ConnexionAccueil0 Commentaire


Thierry Suc (Producteur et manager)Interview Divers - 2008

Le retour de Mylène

Quelle couleur aura le concert de Mylène Farmer ?
On ne la connaît pas encore. On a débuté le travail en mars et on commencera à avoir une idée de la teneur réelle du spectacle à Noël. Là, on en est à réunir les équipes. Les décorateurs, la mise en scène, les costumes... Tout change à chaque fois. Il faut aussi que ce show se redimensionne facilement et puisse passer d’une salle comme le Dôme de Marseille à un stade. Il faut dire aussi que Mylène suit tout de A à Z ! Elle adore ça. Si on a la fibre créatrice, il y a de quoi faire avec un tel projet. C’est passionnant !

Les 130 000 places des deux concerts au Stade de France se sont écoulées en 3H15... Quelle a été la réaction de Mylène Farmer ?
Nous avons tous été très très émus. Et Mylène en premier lieu, évidemment. Tous ces gens qui se sont déplacés, qui ont attendu, qui parfois n’ont pas eu de places... C’est la preuve d’un amour réel du public, d’une relation unique et inexplicable. Je pense que Mylène a duré parce qu’elle n’a jamais cherché à expliquer ou expliciter ce qu’elle fait. Elle livre les choses, c’est tout. Et son public les reçoit. Elle fédère l’amour des gens comme personne. En France, aujourd’hui, il y a Johnny et Mylène.

Un album est-il toujours prévu pour la rentrée ?
Oui, il sortira bien à l’automne. D’ici là, un premier single intitulé "Dégénération" paraîtra le 19 juin prochain. L’album fera la somme des différentes palettes que l’on retrouve dans les disques de Mylène. Il rassemblera toutes les émotions.


La Provence - 24/05/2008
    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.