ConnexionAccueil0 Commentaire


Guéna LG (Remixeur)Interview Remixes - 2011

Oui mais... non

Guéna, c’est la première fois que tu remixes officiellement Mylène Farmer, est-ce un désir de ta part ou la maison de disque de la chanteuse qui est venue à toi ?
C’est Polydor, le label de Mylène Farmer qui m’a proposé de remixer le titre. Ca tombait bien, j’apprécie depuis longtemps ce que fait Mylène Farmer.

Pourquoi tes remixes n’apparaissent justement pas sur le Maxi CD du titre Oui...mais Non sorti dans le commerce le 06/12 dernier ? Comment est né ce remix en vérité ?
Mon remix n’apparait pas car on m’a demandé de travailler sur Oui...Mais Non, une fois la première salve de remixes réalisée. Polydor souhaitait des remixes un peu plus punchy et dynamiques que ce qui avait été réalisé jusqu’alors. J’imagine par contre que mon remix sortira plus tard sur un autre support, aussi bien en physique qu’en digital.

Est-il prévu que tes versions (Radio et Club Mix) fassent l’objet d’un nouveau support physique (2 supports promos ont été distribués aux radios) ou d’une sortie digitale ?
Je ne sais pas quel est le plan exact à ce niveau, mais je pense qu’on pourra se les procurer d’une manière ou d’une autre prochainement.

Tu es connu pour avoir remixé Lady GAGA et Sophie Ellis Bextor : pour son retour Mylène a fait appel pour son titre Oui mais...Non à Redone, le faiseur de tube de Lady Gaga, ainsi qu’à Chris Sweeney, réalisateur des clips de Sophie E.B ! Y-vois tu un lien ?
C’est drôle car je n’avais pas fait le rapprochement. Je ne pense pas qu’il y ait de lien. J’ai réalisé bon nombre de remixes pour les artistes internationaux de Polydor et c’est pour celà qu’on m’a contacté, tout simplement parce que ma touche semblait coller avec ce qu’ils recherchaient.

Que penses tu de la version single (non remixée) de Oui mais...Non par Redone ?
Que du bien, je suis ravi de ce renouvellement opéré par Mylène Farmer et Oui...Mais Non est un des plus gros tubes de ces dernières années pour l’artiste. L’album Bleu Noir est une belle réussite et je prends un réel plaisir à l’écouter. Même si éclectique, il me semble que l’album colle parfaitement à Mylène, avec une production aussi adaptée que léchée.

Quel univers as tu exploré pour ton remix du titre Oui mais...Non ? C’est un remix plutôt calibré pour les radios ou le dancefloor ?
Les deux je pense, car même si la base est assez club, la mélodie et les arrangements sont très pop. J’ai gardé toutes les parties vocales, comme dans 99% de mes remixes, car je considère que le plus beaux des instruments, c’est la voix. J’ai essayé de mélanger des sons sont à la fois dark, trance, avec beaucoup de nappes, mais aussi des sonorités plus légères et un peu plus "happy" sur le refrain. Pour moi, Mylène Farmer, c’est un peu ça, un mélange de mélancolie et de joie/espoir, j’ai essayé de garder ce mélange chaud/froid, en rajoutant de belles montées trancy. La batterie est très sèche, assez percutante, un peu comme le font Offer Nissim et Yinon Yahel qui sont deux artistes que j’apprécie également. Je voulais quelque chose qui soit assez gay également au niveau des sonorites, mais je crois que c’est un peu la touche de tous mes remixes de toute manière ;-)

Combien de temps a duré la réalisation de ton remix ?
Trois bonnes semaines, comme l’ensemble de mes remixes. Tout est venu assez vite au niveau des idées et de la réalisation.

La maison de disque t’as t’elle donné des directives , des tendances pour créer ton remix ?
Aucune, mis à part qu’ils voulaient quelque chose qui puisse être efficace, énergique, passable en radios comme en clubs.

Mylène ou son équipe ont-ils écoutés ton remix, as-tu eu un retour de la maison de disque à ce sujet ?
Oui, bien sûr, et rien ne peut sortir sans leur validation, ce qui normal et le cas pour chaque artiste. Tout le monde a été content de mon travail à ce que j’ai compris. On m’a même dit que Mylène l’avait personnellement apprécié et qualifié de très bon remix. Je suis ravi qu’elle ait pu apprécier ma version de son titre.

Est-ce toi qui a décidé de créer 2 versions ou un désir de la maison de disque de Mylène ?
Je livre toujours une version courte et une version longue de mes remixes.

Pourquoi tes remixes du titre portent le nom de Glam As You ?
La Glam As You est une soirée que j’avais co-créé en 2003 sur Paris. Nous l’avons organisée - avec un succès plutôt important - jusqu’en 2006. J’étais résident de cette soirée. Le nom Glam As You correspondait très bien à l’événement, à savoir gay et gay friendly, avec une programmation focalisée sur les remixes des icônes actuelles et un esprit glamour, festif, pas prise de tête ni élitiste. Nous avons cessé cette activité car le projet était devenu trop important et le temps venait à manquer pour conjuguer tous nos emplois du temps, déjà bien occupés. J’ai souhaité garder le nom pour mes remixes, que je signais déjà Glam As You à l’époque. Le son de Guéna LG était celui de la Glam As You, et mes remixes sont à l’image de la Glam As You, donc la boucle était bouclée et c’est un peu ma marque de fabrique.

Que pensais-tu de Mylène Farmer et sa carrière avant de la remixer pour Oui mais...non ?
J’ai toujours été admiratif de la carrière de Mylène Farmer, j’ai même été vraiment fan à une époque et continue - maintenant avec plus de recul - à suivre ce qu’elle fait. Rares sont les artistes qui arrivent à passer les décennies et s’inscrire avec de vraies carrières. Mylène est une des rares artistes féminines à avoir débuter dans les années 80 et être toujours là, toujours au top, 30 ans plus tard. Elle a un talent certain, outre son univers symbolique, j’apprécie énormément son talent pour l’écriture, le fait que plusieurs lectures soient possibles. Certains de ses titres sont des hymnes, qui n’a jamais rien ressenti en écoutant Desenchantée ou Réver par exemple ?

Que va t’apporter cette nouvelle collaboration dans ton parcours de DJ ?
C’est un nouveau grand nom qui s’ajoute à mon tableau de chasse et une satisfaction personnelle. J’ai été surpris par le nombre de messages, toujours sympathiques, des fans de Mylène sur ma page facebook.

Entendrons nous bientôt reparler à nouveau de LG Guéna dans l’univers Farmer ?
Haha !! Qui sait...?!

Pour finir peux tu nous dire quelques mots sur ton actualité à venir ?
Je viens de finir un remix pour le deuxième single du groupe américain Far East Movement. Je suis en train de travailler sur deux nouveaux remixes, dont un pour Born This Way, le nouveau single de Lady Gaga. En parallèle, je mixe de manière exceptionnelle en clubs, j’étais au Queen la semaine dernière et ai d’autres dates à venir ici et ailleurs avant cet été. Je travaille également sur des prods, et beaucoup insistent en ce moment pour que je focalise un peu plus là dessus, mais le temps manque malheureusement, dommage que les journées ne fassent pas 48h. Je viens également de débuter une collaboration avec Fun Radio, qui vont diffuser mes sets de manière récurrente sur les mois )à venir. Je n’ai pas à me plaindre.


Farmer Addict - 02/2011
    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.