Pourvu qu’elles soient doucesSingle de Mylène Farmer - 1988

Pochette single Pourvu qu’elles soient douces


Crédits du single Pourvu qu’elles soient douces

Paroles : Mylène Farmer
Musique : Laurent Boutonnat
Extrait de : Ainsi soit je... (troisième extrait)
Photo pochette : Marianne Rosenstiehl
Design pochette : Jean-Paul Théodule


Ventes :
900 000
ex. /
Single d'Or (500.000, certifié en 1988)


Classements :
Top 50 Singles - France
34 29 17 06 03 02 02 02 01 01 01 01 01 02 03 04 06 12 22 21 24 29 39 OUT

Top 100 - Allemagne
87 OUT

Récompenses musicales :
- Single d'Or :



Rétrospective du single Pourvu qu’elles soient douces

        Pourvu qu’elles soient douces est le neuvième single de Mylène Farmer, et le troisième extrait de l’album Ainsi soit je…

        Pour succéder au mélancolique Ainsi soit je…, Mylène et Laurent Boutonnat décident de sortir le tubesque Pourvu qu’elles soient douces, composition entêtante dotée de paroles délicieuses de Mylène : la chanteuse y parle subtilement de sodomie, au travers d’allusions et de sous-entendus bien sentis. Le single sort le jour du vingt-septième anniversaire de Mylène, le 12 septembre 1988, et autant dire que cette date lui porte chance. Pourvu qu’elles soient douces devient le premier titre de sa carrière à se classer n°1 du Top 50. Il y reste cinq semaines consécutives à la fin de l’année 1988, se vendant par dizaines de milliers d’exemplaires par jour à la période de Noël ! Et simultanément à cela, l’album Ainsi soit je… est également n°1 du Top des Albums. Mylène s’installe pour de bon comme une vendeuse de disques incontournable, une faiseuse de tubes et de succès populaires. Tout comme les précédents singles, Pourvu qu’elles soient douces devient un classique connu de tous, dont tout le monde se souvient encore aujourd’hui. Le bilan final des ventes est de près de 600.000 exemplaires écoulés.
        Si la qualité de la chanson en elle-même est pour beaucoup dans son succès, il est impensable de ne pas mentionner le monument qui sert de clip à ce single. Tourné en 8 jours et 8 nuits à la fin du mois d’août 1988, le clip est diffusé pour la première fois un mois après la sortie du single, début octobre. C’est alors une petite révolution, et surtout un record : d’une durée de près de 18 minutes, le clip met en scène environ 500 figurants, et son budget se chiffre à 3 millions de francs ! Dans le monde entier, seul Michael Jackson fera mieux. Pour couronner le tout, le scénario est brillant : Laurent Boutonnat et Mylène ressuscitent le personnage de Libertine, qui se retrouve recueillie par une troupe de soldats anglais en déroute, et dont le capitaine succombe au charme de la jeune femme. Scènes d’amour, scènes de poursuite à cheval, scènes de bataille… Tout y est, et le public est scotché. Cette jeune chanteuse a décidément tout d’une grande !
        Aujourd’hui encore, cette chanson est l’une des plus emblématiques de la carrière de Mylène. Elle l’a interprétée sur scène une fois sur deux : en 1989, en 1999, et en 2009.


Chronologie du single Pourvu qu’elles soient douces

08/1988 - Tournage clip (Cinq jours et cinq nuits dans la forêt de Rambouillet, dans les Yvelines)
09/1988 - Première diffusion radio
12/09/1988 - Sortie commerce single
06/10/1988 - Projection clip en avant-première (Paris - Cinéma UGC Normandie)
07/10/1988 - Première diffusion clip ('Nulle part ailleurs' - Canal +)


Articles de presse sur le single Pourvu qu’elles soient douces

- dérouler le contenu -


Clip et album

Clip Pourvu qu’elles soient douces (Libertine II) Album Ainsi soit je...


Les supports du single Pourvu qu’elles soient douces



Anecdotes sur le single Pourvu qu’elles soient douces

On sait qu'après la tournée de 1989, Pourvu qu'elles soient douces a bénéficié d'une sortie en Europe (sous un titre raccourci : Douces). Ce que l'on sait moins, c'est que dans certains pays, le titre a rencontré un certain succès. Ainsi, en janvier 1991, il s'est même classé dans le Top 10 en Hollande !


Inspirations et références pour le single Pourvu qu’elles soient douces

Artistique / Robert Doisneau


Annuaire : fiches biographiques

Marianne Rosenstiehl (Photographe)
Jean-Paul Theodule (Designer)


Passages TV pour le single Pourvu qu’elles soient douces

    

Vos réactions

Votre pseudo :