Timeless 2013évolution de la mise en scène

Avant le show

Avant : Dès la première date à Paris-Bercy, un remix de A l'ombre, le "Tony Romera Club Mix", est diffusé avant le spectacle pour faire patienter le public, juste avant la bande originale du film Inception.
Après : A partir du 8 octobre à Nantes, c'est "The ET's Club Remix" de Monkey me, d'Amir Afargan, qui est diffusé à la place.


A l'ombre

Avant : Dès le 7 septembre à Paris, les bulles tombant du plafond lors de la reprise du titre s'orientent en direction de l'intérieur de la scène.
Après : Curieusement, du 17 au 21 septembre uniquement, toujours à Bercy donc, celles-ci s'orientent vers le public de la fosse ! L'effet ne devait pas être concluant, puisque dès la première date dans la ville suivante, à Lyon, les bulles retombent en direction de la scène.



Rêver - le final

Avant : Lors des premiers concerts à Paris, une fois que Mylène disparaissait dans son nuage de fumée, rien d'autre ne se passait sur scène : les musiciens continuaient à jouter l'outro de la chanson, puis lors des dernières secondes leurs plateformes descendaient pour disparaître sous la scène.
Après : A partir du 17 septembre à Bercy, le rideau de LED du début du spectacle commence à se refermer lorsque que le cerceau de projecteurs (d'où partira la fumée faisant disparaître Mylène) débute sa descente, lors des dernières paroles de la chanson. François Hanss a rapidement commenté ce changement : "On... enfin, c'est Laurent qui a ajouté ça". Sur ce rideau de LED est diffusée une lumière bleue. Les musiciens commencent plus tôt à descendre sous la scène tandis qu'ils continuent à jouer.


Avant : Sur le cerceau noir qui descend lors des dernières paroles de la chanson, les projecteurs étaient tous dirigés vers le bas, statiques, et éclairaient en blanc.
Après : Le 21 septembre à Paris et le 24 septembre à Lyon, ces projecteurs éclairent toujours d'une lumière blanche, mais ils sont en mouvement, ondulant pour former un mouvement de vague. Cela ne semble toujours pas convenir pour la mise en scène, puisque dès le lendemain, 25 septembre à Lyon, ce détail prendra sa forme définitif : les projecteurs éclaireront désormais en violet, statiques et inclinés vers le haut, donnant un effet de soucoupe volante se plaçant doucement au-dessus de Mylène...

    

Vos réactions

Votre pseudo :