ConnexionAccueil0 Commentaire


SchopenhauerInspirations de Mylène Farmer


Je m'ennuie (Paroles)

Schopenhauer / Le Monde comme Volonté et comme Représentation

Pour Mylène

« La vie donc oscille, comme un pendule, de droite à gauche, de la souffrance à l'ennui ; ce sont là les deux éléments dont elle est faite, en somme. De là ce fait bien significatif par son étrangeté même : les hommes ayant placé toutes les douleurs, toutes les souffrances dans l'enfer, pour remplir le ciel n'ont plus trouvé que l'ennui. »
(Livre IV)

"La vie oscille à l’envi
Comme un pendule rouillé
Me balancer
De la tourmente à l’ennui"
    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.