ConnexionAccueil0 Commentaire

samedi 16 mai 2009Tournée 2009 à Toulouse

Salle : Zénith
Capacité : 9000 spectateurs

Anecdotes / divers

L’ambiance de ce samedi 16 mai est très différente de celle de la veille, puisqu’elle est absolument excellente ! Une très belle série de holas avant le spectacle, et un public debout et énergique pendant le spectacle !
Mylène semble très heureuse et rit beaucoup, notamment à la fin de Sans contrefaçon où elle ne cesse de glousser en criant « Non, non, non ! » aux danseurs : elle semblait vouloir qu’ils restent un peu plus avec elle sur scène. Ils sont partis quand même ! Mylène est très enjouée également sur C’est dans l’air, où elle reprend la petite phrase du programme : « Moi je m’invente une vie... Grâce à vous ! ». Elle ne reprend pas Pourvu qu’elles soient douces cette fois-ci, mais tous les autres titres habituels.
Mylène a une nouvelle fois demandé une bouteille d’eau à la fin de Rêver, et elle a une nouvelle fois fait un écart plutôt dangereux en descendant la marche de l’escalier sur l’intro de Point de suture - rien de comparable avec la veille cependant !
Certains ont remarqué sur XXL qu’Yvan Cassar semblait beaucoup s’amuser : il s’est carrément arrêté de jouer pour papoter avec le percussionniste, puis s’est retourné vers son piano en agitant la tête comme s’il était un virtuose... L’occasion de constater certains détails de la partie "instruments" du spectacle : outre donc qu’il semble qu’Yvan n’aie pas énormément à faire sur XXL, on peut aussi noter que les guitaristes changent de guitare sur l’intro de Appelle mon numéro, puis en changent à nouveau plus tard, avant le pont de la chanson.
Dernier détail à noter : des fumigènes envahissent la scène sur Si j’avais au moins..., et ce pour la première fois.

Catégorie 1 (places numérotées et assises) : 130 €
Catégorie 2 (places numérotées et assises) : 95 €
Catégorie 3 (fosse debout) : 60 €

Citations de Mylène

A la fin de L’âme-stram-gram : « Dis-moi, dis-moi quand ça ne va pas... Moi ça va ! ».
Après Nous souviendrons nous : « Je sais avec certitude que je me souviendrai de vous... Avec certitude ! ».
Pendant le second couplet de Rêver, n’arrivant plus à chanter : « Excusez-moi, j’ai un problème. ». Elle avait juste besoin d’un verre d’eau...
Sur l’intro de Ainsi soit je... : « Il va falloir m’aider pour celle-ci... », puis, alors que les notes aigues ne sortent pas : « Pardon, pardon ! Je n’y arriverai pas... ».
A la fin de cette même chanson, alors que le public reprend le refrain et hurle « Merci ! » à la place de « Tant pis », Mylène répond : « Merci à vous... Je n’y suis pour rien, moi ! Tous ces moments merveilleux, je vous les dois, pendant ces années, ces nombreuses années... ».
A la fin de Désenchantée : « Vous avez chaud ?! Nous aussi on a chaud ! ».
A la fin de C’est dans l’air : « Moi je m’invente une vie... Grâce à vous ! ».

Lives Souvenirs

Audio :
16/05/2009 à Toulouse (Parsifal)
16/05/2009 à Toulouse (Ledge)

Photographies amateurs


    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.