Allan (live)Single de Mylène Farmer - 1989

Pochette single Allan (live)


Crédits du single Allan (live)

Paroles : Mylène Farmer
Musique : Laurent Boutonnat
Extrait de : En concert (premier extrait)
Photo pochette : Marianne Rosenstiehl
Design pochette : Jean-Paul Théodule


Ventes :
60 000
ex.

Classements :
Top 50 Singles - France
Entrée le 13/01/1990 - Sortie le 10/03/1990
36 43 44 32 37 43 41 47 OUT

Récompenses musicales :
- Single d'Argent :



Rétrospective du single Allan (live)

        Allan (live) est le douzième single de Mylène Farmer, et le premier single live de sa carrière. Il est le premier extrait de l’album live En concert.

        Pour lancer l’album live qui vient retranscrire la première tournée de Mylène Farmer en 1989, l’équipe fait le choix de cette chanson à la musique ténébreuse et dont le texte rend hommage à l’écrivain Edgar Poe. Le single sort donc, comme l’album live, en décembre 1989. Mylène n’effectue aucune promotion pour le titre au moment de cette sortie en single, qui ne peut donc compter que sur son clip pour se faire connaitre en télévision. Celui-ci mêle des images live de la prestation de Mylène, seule sur scène, lors du concert, à des images du décor du concert se consumant au milieu d’un terrain vague. Un portrait d’Edgar Poe et des plans d’un cheval blanc agité viennent parachever le tout.
        Le single n’est pas un franc succès, à peine plus de 80.000 exemplaires sont vendus.


Chronologie du single Allan (live)

12/1989 - Première diffusion radio
18/12/1989 - Sortie commerce single
01/1990 - Tournage clip (Une après-midi du décor en train de brûler, sur un terrain privé à Marne-la-Vallée, en Seine et Marne)
02/1990 - Première diffusion clip


Clip et album

Clip Allan (live) Album En concert


Les supports du single Allan (live)



Annuaire : fiches biographiques

Marianne Rosenstiehl (Photographe)
Jean-Paul Theodule (Designer)


Autres

- Le clip devait à la base
comporter des images supplémentaires. Boutonnat avait réuni les danseuses de la tournée 1989 dans un hangar, pour les filmer se ruant dans un bassin de boue à moitié nues, pour les images d'illustration du clip. Il a ensuite filmé un cheval
évoluant dans ce même bassin, seul plan qui sera utilisé pour la version finale
de la vidéo.
C'est Edwige Chandelier, danseuse sur la tournée 89, qui a raconté la petite
histoire de ces scènes coupées. Elle a ajouté, pour l'anecdote, qu'après le tournage Mylène aidait les danseuses à se sécher les
cheveux !
    

Vos réactions

Votre pseudo :