Ecoute en avant-première de l'album Monkey Meévenement Mylène Farmer - 23 novembre 2012


L'événement



Témoignage d'Archie

Un moment à jamais gravé dans ma mémoire.

Je suis arrivé au Studio Omega à Suresnes, sur les coups de 17h où là, un jeune homme nous a fait rentrer afin de ne pas rester sous la pluie.
Me voilà à l'intérieur d'une grande pièce blanche, avec une table au milieu garnis de boissons afin de faire plus ample connaissances avec les 9 autres gagnants!
Nous étions tous assez stressés après de longs jours dans l’impatience et l’espérance. J'ai discuté avec de nouveaux amis Benjamin, Fred et Scissors is back.
Tout en nous regardant, la personne responsable des locaux nous fait savoir que ce studio est le plus grand d'Europe et que Mylène a déjà enregistrée des chansons dans ce même lieu. Peu de temps avant l'événement, nous avons été filmés afin d'exprimer notre impression avant l'écoute.

Là, le moment que j'attendais est arrivé.
Une fois passé la porte Studio A, une très grande pièce avec 10 chaises et au milieu un piano à queue fait son apparition. Cela servira juste à déposer ses affaires (téléphone portable dans une enveloppe "Polydor" à poser sur la chaise)
Par la suite, nous sommes allés juste à côté, pour entrer dans le fameux studio d'enregistrement! ^^
Franck Diguet commence à faire une courte présentation en nous disant que l'on a la chance d'entendre le nouvel album de Mylène Farmer "Monkey me" qui sortira le 3 décembre prochain.

L'écoute se passe dans le silence, personne n'ose parler afin de respecter l'autre, peur de le gêner dans son écoute.
L'album démarre sur les chapeaux de roues, pas d'intro pour laisser apparaître la voix très cristalline de Mylène!

- "Elle a dit" : est une très belle chanson, la chanteuse tient les notes avec beaucoup de souffle.
- "A l'ombre" : aux premières notes tout le monde, s'est pris d'un léger sourire...
- "Monkey me" : est très entraînant, même si pour moi cette chanson sonne très Alizée.
- "Love Dance" : personne n'a aimé. Mylène chante en anglais et dit même (Happy birthday to you) je pense que c'est la grosse déception de cette liste.
- "Quand" : pour ma part je n'ai pas trop aimé, trop calme par rapport aux autres titres !
- "Ici-bas" est un tube potentiel (chanson construite sur l'air de "C'est une belle journée" et avec un fond sonore du titre "Du temps")
"Nuit d'hiver" est LA surprise de l'album, car en effet Mylène fredonne le titre "Chloé"! Pour moi ce n'est pas une chanson, mais plus un remix très noir. Nous étions tous d'accord pour dire que ce titre serait idéal pour figurer en ouverture de la prochaine tournée !
"Je te dis tout" est une très belle ballade, pur Farmer. Pour moi cette chanson est meilleure que "Point de suture" !!
Dans une chanson, je ne sais plus laquelle, Mylène chante "Au clair de la lune".
Voilà ce dont je me souviens. :-))
Il est regrettable qu'une tracklist n'est pas été affichée ou donnée afin de mieux suivre les pistes lors de l'écoute.

Malheureusement l'invité d'honneur n'était pas là et j'avoue qu'elle aurait pu se déplacer, ou même dédicacer le cd promo "A l'ombre" offert par Mr Diguet (responsable des projets de Mylène Farmer). Pour ça, je trouve qu'elle n'a aucune excuse.

Sinon l'album est surprenant, vraiment taillé comme un diamant pour la scène. Il y a beaucoup (voir trop) d'électro. Il y a 10 titres Up tempo et 2 ballades.

Après l'écoute, nous avons été une nouvelle fois interviewés autour d'un apéritif dînatoire. La vidéo sera diffusée lundi sur la chaîne officielle youtube de FNAC Musique.

Je tiens à remercier le directeur de la FNAC, car sans lui, cet événement n'aurait pas eu lieu, ainsi que Géraldine (siège à la FNAC et notre hôtesse) pour sa gentillesse et son implication et Mr Franck Diguet pour sa présence et son attention.

Je ressors riche de cette aventure :-))

Témoignage de Cosmomobile

« Il nous faut du courage mais... Tu ne le dis pas »

Soirée incroyable, gravée dans nos mémoires ! Voici mon compte-rendu détaillé pour vous faire partager ce moment :

À 17h, nous avons été accueillis dans ce fameux studio secret, assez impressionnant, un long couloir blanc donnant sur une pièce sobre où nous avons fais connaissance. Des boissons nous ont été servies pendant que l'on discutait entre nous, nous avons d'ailleurs appris que ce studio, un des plus performants d'Europe, avait déjà été "utilisé" par Mylène lors d'un de ses enregistrements !

Après contrôle d'identité, nous sommes allés dans une très grande salle avec un piano où nous avons dû déposer tout ce qui est portable et autre, une fouille était prévue mais elle ne s'est finalement pas faîte. Quelques marches plus tard et nous arrivons dans le fameux studio de mixage, d'une classe folle, des tableaux de mixage partout et une très jolie pièce où des canapés ainsi que des chaises n'attendaient plus que nous ! Après présentation rapide de l'album, place à l'écoute.

Pour une fois, ce qu'annonçait les médias (ici TV Magazine) se confirmait parfaitement : un album pop-rock à base de sons électroniques/dance. Il y a d'ailleurs une dimension très intéressante dans cet album sur ce point, ici, les guitares électriques, les saxo et le synthé dansent ensemble et s'assemblent parfaitement, un son plus profond que celui reproché par beaucoup à l'album Point de Suture.

L'album débute par la voix de Mylène directement, Elle a dit est une chanson mid-tempo très Farmerienne, je retiens le refrain « Elle a diiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit... le charme » (c'est pas la phrase exacte mais y'a "charme"). Ensuite vient À l'ombre, le staff nous a d'ailleurs dit que nous pouvions chanter pour plaisanter, petite déception seulement sur la transition entre ces deux premières chansons, je m'attendais à une transition "invisible" avec les premières notes de À l'ombre mais ce n'est pas le cas, dommage. Le tant attendu Monkey Me se fait entendre, vous pouvez d'ores et déjà rayer de votre tête la comparaison avec California et Rêver, mais guitare très présente, je pense que cette comparaison était pour parler d'Anamorphosée.

« C'est pas moi, c'est Monkey Me... »

Très cool la chanson, mais ce n'est pas une ballade poignante à la Point de Suture comme certains présageaient. Viens ensuite Tu ne le dis pas, LE coup de cœur de l'écoute, beaucoup en parlaient à la fin, c'est une de celles qui a le plus marqué ! Un pont musical très puissant, j'avais envie d'exploser sur ma chaise mais je suis resté sage La seule petite remarque négative c'est que le refrain ressemble trop à celui de À l'ombre, il commence par une prolongation d'un mot comme le "ÀÀÀÀÀÀÀÀ l'ooooombre" mais je ne me souviens pas de ce qu'elle disait.

« Il nous faut du courage mais... Tu ne le dis pas♪ »

Globalement, "la voix effacée qu'on ne comprends pas" appartient définitivement au passé, une impression de vouloir nous parler, la musique est presque en option tant l'on boit ses paroles. Du Farmer classique. Quoi que, vient la chanson qui faisait le plus peur à tout le monde dès le dévoilement de la tracklisting, « Love Dance », qui bien que ne ressemblant ni à SeXtonik ni à Sois Moi-Be me, sera à coup sûr la nouvelle risée des fans.

« Do u love me ???? »

Ici, nous étions déçus de cette chanson uniquement, mais pour ma part ce n'était pas pour les mêmes raisons, plus pour le fait que la chanson est très plate par rapport au titre qui annonçait du gros boum boum, j'en venais même à me demander si c'était pas une autre chanson que nous étions en train d'écouter. 'Parait-il qu'elle dit "Happy Birthday" à la fin, mais ça avec mon ami nous n'avons pas entendu. Ici, tous les reproches habituels sont compilés : voix effacée et incompréhensible, quelques phrases anglaise de style très basiques (comme cités avant) etc...

Puis Quand est passé, je n'ai pas particulièrement retenu ce titre que je trouve assez plat, mais je pense l'apprécier avec le temps, ce n'est qu'une question d'écoute. Le "solo" saxo est vraiment très charmant, très très agréable, mais ça vous pouvez vous faire une idée vous-même comme le titre est en écoute intégral !

Les chansons suivantes ne m'ont pas trop marquées même si je les ai toutes appréciées, enfin je pense être excusé, retenir 12 titres d'un seul coup dans une telle situation c'est impossible !

Puis vient le moment, DAAAAAAAA moment, « Nuit d'Hiver », qui pour ceux qui suivent les réactions Twitter, est LA claque de l'album, j'ai d'ailleurs enflammé mon Twitter en tweetant mon étonnement immédiatement en récupérant mon portable. Pour mettre les choses au clair par rapport à toutes les questions qui me sont posées sur Twitter à propos de ce titre, Nuit d'Hiver est une version 2012 du titre culte de 84 « Chloé », les mêmes paroles, rechantées. Très longue, la musique est époustouflante, une ambiance tellement effrayante, bizarre, captivante, bluffante, nous étions tous d'accords sur la particularité de la chanson, nous avons tous pensé aux titres tels que L'Horloge version très dark ou, plus grande ressemblance encore, l'intro du Tour 89. Je ne sais pas si ce sont vraiment les conditions d'écoutes qui nous ont mis dans cet état mais c'est une claque, nous étions bouches cousues tout le long, amusés de retrouver Chloé en 2012 ! Au début nous pensions halluciner car on entend en fond, comme un cri, "Chloé... Chloé...", aussi inquiétant que la version originale, nous étions tous sur le cul ! Nous sommes tous convaincus, on tient l'entrée de Timeless 2013. Le cas inverse serait vraiment une très grosse erreur. Un tableau avec des titres comme Pardonne-Moi, Light me Up, M'effondre ou We'll never die se glisseraient à merveille à la suite pour accentuer ce côté dark.

La chanson suivante est une transition en douceur avec le choc qui nous est imposé avec Nuit d'Hiver (j'espère d'ailleurs que vous ne serez pas déçu lors de l'écoute, tellement nous la complimentons !).

« Je te dis tout » est une ballade de style 100% Farmer, un univers très doux mais moins majestueux qu'un Si j'avais au moins, c'est un petit regret que j'ai eu mais trois fois rien. Je la vois bien en final de concert.

« Ta main sur mon front, sur mes seins... » (quelque chose du style)

Globalement, la musique est très propre, il y a deux trois petits fails niveau synthé qui risquent de déplaire mais personnellement j'ai tout adoré. En vrac, je me souviens d'une chanson où le refrain est (oui oui) "Haaaalleeeeluuujaaaah", ce qui m'a assez amusé je l'avoue bien que c'était une chanson douce. Un titre nous a également mit la puce à l'oreille, je ne sais plus c'est lequel, très certainement entre Ici-Bas ou À force de... Le début fait un peu peur car démarre au quart de tour par le synthé tant reproché à Laurent Boutonnat, mais il se fond très bien avec l'ajout d'instruments progressifs, j'ai beaucoup aimé.

Après l'écoute, nous avons ré-écouté À l'ombre, filmés cette fois ci, pendant que nous échangions nos premières impressions. En after, nous avons été accueillis à un cocktail/réception, avec flûtes de champagne, sodas, et des attablées de petits fours en tout genres. Un très bon moment d'échange entre fans, j'ai apprécié tout le monde ! Des CD promo À l'ombre nous ont été offert, je le trouve joli. Le staff (Fnac, du studio, et visiblement deux personnes du staff MF) étaient très contents de cette soirée, nous avons prit une petite photo publiée sur le Twitter @fnac_musique.

Mon CD promo ainsi que l'enveloppe officielle POLYDOR à mon nom :

Très bonne soirée, inoubliable !

Globalement, il est quasiment impossible de comparer directement avec un ancien album de Mylène, on y retrouve de tout. Ce sont plus Anamorphosé et Point de Suture qui viennent à la bouche, mais les paroles nous rappellent le côté intime d'Avant que l'ombre... et romantique d'Innamoramento, puis sombre à la Cendres de Lune avec le fameux Nuit d'Hiver etc...

Mylène n'était pas présente et nous avons été filmés pour un petit reportage sur l'écoute qui sera en ligne lundi normalement, certains pouvaient faire une petite interview-réaction mais j'ai refusé car la caméra me fait perdre tous mes moyens !!

    

Vos réactions

Votre pseudo :