ConnexionAccueil0 Commentaire


Eldar Groisman (Chorégraphe)Interview Clips - 2011

Le clip Lonely Lisa

Peux-tu nous dire qui t’a contacté pour participer au clip de LONELY LISA ?
J’ai déjà travaillé avec Roy Raz, le réalisateur, sur plusieurs projets par le passé. C’est lui qui m’a contacté au sujet de ce clip. C’était très excitant de travailler ensemble à nouveau. Evidemment, lorsqu’il m’a dit que le clip était pour Mylène, j’en ai été enchanté !

Connaissais-tu Mylène Farmer et sa carrière avant de participer à son clip ?
L’un de mes meilleurs amis est le DJ Tomer G, que vous connaissez tous, j’en suis sûr. Tomer G et moi travaillons en étroite collaboration sur beaucoup de projets différents. Quand il a réalisé son premier remix pour Mylène, il m’a fait connaître ses chansons et sa carrière. Je suis immédiatement tombé amoureux à la fois de sa musique et de son personnage alors je me suis mis à écouter ses albums et j’apprécie beaucoup sa démarche artistique.

Que penses-tu du titre LONELY LISA composé par RedOne ?
RedOne est l’un des meilleurs producteurs du moment. Il est l’une des composantes essentielles du raz-de-marée Lady Gaga et a travaillé avec d’autres artistes internationaux majeurs. Il va sans dire que la collaboration entre ces deux grands artistes a donné naissance à une très belle chanson.

Ou se sont déroulées les différentes scènes du clip ? En Israël ?
Dans quelle région du pays pour les scènes extérieures et dans quel studio pour celles filmées en intérieur ?

Le tournage a eu lieu en Israël. L’Israël présente une variété de terrains très intéressante : des déserts, des paysages de campagne, des montagnes de tous types et bien sûr des villes très urbaines et modernes -bref, une variété de paysages dans laquelle on peut piocher ! Nous avons choisi de tourner près de la Mer Morte ainsi qu’au lieu dit Machtesh Ramon, qui sont tous deux des endroits secs et chauds, quasi-désertiques et qui offraient un contraste parfait avec les scènes de danse qui, elles, ont été tournées dans un grand studio au centre du pays, avec des effets de lumière impressionnants et des fonds vierges d’un style unique.

Mylène ou Roy Raz t’ont-ils donné des directives concernant tes chorégraphies ? Quels étaient les thèmes souhaités ?
Lorsque Roy et moi nous sommes réunis pour discuter du clip, la première chose que nous avons évoqué était qu’on ne voulait pas faire un clip pop normal comme il y en a tant d’autres. Nous voulions une scène de danse qui exprime quelque chose, qui ne soit pas raide et figée. Après avoir écouté la chanson à plusieurs reprises, je me suis décidé à créer une chorégraphie qui transmette le même message que la chanson : deux univers qui s’entrechoquent pour ne faire qu’un. J’ai donc décidé de plutôt m’inspirer de la danse classique en y ajoutant quelques accents contemporains.

Combien de temps avant le tournage tes chorégraphies ont-elles été répétées ? Mylène s’est-elle déplacée pendant les répétitions ?
Les répétitions ont eu lieu deux semaines avant le tournage. Mylène était en France à ce moment-là, toutefois elle s’est impliquée dans chaque domaine de la réalisation du clip. Pendant les répétitions, nous avons filmé la séquence chorégraphiée et lui avons envoyée afin d’obtenir son aval et qu’elle donne son opinion. J’ai été très heureux lorsque j’ai reçu le lendemain un e-mail de sa part disant : "En un mot : formidable"

Mylène s’est-elle impliquée de près ou de loin à la chorégraphie du clip ? Mylène Farmer devait-elle participer à la chorégraphie où a-t-il été toujours clair dès le début qu’elle devait rester assise sur le canapé ?
Il était clair dès le début du projet que Mylène ne danserait pas dans ce clip. Notre avis était que ça ne renverrait pas le même message au spectateur : elle est la narratrice de ce clip et les danseuses sont une sorte de reflet de la petite fille. Chaque plan des corps, des mains et des têtes est important et vient appuyer le message du clip et tous ont été soigneusement préparés en amont.

Quels étaient tes rapports avec Mylène Farmer sur le tournage ?
Mylène et moi avons fait connaissance pour la première fois de façon ’officielle’ sur le plateau. Elle était très amicale et m’a dit qu’elle trouvait la chorégraphie magnifique. Je l’ai évidemment remerciée et lui ai dit que c’était un honneur pour moi de travailler avec elle. Pendant le tournage, nous avons discuté à plusieurs reprises, de même qu’avec son équipe, mais nous avions beaucoup de travail et malheureusement nous devions nous concentrer dessus !

Comment l’a tu trouvée avec l’équipe de tournage ?
Je dois vous dire la vérité : quand un artiste est une star du niveau de Mylène, on ne sait jamais comment il va se comporter dans la vraie vie ! Quoiqu’il en soit, Mylène s’est révélée être quelqu’un de très terre à terre, attentive, positive et c’était une expérience formidable de travailler avec elle. Pour nous tous !

On a appris que tu étais le chorégraphe du clip par l’intermédiaire de Tomer G qui est visiblement ami avec toi et Roy Raz ! Sais-tu qui a invité Tomer G dans les coulisses du tournage ?
Je crois que Tomer G a été invité sur le plateau par Mylène et son équipe. Après tout, Tomer G a collaboré avec Mylène sur trois morceaux. Qui sait ce qui reste à venir...

Tu as créé combien de chorégraphies sur ce clip ? Il semble qu’il y a une chorégraphie pour les femmes et une pour les filles ?
En fait, j’ai crée deux séquences chorégraphiées pour les petites filles. Dans le montage final, ce que vous voyez est un mélange des deux. En ce qui concerne les danseuses adultes, j’ai crée une chorégraphie de deux minutes. Nous voulions avoir le plus de matériel possible pour le montage. J’aimerais que vous puissiez tous voir ces séquences en entier !

Comment et qui a recruté les danseuses du clip ? La petite fille rousse qui ne danse pas est-elle une danseuse ou a-t-elle été recrutée pour un rôle précis dans le scénario ?
C’est moi qui ait fait le casting des danseuses. La petite fille rousse est une actrice, mais c’est aussi une danseuse.

Qui a décidé du choix des costumes des danseuses ? Pourquoi à ton avis ces costumes ?
C’est Gustavo qui a choisi tous les costumes vus dans le clip. Ils appuient l’idée de deux univers qui finissent par ne faire qu’un : le côté tendre et le côté sévère, le noir et le blanc, le classique et le contemporain. Tout comme le clip qui commence sur de la lumière pour devenir de plus en plus sombre.

Mylène Farmer est-elle connue en Israël ?
Universal Music est en train de sortir les disques de Mylène en Israël. L’Israël est comme l’Amérique, en plus petit : les vrais fans de pop connaissent déjà Mylène.

Mylène était-elle accompagnée de son équipe française sur le tournage ?
Oui. Cependant, l’équipe de production comptait également beaucoup d’équipes locales.

As-tu une anecdote à nous raconter à propos de Mylène Farmer, quelque chose qui t’a marqué sur le tournage ?
Hmmm...Hé bien, je me souviens que Mylène a tellement adoré la performance des petites filles qu’elle a sorti son portable pour filmer la séquence pour en garder un souvenir !

A l’heure actuelle sais-tu s’il est prévu que les danseuses ou toi-même accompagnent Mylène pour des passages TV en France sur le titre LONELY LISA ?
C’est une idée formidable et je serais plus que ravi de le faire, mais je ne peux vous confirmer rien de tel à l’heure actuelle.

Que va t’apporter dans ta carrière de chorégraphe la participation à ce clip ?
Hé bien, ça m’a déjà apporté beaucoup. Déjà, l’opportunité d’être en contact avec vous, les fans de Mylène ! Vous formez un groupe qui la supportez beaucoup, je le vois bien sur ma page Facebook ! Merci à vous tous pour vos commentaires, je les lis tous. Merci beaucoup !!! Je travaille en ce moment sur plusieurs projets : deux en Europe, et un précisément en France. Je ne peux encore rien dire sur le sujet, mais ça sera bientôt rendu public. Pour être honnête, ne serait-ce que le fait d’avoir rencontré et travaillé avec Mylène et son équipe a été un pic dans ma carrière et tout ce qui peut en découler est à considérer comme du bonus -enfin, du moins jusqu’au prochain clip qu’on fera ensemble !


Farmer Addict - 08/06/2011
    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.