ConnexionAccueil2 Commentaires


Laurence OlivierInspirations de Mylène Farmer


En Concert 89 (Concert)

Laurence Olivier / Hamlet

Pour Mylène



=> Télécharger la vidéo <=

Hamlet est un film britannique de Laurence Olivier, sorti en 1948, adaptation de la pièce éponyme de William Shakespeare. Ce film est le second de la trilogie shakespearienne de Laurence Olivier (Henry V, Hamlet et Richard III).



Réalisation : Laurence Olivier
Scénario : Laurence Olivier (non crédité) d'après William Shakespeare
Acteurs principaux : Laurence Olivier, Eileen Herlie, Basil Sydney, Jean Simmons, Peter Cushing
Date de sortie France : 14 octobre 1948
Synopsis : Le roi du Danemark, le père d'Hamlet, est mort récemment ; son frère Claudius l'a remplacé comme roi, et moins d'un mois après avoir épousé Gertrude, la veuve de son frère. Le spectre du roi apparaît alors, et révèle, à son fils, qu'il a été tué par Claudius. Hamlet doit venger son père, et, pour mener à bien sa tâche, simule la folie. Mais il semble incapable d'agir, et, devant l'étrangeté de son comportement, l'on en vient à se demander dans quelle mesure il a conservé sa raison. On met cette folie passagère sur le compte de l'amour qu'il porterait à Ophélie, fille de Polonius, chambellan et conseiller du roi.

L’'introduction de Libertine du spectacle "En Concert 89" est une tirade tirée de Hamlet, de Shakespeare. Plus particulièrement, il s’agit de la voix du spectre dans le film Hamlet de Laurence Olivier, acte I scène V. On retrouve ce passage (à partir de 265s sur l'extrait à gauche) avant le duel avec la Rivale de Libertine :






Let not the royal bed of Denmark be
A couch for luxury and damned incest.
But, howsoever thou pursuest this act,
Taint not thy mind, nor let thy soul contrive
Against thy mother aught: leave her to heaven
Fare thee well at once!
The glow-worm shows the matin to be near,
And ’gins to pale his uneffectual fire:
Adieu, adieu, adieu! Remember me...
    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.