ConnexionAccueil0 Commentaire

Carole Lasnier (Maquilleuse)Interview Timeless 2013 - 2014


À partir de quand avez-vous commencé à travailler avec Mylène ?
J’ai rencontré Mylène en 2006, avant la tournée Avant que L’ombre… à Bercy. Par la suite, je l’ai maquillée pour des journaux télévisés, des shootings, puis le Tour 2009 et Timeless 2013 ainsi que de nombreux clips : « Dégénération », « Si j’avais au moins », « Appelle mon numéro », « Lonely Lisa », « Bleu Noir », « Oui, mais… non », « À l’ombre »

Comment vous êtes-vous rencontrées ?
Je connaissais John Nollet et Christophe Danchaud, son chorégraphe. Ils m’ont recommandée auprès de Mylène

Après les concerts de 2006, qu’est-ce qui vous a donné envie de retravailler avec Mylène ?
C’est une personne respectueuse, touchante et attachante. Et une artiste très professionnelle que j’apprécie beaucoup. Avant Mylène, je n’avais jamais fait de tournée, car je travaille davantage dans la mode

Quelles différences y a-t-il entre maquiller une artiste comme Mylène pour la scène et la maquiller pour un clip ou une télévision ?
Pour la scène, il faut trouver un maquillage qui ira avec tous les costumes, la coiffure et l’esprit du show. Pour une télé, un clip, ou de la scène, on emploie les mêmes techniques, mais pas tout à fait les même produits. Pour la scène, je choisis des produits plus adaptés aux performances que Mylène doit faire, car il y a peu de retouches possibles.

Et concernant les couleurs utilisées sur Mylène, y’a-t-il une différence ?
Pour les yeux, non. Que ce soit pour un clip, une télé, ou la scène, je vais plutôt vers des tons neutres, comme du brun, du gris, du noir, du beige, et du beige rosé ou sable. Pour la bouche en revanche, il y a une différence. Les couleurs utilisées pour les concerts sont un peu plus fortes que celles d’une télé ou d’un clip

Quelles sont les « exigences » de Mylène au niveau du maquillage ? Y’a-t-il des produits ou des couleurs qu’elle adore ? D’autres qu’elle n’aime pas du tout ?
C’est difficile de parler d’exigences, parce qu’à chaque fois que j’ai travaillé avec elle, elle a toujours été contente, ça s’est toujours bien passé. Spontanément, elle va plus vers les bruns pour les yeux. Concernant les joues, elle aime bien les avoir un peu roses. Et puis elle a naturellement une très jolie peau et une très jolie bouche, ce qui permet de choisir de ne pas les maquiller. Mais contrairement à d’autres stars, il n’y a pas de produits ou de couleurs qu’elle n’aime pas du tout.

Pour chaque tournée, comment travaillez-vous le maquillage qu’elle aura sur scène ?
En termes de préparation, les costumes sont créés et prêts avant la tournée. La coiffure est déterminée, et moi j’interviens après. Nous avons des journées d’essais en conditions réelles, lors des répétitions.
En général, ça marche dès la première fois ! Sinon dès la deuxième. Nous tombons vite d’accord sur le choix du maquillage pour finaliser le look de Mylène. Pour les concerts de 2006 à Bercy, j’avais vu la répétition avec les costumes et la coiffure avant que nous fassions des essais de maquillages. Du coup, le premier essai était le bon.

Et comment cela s’est-il passé pour Timeless 2013 ?
Cette fois-ci, j’ai vu les costumes et la coiffure le premier soir de mes essais en conditions réelles, après avoir maquillé Mylène. Après l’été, Mylène était super belle et bronzée, elle m’a inspiré un maquillage assez soft. Mais avec les lumières sur scène, ce n’était pas assez fort. Donc le deuxième soir des répétitions, Mylène et moi sommes arrivées avec la même idée d’un maquillage plus noir. Je trouvais que c’était plus glam, plus sexy. Quant à la couleur du rouge à lèvres, c’est la robe rose orangée en strass qu’elle portait sur la partie piano-voix qui nous a décidées.

D’un soir à l’autre, peut-il arriver que Mylène change certaines choses dans son maquillage ?
Non ! On ne change pas ! (rires) Une fois que c’est décidé, c’est décidé, les essais sont faits pour ça

Est-ce long de maquiller Mylène avant un concert ?
Sur les précédentes tournées, cela prenait environ une demi-heure. Sur Timeless 2013, le maquillage était plus long car les produits que j’ai choisis étaient plus complexes et plus délicats à travailler. Le maquillage était aussi beaucoup plus fort. Le temps moyen était de 45 minutes.

Et en général, à quelle heure Mylène se fait-elle maquiller avant de monter sur scène ?
Ce n’est pas la dernière minute ! Environ deux heures avant de monter sur scène. Là, sur la dernière tournée, on finissait vers 19h.

Que vous est-il arrivé de plus drôle avec Mylène en tournée ?
Rien de drôle à proprement parler, mais énormément d’instants et de moments de joie et de gaité partagés lors de cette tournée que j’ai adorée.

Sophie Khairallah pour Styx Magazine spécial Timeless 2013 - 03/2014
    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.