Menu ConnexionAccueil0 Commentaire

Vacances avec Susie DavisArticle de Yulynh

Vacances avec Susie Davis


La personne que j'ai pu rencontrer au mois de mai 2011 n'est ni Mylène Farmer, ni Laurent Boutonnat, ni même Benoit Di Sabatino, Sophie Tellier, ou Jeff Daghlren (désormais connus de la majorité des fans) : il s'agit de Susie Davis. C'est une personne dont très peu se souviennent dû à son très bref passage dans la carrière de Mylène (seulement le Tour 96), mais j'ai eu un immense coup de foudre pour elle dès les premières secondes où j'ai vu le Live à Bercy pour la première fois en 1997. J'ai évidement eu aussi le coup de foudre pour Mylène, mais plus pour sa musique que son personnage. Mais pour cette musicienne se fut l'inverse.

En mai 2010, depuis quelques mois, j'avais sous le coude le facebook de Susie Davis ma 2ème idole donc, sans oser la contacter. Un jour j'ai pris mon courage à deux mains et ai bravé ma timidité en lui envoyant un de mes multiples dessins d'elle via facebook. Et c'est là que mon rêve de gamine a commencé à se réaliser !

En mai 2011, un an après mon premier message et un peu moins d'une centaine de mails échangés, j'ai l'immense honneur de passer une semaine chez elle en Californie. Elle m'avait lancé l'invitation d'elle-même, certainement qu'elle a dû lire dans mes pensées que je rêvais de visiter San Francisco et de la rencontrer. J'avais donc une semaine d'hébergement gratuit à 30km de la ville des hippies, dans une "petite" ville américaine plutôt sympathique ! Le 19 mai je suis avec ma meilleure amie qui m'a accompagnée pour ce voyage, et nous partons de l'hôtel dand San Francisco où nous sommes restée 3 nuits. Donc direction la maison de Susie ! Je crois que je devais être dans un espèce d'état second, à vrai dire j'étais tellement occupée à essayer de guider mon amie qui conduisait notre voiture de location que j'en oubliais que dans quelques minutes j'allais me trouver devant mon idole, celle que je souhaitais plus rencontrer que Mylène Farmer! Quand une fois la voiture garée devant sa maison et le premier pied mis dehors j'entends un "hellooo !" je suis restée bloquée pendant quelques secondes avant de me retourner et de la voir ! Nous avons été très bien accueillies, moi qui avait déjà imaginé le pire des scénarios. Elle nous a fait visiter sa maison et le "sous-sol" qui lui sert de studio et de chambre d'ami où nous allions loger. J'étais au paradis, et les multiples bibelots et morceaux de sa vie/carrière exposés dans le studio me ravissaient ! Chaque jours je découvrais un truc nouveaux, j'étais aux anges ! Elle nous a aussi servi d'office du tourisme ! Elle nous a sorti une carte de la Bay et nous a entouré tous les endroits à voir. Nous avons pu discuter avec elle pendant une heure avant que ses élèves arrivent pour leurs cours de piano. Je regrette d'ailleurs que ni moi ni elle ayons eu plus de temps pour une petite initiation sur son piano à queue ! Avant de la laisser tranquille, je lui ai offert les chocolats et biscuits que j'avais ramené d'Angoulême et de Paris, ainsi qu'un dessin de sa famille qu'elle m'avait demandé. Elle m'a remercié et m'a prise dans ses bras. J'étais complètement tétanisée !

En plus de ça j'ai eu a chance de venir une semaine où elle avait 2 concerts de prévu. Le premier fut le plus mémorable, le deuxième étant plutôt un spectacle pour enfants. Ce premier concert était un diner dansant, elle y jouait avec son groupe Gator Beat. Ce soir-là j'ai jamais autant dansé de ma vie, malgré mes pieds en feu (danser avec des petites chaussures à talons quand on a pas l'habitude, c'est fatal). C'était aussi la première fois de ma vie que je la voyais jouer (et chanter) en vrai ! Dès les premières notes j'étais sur une autre planète, je n'arrivais pas à réaliser ce que je voyais. Ce soir-là j'ai eu tout ce que j'avais raté en 1996 ! Durant l'entracte / pause diner, elle nous a fait rencontrer son groupe, puis est venue manger à notre table. Elle a surtout discuté avec mon amie, qui parle plus facilement que moi et aussi plus à l'aise en anglais que moi. Quand mon amie est partie je me suis retrouvée en tête à tête avec Susie, et j'étais perdue. Elle m'a alors demandé si j'avais un copain/une copine. J'ai buggé pendant une seconde, je ne m'attendais absolument pas à ce qu'elle me pose cette question ! J'ai bafouillé une réponse, et à peine on aie eu le temps de finir la discussion qu'elle devait remonter sur scène. A la fin du concert nous l'avons salué avant de rentrer dormir.



Durant le séjour nos moments passés avec elle se résumaient à quelques minutes le matin et parfois le soir. Très bref donc, mais je m'attendais pas à autant d'investissement de sa part, elle qui a un emploi du temps de ministre et est tout le temps en train de courir dans tous les sens. Nous avons eu droit à un diner et une soirée chez elle, où j'ai pu découvrir ses talents de cuisinière (en plus d'être excellente musicienne et chanteuse) ! Elle m'a également montré un best of des vidéos de toute sa carrière, avec à la fin son passage sur l'intermède musical du Live à Bercy (de quoi finir en apothéose) ! Je n'ai pas beaucoup parlé de Mylène avec elle car je n'y pensais pas de moi-même, je voulais surtout en profiter pour en apprendre plus sur ma musicienne préférée. Mais inévitablement le sujet est sorti, et pas à cause de moi ! Un matin avant de partir faire les touristes, elle est venue nous voir et m'a proposé de me montrer tous ses albums photos du Tour 96, sans même que je lui demande quoique ce soit ! J'ai eu sous mes yeux tout ce dont je rêvais depuis ma découverte du Live : Des photos des backstages (dont quelques photos sympas de Mylène, Laurent et Christophe ! ). Au final il y avait très peu de photos de Mylène, mais pour moi qui m'intéresse autant aux musiciens et danseurs qu'à Mylène c'était pleinement satisfaisant ! Elle a gentiment accepté que je photocopie quelques photos et un collage qu'elle a fait avec toutes ses photos.

Le temps des au revoir fut évidement difficile, la veille du départ nous avons discuté une dernière fois avec elle et nous a chacune prise dans ses bras. Nous devions partir à 6h mais nos réveils n'ont finalement pas sonné et à 7h30 on se levait à peine. Mais ce petit accident nous a permis de revoir Susie une dernière fois et d'avoir droit une nouvelle fois aux câlins !
J'ai fait un rêve de 10 jours, je me suis endormie le 16 mai à Roissy et me suis réveillée le 27 mai à Roissy ! Encore maintenant je ne réalise toujours pas que j'ai vécu tout ce dont j'ai pu rêver pendant des années, heureusement que les photos sont là pour me rappeler que ce n'était pas un rêve !


Article rédigé par Yulynh le vendredi 29 juillet 2011 (édité le 26/04/2016). Le contenu de l'article n'engage que son auteur (Yulynh).

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.