Christia MantzkeI'm not a boy

Christia, d'origine Australienne, est née à Los Angeles. Dans les cinq premières années de sa vie, la rousse aux yeux verts est handicapée et ne peut se déplacer. Elle est prédestinée à faire carrière dans la musique : son père a réalisé trois albums de gospel et sa mère était chanteuse (elle rencontra d’ailleurs son époux en chantant dans une de ses chorales). Christia commence les cours de piano à 7 ans puis plus tard de guitare. La musique lui permet alors d’oublier son handicap. A 11ans, elle écrit sa première chanson, et l’interprète dans une église. Elle décide alors de faire de sa passion son métier. Elle quitte ses parents après l’école secondaire pour tenter de percer dans le milieu de la musique à New York.


Bien qu’auteur/compositeur, Christia peine à trouver une maison de disque pour produire son 1er titre. Elle traverse alors une période difficile de sa vie, passe ses nuits dans des auberges, d’appartement en appartement, avant de se retrouver sans-abri et de dormir sous les ponts ou dans des halls d’hôtels…
N’ayant jamais perdu la foi, sa chance tourne et elle participe à des comédies musicales : Jesus Christ Superstar (rôle de Marie), Smokey Joe’s Café (rôle principal à Broadway), Rocky Horror Show (Usherette/Magenta), Fame (Greta Bell), Aida (Elaborate Lives) de Elton John (doublure du rôle principal)… Mais son rêve est de devenir chanteuse en solo, et son succès éclate vraiment lorsqu’elle est invitée à chanter « Only Believe » lors d’un téléthon où les gens payaient 5000$ pour y assister… Elle est alors ensuite approchée par un label indépendant, mais un ami chez EMI Europe lui conseille de ne pas signer. Puis elle fait la rencontre de Jeff Dahlgren qui décide de faire écouter un de ses titres à Mylène Farmer.

Immédiatement séduite, Mylène publie donc le 1er titre de Christia sous sa nouvelle boîte de production qu'elle vient à peine de créer : Dichotomie. Jeff Dahlgren participe lui aussi à la production du titre.
Le 1er titre est "I'm not a boy", que beaucoup comparent avec le tube de Mylène "Sans contrefaçon", arrivent dans le TOP 20 en Allemagne, France et Italie.
Malheureusement le succès ne sera pas au rendez-vous... Aucune promo, aucune rotation radio, diffusion du clip très tard dans la nuit sur M6 (réalisé par Jeff Dahlgren).
Le single sort le 4 octobre 2001 mais il se vendra à moins de 1000 exemplaires en France... Christia demande alors la fin de leur collaboration, celle-ci préférant avoir le total contrôle sur sa carrière (on raconte même qu’elle se serait « battue » pour mettre fin au contrat…).

Quelques mots de la chanteuse : "Il ya un élément de l'esprit toujours évident dans les chansons, remplis d'âme, même quand il est l'expression des sentiments de l'homme, de l'injustice ou la cruauté. Quand les mots ne suffisent pas, nous chantons. Il s'agit d'un don de Dieu, l'expression me permet de ressentir Sa gloire. Je me sens plus proche de lui quand je chante. Il est une telle bénédiction et je suis honoré de faire partie d’une lignée biblique de musiciens, et j'ai hâte de chanter ses louanges à jamais."

Elle décide d’écrire des chansons qui véhiculeraient un vrai témoignage de sentiments humains pour ceux qui se sentent seuls. Son style d'écriture unique combine son engagement à Dieu avec l'expérience d'une femme de plus en plus jeunes. Plus profond que ses racines musicales, c'est sa passion et son engagement envers Dieu et se manifeste dans sa musique.

"Depuis mon adolescence, j'ai été dans une industrie qui est aussi impies (qui méprise la religion) que vous n’pouvez imaginer. J'ai aussi grandi dans une ville qui ne se soucie pas des étrangers et qui voudrait que vous soyez le plus loin possible. Je crois que Dieu m'a sauvé à un âge précoce pour me garder de tomber dans les pièges et les mensonges qui sont mis en avant sur Sunset Blvd., Time Square et dans l'industrie du divertissement en général. À l'âge de 5 ans j'ai eu une compréhension surnaturelle qui est Dieu. J'ai vu mon péché, le sacrifice du Christ pour lui, le pardon que j'ai reçu par lui et le confort de l'Esprit Saint en un seul moment. Il s'agissait d'un pur et saint moment, où je sentais la présence indéniable de Dieu, de sa grâce, sa justice, sa miséricorde, son amour. J’ai l’impression que je passe ma vie à essayer de revenir à l’âge de 5 ans."

Elle commença à vivre sans se soucier du succès, ne pensant qu’à éveiller une nouvelle génération basée sur l’Amour de Dieu. Christia sort en 2004 un premier album (produit par Jeff Dahlgren), « The First », parlant d’amour, de douleur et de liberté.
Sa chanson "Stop Asking" remporte en 2004 un prix pour ses paroles, et plusieurs journaux en parlèrent. Elle partit ensuite dans une petite tournée et préparerait un nouvel album à Los Angeles.


Single "I'm not a boy"


Tracklist :
1. Single Version (3:50)
2. Groove Boy Remix (3:57)

Album "The First"


Tracklist :
1. Just Like You (3:10)
2. Fingers Tap (3:58)
3. Conversion (Take Me Now) (4:24)
4. Alone Forever (4:22)
5. Bubble Gum Ball (1:13)
6. I Hate It (4:21)
7. Stop Asking (4:19)
8. Liberties Taken (3:56)
9. Any Other Way (1:00)
10. Only Believe (3:22)
11. Shy or Shallow (2:26)
12. When I Cry (4:37)
13. Chance to Live (3:50)
14. Whole (6:16)

    

Vos réactions

Votre pseudo :