ConnexionAccueil0 Commentaire


Peter Lindbergh (Photographe)Interview Photographes - 2003

Une série de photos surprenantes


Rencontre
J’ai rencontré Mylène pour la première fois à Paris, en 1999, à l’occasion d’un shooting pour l’édition française du journal Vogue. Je ne connaissais pas grand-chose d’elle. Elle arrivait directement d’une émission de télévision et ses cheveux étaient très bouclés, et roux. Ma première idée a été justement de ne pas la photographier avec ce look très "femme", superficiel, parce que je me représentais Mylène avant tout comme quelqu’un qui avait un discours, et quelque chose à dire. J’ai remarqué qu’une aura très forte l’entourait, ainsi qu’un sens profond de la poésie.

Casser
La première chose que j’ai dite à Mylène, c’est que je voulais casser son image glamour "cheveux roux et bouclés". Elle a immédiatement accepté. Le shooting a duré le reste de la journée et nous avons tous les deux eu le sentiment de vraiment faire quelque chose de fort ensemble. Je pense que cette série a été une sorte "d’expérience" pour Mylène, qui était curieuse de savoir c qui pourrait en ressortir. Elle a totalement accepté ce "look" que nous avons trouvé ensemble, bien qu’il ait été très marqué, et fort éloigné de son image "commerciale". Alors que souvent, les acteurs et les musiciens que je photographie imposent des conditions précises, Mylène s’est montrée au contraire totalement ouverte à ce que je pouvais lui proposer. Je crois qu’elle a apprécié la complexité qui se dégageait de ces portraits. Pour ma part, je trouve qu’elle possède un incroyable rayonnement intérieur. En quelques minutes, on peut se retrouver embarqué avec elle dans une conversation passionnante.

Réactions
Mylène a, je crois, beaucoup apprécié les photos. Beaucoup de gens m’ont avoué que cette série leur avait montré une Mylène Farmer plus "vraie". J’ai revu Mylène il y a quelques mois à Los Angeles, et je pense toujours que c’est une femme formidable, intéressante et très inspirée. En deux mots, ce shooting a été très intense!!!


Maquillage
Nous ne pensions pas à l’impact que pourraient avoir ces photos sur l’image de Mylène. Elle a totalement joué son rôle, et je crois même qu’à un moment, elle a été réellement cette femme qui apparaît sur les photographies. Le maquillage a bien sûr joué un rôle important dans cette série, car il a été à l’opposé de ce que l’on peut faire habituellement en termes de maquillage, c’est-à-dire cacher les imperfections. Pour cette séance, nous avons choisi au contraire de renforcer ces imperfections, ce qui a produit la spécificité des photos.

Envies et projets
On m’a décoré "chevalier des Arts et des Lettres" en 2001 et cela m’a beaucoup touché, même s’il faut avouer que cela n’aide pas beaucoup pour la créativité! Dans la vie de tous les jours, cela ne change pas grand-chose, mais c’est un sentiment agréable. Pour ce qui est de mes projets, je n’ai jamais photographie Nicole Kidman, mais ce n’est que partie remise... J’aimerais également réussir à moins travailler. Cela fait vingt ans que j’essaye et je n’y arrive pas! Il faudra un jour que je me demande pourquoi...


Instant-Mag - 2003
    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.