 avril 2008 : Des affiches annonçant le concert bruxellois font leur apparition dans la capitale belge. Dès le lendemain, les tarifs sont connus sur le net.

23 avril 2008 : Le couturier Jean-Paul Gaultier, qui pour l’anecdote est le créateur de la tenue portée par Mylène sur l’affiche des concerts (l’imperméable à fleurs uniquement, pas le shorty...), est l’invité du "Grand Journal" de Canal +. L’occasion pour l’animateur d’annoncer qu’il sera le couturier du Stade de France... Ce que l’intéressé ne dément ni ne confirme.
Sur un autre passage télévisé quelques semaines plus tard, le couturier dira lui-même "peut-être"...

26 avril 2008 : Mise en vente des places pour le concert de Bruxelles. Une fois encore, les places se vendent très bien, les fans belges se bousculant pour revoir Mylène Farmer sur scène. Dans certaines FNAC de la capitale belge, ce sont près de 1000 fans qui constituaient la file d’attente. Résultat : en moins d’une semaine, près de 30 000 places sont vendues.
Parallèlement à cela, une rumeur de plus en plus insistante annonce la venue de Mylène au Stade Félix Bollaert de Lens, dans le Nord-Pas-de-Calais, le 16 septembre 2009. Alors que la radio NRJ locale annonce cette date à l’antenne, on apprend qu’elle est encore en cours de validation par la production.

04 mai 2008 : Après que la chaîne M6 Lille ait annoncé dans son édition du 29 avril le concert de Mylène à Lens, c’est au tour du journal local "Nord Éclair" de confirmer cette date du 16 septembre 2009, pour une mise en vente dès le 14 mai 2008. Le site de la FNAC met en ligne un compte à rebours annonçant la mise en vente, et une campagne d’affichage assez importante débute dans le Nord-Pas-de-Calais.

06 mai 2008 : La presse locale infirme le concert annoncé à Lens, précisant qu’en dépit des affiches et annonces dans les médias, la date est encore en stand-bye. En réalité, il y a eu mauvaise coordination entre le staff du stade et le tourneur local, d’où une importante erreur de communication. Il est finalement annoncé que la décision finale concernant cette date serait prise le 14 mai. Par conséquent, toutes les affiches exposées sont masquées.

11 mai 2008 : Il est question d’une nouvelle date dans un stade, celui de Marseille. Une affiche circule sur le Web, mais l’information est rapidement démentie par un internaute très bien informé, qui annonce d’ailleurs plutôt que plusieurs concerts auront lieu dans des salles de province au printemps 2009 !

13 mai 2008 : Les premières dates qui seront mises en vente sont annoncées sur Internet, officieusement. Parmi elles, Toulouse, Nantes et Rouen, dont la campagne d’affichage commence dès le lendemain. Au total, sur ces deux journées, 15 dates sont annoncées dans 9 villes différentes, dates réparties entre le 02 mai et le 13 juin 2009.

16 mai 2008 : Polydor officialise les dates de la tournée par un communiqué de presse.
NRJ commence la diffusion d’un compte à rebours menant à la mise en vente des places. Des spots de publicité sont rediffusés sur TF1 et des affiches sont publiées dans la presse.

21 mai 2009 : Alors que l’on apprend que le premier extrait de l’album à venir (à la rentrée 2008) s’appelle Dégénération et sera diffusé pour la première fois en radio le 19 juin, la sentence définitive tombe pour la date au stade lensois Félix Bollaert : le concert n’aura pas lieu. Une autre salle serait donc à l’étude... C’est Thierry Suc qui apporte ces différentes informations lors d’interviews qu’il accorde à la presse pour promouvoir la vente de la tournée.

23 mai 2008 : Ouverture de la billetterie pour la Tournée 2009 de Mylène Farmer. Les médias régionaux s’en font assez largement l’écho, d’autant que tout s’arrache très rapidement, encore une fois. Devant le succès de certaines dates, d’autres sont rajoutées et mises en vente le lendemain : une date au Zénith de Clermont-Ferrand (le 06 mai 2009), une au Zénith de Nantes (le 26 mai 2009) et une au Zénith de Dijon (le 09 juin 2009). Dans les quelques jours qui suivent, la maison de disques publie un nouveau communiqué de presse annonçant la vente record de 100 000 places de concert en une seule journée...
Parallèlement à cela, Jean-Paul Gautier confirme à la télévision qu’il sera le couturier de la tournée.

27 mai 2008 : Mise en vente d’une date supplémentaire à Rouen pour le 02 juin 2009.

Juin 2009 : Mise en vente de plusieurs nouvelles dates supplémentaires, rajoutées face au succès des premières : une date supplémentaire à Marseille (12 mai 2009) le 05, une à Strasbourg (06 juin 2009) le 10 et une à Nice (03 mai 2009) le 11.

11 juin 2008 : A une semaine de la première diffusion en radio du nouveau single Dégénération - et alors que celui-ci fuite malencontreusement sur le net - Thierry Suc révèle enfin au public du Nord ce qu’il en est de la venue de Mylène dans la région. Suite à l’annulation de la date au Stade Bollaert de Lens, il avait promis de réfléchir à une autre possibilité. Et c’est finalement dans la salle de Gayant-Expo, à Douai, que Mylène se produira pour deux dates, les 19 et 20 juin 2009. La mise en vente des places aura lieu le 27 juin.

27 juin 2008 : Mise en vente des concerts à Douai du 19 et 20 juin 2009.

20 août 2008 : Dans sa seule interview accordée à la presse pour la sortie de son album Point de suture, Mylène annonce que des dates sont prévues en Russie pour le mois de juillet 2009. Mais après cette annonce, plus aucune nouvelle pendant plusieurs mois... La situation politique difficile en Russie n’est peut-être pas étrangère à cette incertitude.

12 septembre 2008 : La possibilité d’une quatrième date à Toulouse, le mardi 19 mai 2009, est évoquée. Dans la foulée, les jours qui suivent, on apprend que plusieurs dates supplémentaires, à Nantes et Douai notamment, seront mises en vente le 24 septembre. Le spot publicitaire de la tournée est rediffusé sur TF1, la campagne d’affichage reprend dans certaines villes, comme Toulouse.

13 septembre 2008 : Des sources indiscrètes nous apprennent que la conception du plan de scène du décor de la tournée serait finalisé. Le budget débloqué serait absolument gigantesque.

23 - 24 - 25 mai 2008 : Les nombreuses dates supplémentaires annoncées sont mises en vente.

27 octobre 2008 : Bien que les places de la tournée partent très vite, la promotion continue, avec la rediffusion du spot publicitaire comprenant l’outro de Si j’avais au moins... sur NRJ.

30 novembre 2008 : La rumeur avait commencé à ressurgir dès le 16 novembre... Quatre dates en Europe de l’Est - et pas seulement en Russie ! - sont confirmées par deux radios moscovites. Mylène sera le 28 juin 2009 à Saint-Pétersbourg, le 02 juillet à Moscou, le 07 à Kiev (Ukraine) et le 11 à Riga (Lettonie).

01 décembre 2008 : Ouverture de la billetterie pour le concert à Moscou.

17 décembre 2008 : Si en France, aucune information ne nous parvient sur les dates annoncées en Europe de l’Est, il en va visiblement autrement en Russie, où des affiches font leur apparition dans la capitale pour annoncer la date à Moscou du 02 juillet 2009, la seule qui est mise en vente pour le moment sur les quatre annoncées.

22 décembre 2008 : La mise en vente des places pour le concert de Moscou est interrompue depuis quelques jours, pour une raison d’organisation encore assez floue.

06 janvier 2009 : Les médias russes annoncent que les dates prévues en Europe de l’Est sont annulées suite à la faillite (crise oblige) de l’un des plus gros sponsors de l’évènement.

07 janvier 2009 : Le lendemain de cette annonce, la billetterie pour le concert à Moscou le 02 juillet ouvre à nouveau. Il semblerait donc qu’un nouveau sponsor ait été trouvé.

19 janvier 2009 : Au téléphone, l’Olympiski de Moscou où devrait se produire Mylène annonce que le concert est bel et bien annulé... Pourtant quelques jours plus tard, des fans russes affirment avoir bel et bien acheté leurs places et que, par conséquent, la billetterie est toujours ouverte. Le flou est donc total, d’autant que TS3 semble n’être au courant de rien lorsqu’on les contacte par téléphone. Et quant aux trois autres dates qui étaient annoncées en Europe de l’Est, toujours aucune information à ce propos, aucune mise en vente, rien...

25 janvier 2009 : Annonce de l’ajout d’une date supplémentaire à la tournée des zéniths et plus grandes salles de France : Mylène sera à Amneville le 17 juin 2009. La mise en vente a lieu le 30 janvier 2009.

30 janvier 2009 : Mise en vente de la date du 17 juin à Amneville. Encore une fois, les places partent très rapidement...

16 février 2009 : TS3 communique enfin à propos des dates de l’Europe de l’Est, et confirme que la faillite d’un sponsor est bien à l’origine de l’incertitude qui a régné pendant près de deux mois. Ainsi, les quatre dates qui avaient été annoncée, plus deux autres dont personne n’avait connaissance, sont définitivement annulées. En revanche, un second communiqué nous apprend qu’un nouveau sponsor a été trouvé, et que par conséquent deux dates auront lieu en Russie : la date à Moscou aura finalement lieu le 01 juillet 2009, et Saint-Pétersbourg accueillera Mylène le 28 juin 2009.

Février - Mars - Avril 2009 : Alors que Mylène et son équipe continuent à préparer le spectacle dans le plus grand secret, quelques fuites très minces ont lieu : elles ne concernent que les participants à la tournée. On apprend ainsi que le batteur des concerts de Mylène depuis 1996, Abraham Laboriel Jr., ne sera pas de la partie. Il sera remplacé par Charlie Paxson. Du côté des danseurs, on apprend que l'un d'entre eux se nomme Reed Kelly.

19 avril 2009 : L'équipe technique arrive à Nice et prend possession du Palais Nikaia, où aura lieu la première date de la tournée près de deux semaines plus tard.

21 avril 2009 : Mylène arrive à Nice à son tour. Pendant tout le temps de son séjour, elle logera avec ses proches et l'équipe du spectacle à l'hôtel de la Colombe d'Or à Saint-Paul de Vence, célèbre pour avoir accueilli le couple mythique Simone Signoret et Yves Montant en leur temps. Les installations, répétitions et ajustements se succèdent jusqu'à la date fatidique. Mylène aurait été extrêmement stressée dans les derniers moments précédant la première.

30 avril 2009 : Quelques jours avant la première, un site officiel est mis en ligne. Il propose une vidéo teaser signée Alain Escalle. Cette vidéo annonce la mise en ligne d'images du spectacle dès le lendemain de la première, et laisse à voir l'oeil de Mylène qui s'ouvre et se referme. Comme on le découvrira quelques jours plus tard, ces images sont celles qui introduisent le spectacle. Le 03 mai à 15h, des extraits du spectacle (Dégénération, Rêver et Libertine) sont donc visibles.

02 mai 2009 : Première représentation du spectacle au Palais Nikaia de Nice. Cette première est un succès public et critique, la qualité du spectacle étant saluée par tous.

04 mai 2009 : Au lendemain de sa deuxième date niçoise, Mylène reçoit dans l'hôtel où elle loge Michel Troadec, journaliste de "Ouest France", pour une interview exclusive. Celle-ci sera publiée dans l'édition du 07 mai du journal.

12, 13 et 15 juin 2009 : Les trois dates lyonnaises de la tournée sont enregistrées, en vue de la réalisation de l'album live de la tournée.

14 juin 2009 : Le jour de l'anniversaire de Laurent Boutonnat, entre deux représentations à Lyon, Mylène se rend à Paris pour une interview au JT de 20h de France 2. L'entretien, mené par Laurent Delahousse, nous laisse à voir une Mylène souriante et des images live de C'est dans l'air.

22 juin 2009 : Dernière date de la tournée des salles françaises, au Gayant-Expo de Douai.

28 juin 2009 : Pour la deuxième fois de sa carrière, Mylène se produit à Saint-Pétersbourg en Russie. Sa venue sur le sol russe est largement relayée par les médias locaux. Quelques jours plus tard, le 01 juillet, Mylène se produit à Moscou.

Eté 2009 : Mylène et son équipe se remettent au travail en vue des concerts en stade, qui auront lieu au mois de septembre. Plusieurs ajustements sont prévus dans le spectacle, et donnent lieu à de nombreuses rumeurs parmi les fans.

04 septembre 2009 : Première représentation du spectacle dans un stade (le premier stade de la carrière de Mylène) à Genève en Suisse. Plusieurs modifications sont apportées au spectacle, notamment au niveau de la setlist, et de la robe portée par Mylène sur le tableau 'lent', qui passe du bleu au blanc.

11 et 12 septembre 2009 : Deux concerts triomphaux sont donnés au Stade de France, devant plus de 180.000 spectateurs au total. De nombreuses personnalités sont présentes. Les médias se font largement l'écho de ces concerts, qui sont un immense succès public et critique. A noter que ces deux concerts sont filmés, en vue d'être utilisés pour la vidéo du spectacle.
A noter que le deuxième soir, jour de l'anniversaire de Mylène, elle est en duplex au JT de 20h de TF1, présenté par Claire Chazal, à quelques minutes de son entrée en scène. Elle apparaît entourée de toute l'équipe artistique présente à ses côtés sur scène : danseurs et musiciens.

19 septembre 2009 : Toute dernière représentation du spectacle à Bruxelles, en Belgique, devant les 35.000 spectateurs du stade Roi-Baudouin.

07 décembre 2009 : Sortie de l'album live N°5 on tour, enregistré à Lyon en juin 2009. L'album live retrace donc le spectacle présenté en salles, tandis que le film du spectacle, annoncé pour le printemps 2010, retracera le spectacle des stades. Cet album live est accompagné par la re-sortie en single, live cette fois, de C'est dans l'air.

09 avril 2010 : Projection du film Stade de France en avant-première dans 19 cinémas de France, dont le Grand Rex à Paris.

10 avril 2010 : Sortie du film Stade de France en DVD et en Blu-Ray. Cette sortie est accompagnée par le single Paradis inanimé (live), présenté pour la première fois par le biais d'un site officiel qui aura bien occupé les fans jusqu'à la sortie du film.
En une semaine, environ 100.000 exemplaires s'arrachent.




Timeless 2013

27 septembre 2012 : C'est par un communiqué de presse pour le moins original que la nouvelle est annoncée : ce matin-là, 50 médias français reçoivent une clé USB décorée dans un style dit 'steampunk', fait de rouages et mécanismes d'horlogerie. Ces clés USB, toutes différentes les unes des autres, contiennent les informations sur le retour sur scène évènementiel de Mylène Farmer, trois ans après son triomphe au Stade de France (un nouvel album intitulé Monkey me est également annoncé pour le 03 décembre, avec un premier single en radio le 22 octobre).
Outre une vidéo teaser, ce communiqué de presse laisse à découvrir une affiche surprenante pour la tournée, qui nous présente une Mylène en noir et blanc, à l'oeil colorisé en bleu, et qui porte une perruque blanc platine.
16 dates, dans des villes de France, Belgique, Suisse et Russie, sont d'ores et déjà annoncées, ainsi qu'un mystérieux "A partir du 7 septembre à Paris-Bercy" qui laisse planer le doute sur le nombre exact de dates.
Immédiatement, de nombreux médias se font l'écho de la nouvelle, et les quelques infos supplémentaires distillées ça et là laissent à penser qu'il faut s'attendre à quelque chose de gigantesque, une fois de plus.
La mise en vente est annoncée pour une semaine plus tard, le 04 octobre.
Le nom de la tournée : Timeless 2013.

28 octobre 2012 : Quelques infos supplémentaires tombent. On apprend que la fosse serait divisée en deux parties : fosse normale et fosse or. La fosse or serait proposée à 65€. Enfin, on apprend que Mylène occuperait Paris-Bercy pour 6 dates.

01 octobre 2012 : En ce lundi, la promotion commence à grande échelle !
La campagne d'affichage commence à Paris, notamment sur les Champs-Elysées et également dans plusieurs stations de métro.
La radio NRJ diffuse également un spot annonçant la mise en vente des places quatre jours plus tard.
Les sites de billetterie mettent en avant l’événement, et quelques journaux suisses publient l'affiche.
Par ailleurs, le détail des catégories et de leurs prix est dévoilé, ainsi que plus de précisions concernant les 6 dates à Paris-Bercy.

04 octobre 2012 : C'est le jour J de la mise en vente ! 24 dates sont proposées, pour des concerts dans 11 villes d'Europe.
Le succès est, évidemment, phénoménal. Thierry Suc, producteur de la tournée et manager de Mylène, publie à 13h sur Facebook : "Plus de 100 000 billets vendus en France en 2h!!! C'est tellement émouvant...". A la fin de la journée, ce sont 155.911 places qui se sont arrachées.
Parmi les villes parties les plus rapidement, Paris bien sûr, mais également Nantes (10.000 billets vendus en une demi-heure, sur les 16.000 proposés), Genève (11.000 billets vendus en 2h), et également Bruxelles, dont la totalité des 30.000 billets mis en vente sont partis en 2h30.
A noter enfin que ce jour-là la campagne d'affichage commence à s'étendre à d'autres villes de province, en commençant par Toulouse.

05 octobre 2012 : Face au succès vertigineux de la mise en vente de la veille, plusieurs nouvelles dates sont ajoutées et mise en vente ce jour-là : Paris-Bercy les 17 et 18 septembre 2013, Lyon le 27 septembre, Nantes les 11 et 12 octobre, Bruxelles le 13 novembre, et Douai le 23 novembre. Soit 7 dates supplémentaires !

04 novembre 2012 : Un mois après la mise en vente des places, premier bilan. Pas moins de 350.000 places ont trouvé preneur sur l'ensemble des 29 dates mises en vente ! Un record incroyable.
Mylène, dont le nouveau single A l'ombre a été dévoilé il y a peu, peut préparer son nouveau spectacle en toute quiétude...

15 novembre 2012 : Mise en vente d'une nouvelle date, à Toulouse le 30 novembre 2013.
C'est à ce moment-là la dernière date de la tournée.

03 décembre 2012 : Mise en vente d'une nouvelle vague de dates, 7 au total, y compris dans de nouvelles villes qui ne figuraient pas dans le parcours initial de la tournée : Nice, Clermont-Ferrand, et Minsk en Biélorussie !
Nous atteignons donc maintenant un total de 39 dates pour la tournée, dans 14 villes de France, Belgique, Suisse et Russie.
Soulignons également que nous atteignons un total de 10 dates parisiennes !

17 décembre 2012 : Nous apprenons par le quotidien "La Provence" que le décor du spectacle sera à nouveau créé par la société Artefact, qui a collaboré sur tous les spectacles de Mylène depuis le Mylenium Tour en 1999.

25 juin 2013 : Nous apprenons avec tristesse le décès de Mark Fisher, créateur à la renommée mondiale des décors et de la scénographie de très nombreuses pointures internationales. Il avait participé aux spectacles de 2006 et 2009 avec Mylène, et c'est également à lui que l'on doit le décor de Timeless 2013.

Eté 2013 : Rarement Mylène aura été aussi discrète, surtout en pleine exploitation d'un album !
Silence radio depuis le mois de janvier, où on l'imagine depuis très occupée à la préparation de cette tournée qui s'annonce gigantesque. L'été est consacrée aux derniers préparatifs, la dernière ligne droite avant d'investir le Palais Omnisports de Paris-Bercy pour près d'un mois (entre le montage de la scène, les répétitions, puis les représentations).

08 août 2013 : C'est la date annoncée pour le premier montage technique de la scène et du décor du spectacle, à la Halle Tony-Garnier de Lyon. Pourtant, personne n'a vu trace des nombreux semi-remorques nécessaires au transport de la volumineuse infrastructure du spectacle... Le staff a-t-il voulu brouiller les pistes ?

12 août 2013 : Toujours plus loin dans la surenchère ! Près d'un mois avant la première représentation, des fans plantent déjà leur tente devant la salle de Paris-Bercy ! Ca devrait suffire pour réussir à être au premier rang, oui...

20 août 2013 : L'équipe technique prend possession de Paris-Bercy. Tous les camions arrivent et déchargent les éléments du décor dans la salle, pour plusieurs jours d'installation.
Pendant ce temps-là, les musiciens et Mylène répètent l'aspect musical du concert aux studios Planet Live, en banlieue parisienne (comme les deux précédents spectacles).

XX août 2013 : Début des répétitions du spectacle en conditions réelles, dans le décor de la tournée, avec danseurs et musiciens.
Les derniers jours avant la première, ce sera le filage : des répétitions dans les conditions du direct, en costumes, devant une salle vide.

07 septembre 2013 : Première représentation du spectacle devant une salle pleine à craquer (17.000 spectateurs). C'est la 24ème fois que Mylène se produit dans cette salle.




    

Vos réactions

Votre pseudo :