ConnexionAccueil8 Commentaires

samedi 14 septembre 2013Timeless 2013 à Paris

Anecdotes / divers

Salle : Palais Omnisports de Paris-Bercy
Capacité : 14266 spectateurs

A nouveau une Mylène plus en forme que jamais pour cette sixième date de la tournée. Définitivement, Mylène est en pleine maîtrise de son spectacle, et cela se ressent dans son occupation de sa scène, dans son aisance et dans sa spontanéité. Et du coup, elle tient le public au creux de sa main. La foule de ce soir était particulièrement déchaînée... Désenchantée (qui jusqu'à présent déchaînait peut-être un peu moins les passions que sur les tournées précédentes) a été une explosion, et le public est resté debout quasiment non-stop entre cette chanson et la fin du spectacle. Cette ferveur a semble-t-il beaucoup émue Mylène, qui était au bord des larmes sur Désenchantée justement. Elle a très souvent répété au public qu'elle l'aimait, et chacun aura trouvé son émotion particulièrement sincère...
D'ailleurs, un fan a eu confirmation le lendemain, par le biais d'un proche de Mylène, qu'elle avait adoré cette date, le public, l'énergie... Que c'était jusqu'à présent sa meilleure date selon elle !
En revanche, la technique est parfois moins fiable... Ainsi sur l'entrée, l'un des deux écrans ne s'est pas écarté pour laisser apparaître la "porte des étoiles" où Mylène fait son apparition. Elle était donc à demi-cachée par une moitié d'écran, que des techniciens ont du pousser à la main !
Sorti de ce petit souci technique, la soirée était une réussite. Mylène a chanté presque tout de Monkey me avec un grand ballon en forme de tête de singe accroché à la main ! Elle a ensuite voulu le lancer dans le public, évidemment en vain... Ce n'est pas la première fois que Mylène tente les lancers de ballons de baudruche ou d'helium qui, comme chacun le sait pourtant, sont trop légers pour pouvoir être lancés ainsi ! Le ballon a tout de même fini par s'envoler de lui-même dans les hauteurs de Bercy.
Mylène a manqué de tomber en reculant au début de la chorégraphie de Sans contrefaçon. De même sur Oui mais... non, elle a loupé de peu son siège en voulant s'asseoir, ce qui l'a fait rire.
Elle a introduit Maman a tort non pas en parlant de surprise comme les premiers soirs, mais en attendant que le public devine ce qui allait venir ensuite, disant "Les premiers rangs savent peut-être...", clin d'oeil à ses fans les plus motivés qui font de nombreuses dates de cette tournée. Ensuite elle s'est retournée vers son batteur ("Charlie ?") pour qu'il lance la rythmique de la chanson, puis vers Yvan Cassar qui s'est mis à jouer le gimmick du titre... Le moment dure chaque soir plus longtemps, peut-être aurons-nous la chanson en intégralité à la fin de la tournée ?
Sur cette chanson Mylène a dit vouloir faire monter sur scène "un petit bout de chou". Moment de solitude une fois que le "bout de chou" en question, une femme qui devait avoir une trentaine d'années, s'est retrouvée sur scène... Mais en réalité, Mylène avait vraiment pointé un enfant du doigt, mais lorsque l'homme de la sécurité l'a pris pour le sortir de la fosse Or, celui-ci s'est mis à pleurer ! D'où le changement de personne.
Pour finir, dernier petit bug de la soirée : un son de synthé a retenti quelques secondes trop tôt pour lancer A l'ombre...

Personnalités présentes : Nathalie Rheims, Pierre Palmade, Lisa (la nièce de Mylène), Thomas Boissy, Thomas Joubert, Louis Delors, Dominique Besnehard, William Réjault.

Citations de Mylène

Pour présenter Gary Jules : "On devient peu à peu amis. Sa voix me touche et j'espère que c'est partagé"
Sur Désenchantée : "Quelle salle magnifique, quel public magnifique ! J'ai vraiment beaucoup de chance..."

Lives Souvenirs

Audio :
14/09/2013 à Paris (Dununba)
14/09/2013 à Paris (Petit Ramoneur)

Photographies amateurs








    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.