ConnexionAccueil8 Commentaires


Pétition contre la peine de mortActualité Mylène Farmer -

Pétition contre la peine de mort

A trois jours de son concert là-bas, à Minsk la capitale, Mylène a signé aujourd'hui une pétition contre la peine de mort en Biélorussie, suite à une solicitation de la Fédération internationale des droits de l'Homme et du Centre de défense des droits de l'Homme :


URL de la pétition en ligne : http://dp.spring96.org/en/sign

La Biélorussie est le seul et unique pays européen à mettre à exécution la peine de mort.

Traduction d'un article du site du Centre de défense des Droits de l'Homme "Viasna", affilié à la FIDH :

"Aujourd'hui 24 octobre, trois jours avant son arrivée à Minsk, où elle doit présenter son nouveau spectacle "Timeless", Mylène Farmer a signé une pétition contre la peine de mort en Biélorussie ("Human Rights Defenders against the Death Penalty in Belarus").

La célèbre chanteuse française a été sensible à une lettre qu'elle a reçue de la Fédération internationale des droits de l'Homme et du Centre de défense des droits de l'Homme "Viasna", dans laquelle ils l'ont informée de la nature du problème de la peine de mort en Biélorussie, qui est le dernier pays européen à l'appliquer.
"Aussi n'est-il pas de but plus élevé, plus saint, plus auguste que celui-là : concourir à l'abolition de la peine de mort." A sa signature, Mylène Farmer a ajouté cette phrase empruntée à Victor Hugo qui, dans la préface de son roman "Le Dernier Jour d'un condamné" (1829), s'exprime en faveur de l'abolition de la peine de mort, et se demande comment une personne peut avoir le droit d'ôter la vie à une autre. Il dit occuper, "au nom de tous les accusés possibles, innocents ou coupables, devant toutes les cours, tous les prétoires, tous les jurys, toutes les justices".
La pétition s'adresse aux autorités bélarusses et exige l'abolition de la peine de mort dans ce pays : "Aujourd'hui, alors que tous les pays d'Europe et de l'ancienne URSS ont aboli la peine de mort, il est temps pour la Biélorussie de faire preuve d'humanisme en mettant un terme au meurtre d'Etat."

Les activistes de la campagne contre la peine de mort en Biélorussie, lancée en 2009, appellent les célébrités du monde entier à signer la pétition, afin d'attirer l'attention du public sur ce sujet universel. En 2010, ils ont recueilli la signature du musicien anglais Sting, qui a également enregistré un message vidéo intitulé "Time to Change" ("le temps du changement"). Puis, en 2012, la campagne a été soutenue par la chanteuse suédoise Loreen, gagnante de l'Eurovision.
"

A noter que cette photo de la chanteuse (signée Nathalie Delépine, trouvable dans la réédition du livre "Au fil des mots" de Benoît Cachin) accompagne cet article :


Source(s) : Dununba pour la traduction

    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.