ConnexionAccueil0 Commentaire

samedi 30 mai 2009Tournée 2009 à Rouen

Salle : Zénith
Capacité : 8000 spectateurs

Anecdotes / divers

Les retours pour cette première date rouennaise sont tout à fait excellents ! Le public était extrêmement chaleureux, les titres rapides faisant un gros carton, tandis que les titres lents suscitaient une belle émotion (le public a presque plus chanté que Mylène sur Ainsi soit je..., que Mylène a eu du mal à commencer en tout cas).
A compter de cette date, on remarquera que tous les soirs, Christophe Danchaud, chorégraphe et ami de Mylène depuis quinze ou vingt ans, monte sur scène exceptionnellement, en "guest" sur C’est dans l’air, étant placé juste derrière Mylène. Une façon de profiter lui aussi du plaisir d’être sur scène, surtout ce titre qui déclenche une grande ferveur dans la foule !
Petite gaffe de Mylène à la fin de L’âme-stram-gram : à la fin de la reprise, Mylène se positionne comme au début de la chorégraphie pour reprendre celle-ci, mais la musique est coupée à ce moment-là et Mylène se retrouve donc toute seule à vouloir faire sa choré...
Une seule petite erreur de paroles répertoriée : « Et je te rends ton amour, c’est mon dernier contour »...

Catégorie 1 (places numérotées et assises) : 130 €
Catégorie 2 (places numérotées et assises) : 95 €
Catégorie 3 (fosse debout) : 60 €

Citations de Mylène

A la fin d’un refrain de L’âme-stram-gram : « Dis-moi, dis-moi quand ça ne va pas... Je vous le dirai ! ».
Avant Ainsi soit je... : « Un instant s’il vous plait... », puis à la fin de cette chanson : « Merci pour tous ces beaux moments ! ».
Pour lancer la reprise de Sans contrefaçon : « Je crains que ce ne soit à vous ! », puis « A gauche ! A droite ! Devant ! », etc.
A la fin d’un refrain de Nous souviendrons nous : « Je m’en souviendrai, je vous le promet. ».
A la fin de C’est dans l’air : « Il est malheureusement temps de se quitter, je vous remercie et vous souhaite une bonne soirée. ».

Lives Souvenirs

Audio :
30/05/2009 à Rouen (Endymion)

Photographies amateurs


    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.