ConnexionAccueil0 Commentaire

Martial Leiter (Artiste)Interview Clips - 2013

Le clip Fuck them all

Il y a bientôt une dizaine d'années, j'avais installé un grand champ d'épouvantails dans la région de Neuchâtel en Suisse. Et, c'était plus de 300 épouvantails assez grands, chaque épouvantail ayant plus de trois mètres. Et, en fait, en cours de route... ces épouvantails devaient être là pour symboliser les quatre saisons, en tout cas les trois puisque dans le Jura il n'y a pas de printemps. Et, vers l'hiver, j'ai reçu un coup de téléphone de la production de Mylène Farmer qui s'intéressait à tourner un clip. Et, à ma grande honte, dans un premier temps, je ne savais pas qui était Mylène Farmer... Bon, voilà, chacun ses limites ! (rires) Et, ensuite, très vite, je me suis rendu compte que c'était quelque chose d'assez conséquent. Je passe sur tous les détails, parce qu'au début je n'étais pas très... j'avais un petit peu de la peine à sentir cette chose, en plus un clip. À l'époque, on était sur un projet de faire avec des photos après. Et, finalement, on s'est entendu assez longuement au téléphone sur ça et je m'étais rendu compte que Mylène Farmer avait fait toute une recherche sur ce monde d'épouvantails et tout ça, donc on a finalement conclu une possibilité de tourner ce clip. Mais, qui finalement a été fait ailleurs parce que la production voulait un grand champ de neige et là, quand ils sont arrivés avec leur girafe et qu'ils ont pris de l'altitude, ils ont vite vu routes, des lignes électriques et ainsi de suite, ce qui fait que le clip s'est tourné en Roumanie.


France Inter - 12/02/2013
    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.