ConnexionAccueil0 Commentaire


Abraham Laboriel Jr. (Batteur)Interview Tour 96 - 2009

Au cours d’'une interview accordée à "Batteur Magazine", Abraham Laboriel Jr. revient rapidement sur sa collaboration avec Mylène.

(...)
La première fois que je t’'ai vu accompagner Paul McCartney, tu chantais les choeurs et je me suis dit : quelle incroyable expérience ça doit être de chanter ces parties vocales, avec "Lui" ! Récemment, j’ai vu un clip vidéo où tu chantes en lead avec une artiste française... quel est son nom ?
Mylène Farmer. Oui, c’'était à Paris où nous avons donné treize concerts d’'affilée dans une salle de 18 000 places.

Comment as-tu décroché ce boulot ?
En 1996, j'ai travaillé avec Steve Val, avec Seal et aussi avec Jonathan Brooke, pour des tournées de concerts dans des salles de taille moyenne aux Etats-Unis. Ensuite, j'ai reçu un appel d'une pop star française, c'était Mylène. Lorsque je me suis retrouvé avec elle, c'était dans une salle de 20 000 places, je n'avais aucune idée de sa notoriété. Nous avons répété pendant deux semaines, et lors du premier concert de la tournée, j'ai été surpris par son public. C'était comme celui des Beatles ! Je n'avais jamais entendu ça avant... Ils criaient si fort, avec une telle intensité. C'était ma toute première expérience de jouer devant un aussi vaste public.

Cet engagement t'’a branché sur quelques autres artistes français, n’'est-ce pas ?
Oui, j’ai tourné avec elle pendant dix mois cette année-là, puis pendant un an avec Johnny Hallyday. Mon premier concert avec lui s'est déroulé à Paris, devant 85 000 personnes, et encore une fois j'étais impressionné par l'intensité de cet évènement. Alors, lorsque je me suis retrouvé avec Sting ou avec Paul (McCartney), j'étais habitué à jouer dans ce type de salle immense et tout ce qui va avec.


Batteur Magazine - 12/2009
    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.