Le clip InnamoramentoA l'étang du Désert d'Ermenonville

L'étang du Désert (Ermenonville, Oise) vu du ciel

L'histoire

L'étang du Désert a été créé par les moines de Chaalis au XIVème siecle. Les moines Cisterciens vivaient essentiellement des produits de la terre et des eaux et possédaient à cette époque de larges étendues de terre. Les étangs de Commelles et de Chaalis ont aussi été creusés par ces moines. Ce Domaine de Chaalis, situé à Ermenonville (60), a une superficie approximative de 19,50 hectares comprenant le grand étang du Désert appelé « Le grand lac » (supercifie de 11,44 Ha et les îles sur le dit étang d'une superficie de 48 à 80 Ca), le petit étang des Crapauds (surperficie de 1,02 Ha) et les terrains bordant les étangs d'une superficie d'environ 6,50 Ha.
Appelé également parc ouest, ce secteur du parc d'Ermenonville comprenait les alentours des deux étangs, l'étang du Désert et l'étang des Crapauds (séparés par un bras de terre). Le parc resta dans son intégralité dans la famille de Girardin jusqu'en 1874, année du décès d'Ernest-Stanislas de Girardin, petit-fils de René de Girardin. Le domaine passa à un membre de la branche cadette des Girardin, qui, endetté, vendit aussitôt le secteur du parc appelé « le Désert », au nord-ouest, à Pamela Vatry née Hainguerlot. Le Désert est mis en vente pour une deuxième fois, avec le domaine de Chaalis, en 1902. L'ensemble est acquis par Nélie Jacquemart-André, qui le lègue à l'Institut de France à l'instar du duc d'Aumale avec le domaine de Chantilly. L'Institut devient donc propriétaire du désert en 1912, année du décès de Nélie, et le reste à ce jour.
Le Désert n'a jamais été aménagé comme jardin anglais ; la nature y a toujours regné en maîtresse et les aménagements du marquis de Girardin s'étaient limités à l'ajout de quelques fabriques simples et probablement la création de sentiers. La fabrique la plus connue est la cabane du philosophe (inscrit Monument historique par arrêté du 8 mai 1933) : l'« ermitage de Jean-Jacques Rousseau », ou « la cabane du Bonhommme » avant l'arrivée du philosophe au site du « Désert ». Cette cabane simple couverte de chaume est la plus ancienne des fabriques du parc. Le philosophe y passait des journées entières à méditer et contempler la nature durant son séjour chez le marquis de Girardin. Fuyant le château et ses mondanités, il aimait herboriser en compagnie du dernier fils du marquis. Jean-Jacques Rousseau vint à Ermenonville au printemps 1778. Il y décéda six semaine plus tard et fut inhumé sur l’île aux peupliers dans l'actuel « Parc Jean-Jacques Rousseau » du village. Son corps y reposa jusqu’à ce qu’il soit transporté au Panthéon avec tous nos grands hommes. L'étang du Désert fut un lieu cher à Jean-Jacques Rousseau. À son souvenir, une inscription « Jean-Jacques est immortel » a été portée sur un rocher en face. Devant la cabane, des bancs de mousse invitaient au repos. Nombreux sont les vers de Rousseau gravés sur les rochers des alentours. Le lieu était initialement consacré à la célébration de l'œuvre de Rousseau, « Julie ou la Nouvelle Héloïse ». L'ermitage de Jean-Jacques Rousseau n'est pas accessible au public, sauf dans le cadre des visites guidées du Désert organisées par le parc Jean-Jacques Rousseau (voir ci-dessous).
Le Désert se voit aujourd'hui privé de la plupart des surfaces dégagées, avec étendues sablonneuses, genêts, landes et bruyères, en raison de la décimation de la population de lapins dans les années 1950 suite à l'apparition de la myxomatose. Les pins et bouleaux ont rapidement envahi l'espace. Ainsi, le Désert ne ressemble plus que vaguement à ce qu'il avait encore été au début du XXe siècle. L'Institut de France a loué les étangs au Comité central d'entreprise d'Aéroports de Paris comme étangs de pêche.

Vue depuis le sud-ouest, de la cabane du philosophe, vers 1783.

Vue depuis le site de l'Orme heureux à l'entrée de ce secteur du parc, vers 1783.

Carte postale du début du 20e siècle.

Informations

L'étang du Désert est situé près de La Mer de Sable et du Parc Astérix. La route N330 le longe. La gare RER la plus proche, celle de Survilliers - Fosses sur la ligne D, est à environ 15km.
L'endroit est clôturé et n'est accessible qu'en visite guidée proposée parfois par le parc Jean-Jacques Rousseau à Ermenonville, certains week-ends entre début avril et fin septembre, sans horaires et dates fixes. Le tarif est alors celui du billet combiné pour le parc Jean-Jacques Rousseau et l'abbaye de Chaalis (7€ pour le billet plein tarif en 2011).

L'étang & le clip Innamoramento

C'est en juin 2000 que les images "natures" de ce clip live de Mylène Farmer ont été tournées par François Hanss. Le tournage dura deux jours, à l'étang du Désert d'Ermenonville.
Durant ma journée à l'étang, j'ai pu retrouver le pin bordant l'eau sur lequel Mylène s'épanche (celui-ci se voit rapidement lorsque l'on arrive et est unique dans sa grandeur), mais pas le vieil arbre au gros tronc. Le gardien sembla pourtant se souvenir de cet arbre, puisqu'il m'en indiqua un très vite, mais il ne correspondait pas du tout (voir le gros arbre pris en photos ci-dessus). Le majestueux pin, quand à lui, se retrouve aujourd'hui entouré de végétations contrairement à l'époque du clip.

Quelques unes des vues de l'étang du Désert dans le clip :


Emplacement sur les lieux :


Ma visite (26 mai 2012) - Anecdotes et photographies

J'ai pu trouver l'étang exact (parce qu'il y en a beaucoup dans le domaine d'Ermenonville...) grâce à un vieil article du Parisien datant du 7 février 2001 (voir capture Web), puis avec l'aide de François Hanss, le réalisateur du clip, et de Aymar de Virieu, administrateur chez Institut de France, le propriétaire. Ma visite a pu ensuite s'effectuer avec l'accord du locataire des lieux, à savoir le CE d'Aéroports de Paris, à l'occasion d'une journée de concours... de pêche. Sur place, j'ai pu échanger quelques mots avec le gardien de l'étang, présent depuis 18 ans ! Odeur de pinard mis à part, celui-ci a rapidement demandé ce que je venais chercher. "Ah c'est pour la fermière. Entre nous : quelle c******e celle-là". Le vieil homme a gardé en travers de la gorge le fait que Mylène fut totalement inaccessible lors des deux jours de tournages. On apprendra aussi, de sa part et de celle d'un gérant du CE d'Aéroports de Paris, que l'étang a également servi pour le tournage de deux longs métrages.


Immense merci à François Hanss, Aymar de Virieu et Dominique pour leur aide.
Merci à Sofarmer.

    

Vos réactions

Votre pseudo :