Le clip Je te rends ton amourA l'abbaye Notre-Dame du Val

L'abbaye Notre-Dame du Val (Mériel, Val-d'Oise) vue du ciel


L'histoire

A quelques kilomètres de la ville nouvelle de Cergy-Pontoise, entre les villages de Mériel et de Isle-Adam, au fond d'un vallon boisé où l'eau s'étale et serpente en étangs et ruisseaux, se dressent majestueusement et un peu mystérieuses, les ruines de l'abbaye Notre-Dame du Val. Il s'agit de l'une des trois abbayes cisterciennes situées sur le département du Val-d'Oise. Mais contrairement à Royaumont et à Maubuisson, abbayes créées par la volonté royale dans la première moitié du XIIIe siècle, le Val fut fondé en 1125, par des moines venant de l'abbaye de la Cour Dieu, en forêt d'Orléans.
Elle se trouve être la plus ancienne fondation cistercienne en Région Île-de-France.
Les Principaux bienfaiteurs de l'abbaye du Val furent les seigneurs de l'Isle-Adam, les seigneurs de Montmorency et d'autres seigneurs locaux.
Tout au long de sa longue existence, l'abbaye recevra la visite des Rois Philippe VI de Valois et Charles V.

Les vestiges
Malgré les destructions survenues au milieu du XIXe siècle, l'abbaye du Val conserve encore de beaux vestiges, notamment la bâtiment des moines et deux celliers souterrains.
La bâtiment des moines :
Ce bâtiment, pratiquement intact, commencé à la fin du XIIe siècle fut terminé vers 1230.
Le rez-de-chaussée se compose de quatre salles :



- La sacristie, qui communiquait directement avec l'église (qui n'existe plus aujourd'hui).
A l'extrémité est de la sacristie se trouve une chapelle
qui était le lieu de sépulture des seigneurs de Chambly.


- La salle capitulaire, ou encore salle du chapitre,
lieu où se réunissaient la communauté tous les matins pour écouter
la lecture d'un chapitre de la règle de saint Benoît.


- La parloir, où le prieur et le cellérier (nous dirions aujourd'hui économe)
indiquaient les ordres et les travaux de la journée.


- La salle des moines, dans laquelle ces derniers recopiaient les manuscrits nécessaires
à la vie liturgique et intellectuelle de la communauté, ou en créaient de nouveaux.

Toutes ces salles sont couvertes de voûtes sur croisées d'ogives.
Toujours au rez-de-chaussée, nous pouvons voir également ce qui reste de la galerie nord du cloître, datant que XVIIIe siècle.
Puis, au premier étage se trouve le dortoir des moines. Construit entre 1200 et 1220, il est considéré comme un des plus beaux, sinon le plus beau dortoirs monastique de France.

Merci au site Romanes.com pour cette photo Merci au site Romanes.com pour cette photo Merci au site Romanes.com pour cette photo

Longue salle voûtée sur croisées d'ogives, séparée en deux dans toute sa longueur par un alignement de 8 colonnes, aux chapiteaux à feuilles d'eau plates ou à crochets. A l'extrémité sud-est se trouve la chambre de l'abbé, utilisée comme bibliothèque à partir du XVe siècle, lorsque l'abbé se fit construire un logis abbatial contre la bâtiment des frères convers.

Subsiste également le pignon nord du moulin à eau.
Pour finir, lorsque les moines blancs s'installèrent sut le site que leur avait offerts Ansel 1er de l'Isle, ils ouvrirent deux carrières dans la colline dominant la future abbaye. A la suite de la donation d'une carrière plus importante, par Dreux Buffé, seigneur de Méry, en 1156, ils abandonnèrent les premières carrières pour les convertir en celliers et glacière au XIIIe siècle.

Les restaurations
La première phase des restaurations a commencé le 14 novembre 2000.
Elle concerne la galerie nord du cloître, dont deux arcades disparues seront reconstruites. Plusieurs autres tranches de travaux seront nécessaires pour une restauration complète de la galerie.

L'association
L'association des Amies de l'Abbaye Notre-Dame du Val est née en 1988. Elle édite une revue semestrielle qui est réservée à ses 350 adhérents. Elle organise, conférences, concerts, expositions diverses, chantiers scolaires, et participe aux journées au Patrimoine.
L'association est membre de la charte Européenne des Abbayes et sites cisterciens.

Maquette d'une représentation
totale de l'abbaye reconstituée 
d'après des archives

Extrait d'un plan de l'architecte en chef
des Monuments Historiques
Pierre André Lablaude. 1995



Informations
Visites guidées et commentées, sur demande, pour groupes d'un minimum de 25 personnes, du 1er mars au 30 septembre.
Fermée pour les visites individuelles, sauf lors des journées du Patrimoine.
S'adresser à :
Association des Amis de l'Abbaye N.D. du Val
Espace Rive Gauche
Rue des Petits Près 95630 - Mériel
Tél. : 01 34 21 65 26
E-mail : abbaye.du.val.meriel@free.fr



Ma visite (15 septembre 2007)
Voici les photos de ma visite à l'abbaye, lors des journées du Patrimoine, le 15 septembre 2007.








L'abbaye & le clip Je te rends ton amour

 C'est pendant la première semaine du mois de juin 1999 que Mylène a tourné le clip à l'abbaye Notre-Dame du Val, devant la caméra de François Hanss. Le tournage dura deux jours.
C'était peu de temps avant le début des rénovations, ce qui explique que dans le clip l'endroit semble en friche et abandonné. Il y a aussi certains détails architecturaux que l'on ne retrouve pas dans la vidéo, ceux-ci ayant été modifiés par la suite.
Les gérants de l'abbaye n'auraient pas gardés un bon souvenir du passage de l'équipe de tournage sur les lieux... En effet, pour la sortie de Mylène du cellier au début du clip, il a fallut démonter la porte qui était présente, et l'équipe ne l'aurait pas remontée en partant! De plus, le sol de la salle du rez-de-chaussée de l'abbaye, où Mylène s'allonge dans une marre de sang, n'aurait pas été correctement nettoyée... 



Les vues de l'abbaye dans le clip

* Pour la dernière comparaison, ce n'est pas exactement la même entrée de cellier,
puisque celui que l'on peut voir dans le clip n'est pas accessible au public...



Le tournage de la pub du Mylènium Tour

C'est en même temps que le tournage du clip Je te rends ton amour que la pub du Mylènium Tour pour TF1 (Mylène sur une échelle, tout de blanc vêtue...) a été enregistrée. Donc dans les jardins de l'Abbaye Notre-Dame du Val de Mériel.
A l'époque, le magazine "Voici" avait publié les photos de ce petit tournage parallèle, en les présentant comme des clichés du prochain clip de Mylène!



    

Vos réactions

Votre pseudo :