ConnexionAccueil0 Commentaire

Mark Fisher (Concepteur décors)Interview Avant que l'ombre... à Bercy - 2006

Voici la retranscription des propos disponibles dans le DVD Bonus du spectacle Avant que l’ombre... à Bercy.

Mylène m’a demandé de créer une série d’univers, puis nous avons évoqué de nombreuses autres idées. Elle a vraiment des thèmes récurrents dans son univers : son monde imaginaire est fait de croix… Des choses légèrement sataniques ou mystérieuses, tous ces thèmes que l’on retrouve dans sa musique. C’était assez naturel de ramener tous ces éléments dans le décor.
Mylène voulait faire une entrée très forte. Je crois qu’elle avait cette idée d’arriver sur scène portée dans un sarcophage, donc je lui ai dessiné plusieurs propositions. Nous avons décidé qu’elle arriverait d’en haut. Nous avons créé un parcours autour de ça : elle descend jusqu’à la scène, où elle est portée au-dessus d’un pont jusqu’aux portes qui s’ouvrent… Un grand tableau dans ce spectacle. C’étaient les idées de Mylène. Moi, je devais les dessiner. Elle me disait : « Je veux ça », et je lui faisais plusieurs propositions. Elle disait « Non, non, pas comme ça, recommence ».
Certaines des idées sont venues de nos conversations avec Mylène à propos du potentiel d’un spectacle à Bercy, qui ne partirait pas en tournée. Nous pourrions y faire de grandes choses, en utilisant l’espace des coulisses pour construire des escaliers. On y mettrait des torches… Des choses que vous ne pourriez pas faire sur un spectacle qui part en tournée, parce que ça nécessiterait trop de constructions en un seul jour. Mylène avait beaucoup d’idées… Je m’inspirais beaucoup de sa façon d’exprimer sa vision de son spectacle, cela me servait de guide.
Nous voulions que ce spectacle soit différent des spectacles précédents. Nous voulions de nombreuses strates, un mélange de scènes, de textures et d’atmosphères différentes qui couvriraient toute l’étendue de sa musique, et qui rendrait bien compte des différents styles de ses chansons. Quand nous faisions des choses comme le rideau d’eau, c’est juste pour permettre une représentation plus riche de la personnalité et du chant de Mylène.
Le toit de Bercy n’est pas très costaud comparé aux constructions plus modernes des dix dernières années qui supportent des poids beaucoup plus importants. Mais c’est une salle immense, très haute, avec un très fort potentiel pour ce que nous voulions y faire.
J’ai collaboré de façon très étroite avec Dominique Lebourges d’Artefact pour construire le décor et je suis très heureux du résultat des sculptures. Les serpents, les torches… C’est fantastique, vraiment de beaux objets. Les portes sont très belles aussi. Je suis très satisfait de tout cela parce que ce n’est pas souvent, dans l’univers du rock’n’roll, que j’ai l’occasion de créer une scène de ce genre. Et je trouve que ses qualités « opératiques » sont formidables, j’en suis vraiment très heureux et j’y ai pris beaucoup de plaisir.

DVD Bonus - 2006
    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.