Menu ConnexionAccueil
0

Nicolas Montazaud (Percussionniste)Interview Concerts - 2018

À propos du choix des kits de percussions en 2006 :
Je pense que lorsqu’ils voient quelqu’un qui pourrait participer au spectacle, Mylène et Laurent se demandent tout de suite comment l’intégrer à l’univers qu’ils proposent. Musicalement, j’ai pensé à un kit de percussions qui pourrait être proche de son univers tout en amenant des instruments du monde. J’ai donc mélangé des instruments classiques et du monde que l’on n’emporte pas forcément en tournée. Je voulais faire une sorte de métissage. Laurent était très présent pendant les répétitions, mais le choix de mes kits de percussions s’est surtout fait avec Yvan Cassar.

À propos de Mylène :
SI Mylène s’investit davantage dans l’aspect scénique de son spectacle, elle est au fait de tout, et lorsqu'elle venait répéter, sa préoccupation première était de faire les choses bien. Elle chante extrêmement juste ! Je me souviens que sa voix m’avait frappé : sans vibrato, très douce, très pure. Et être juste avec ce genre de voix, c’est très difficile !

À propos de la Tournée 2009 :
J’ai aussi choisi des instruments qui correspondaient à ceux que j’avais envie de jouer sur le moment, comme un gros bol tibétain par exemple, même si je ne savais pas où j’allais le mettre ! Je me souviens que j’ai totalement changé de kit par rapport à Bercy en 2006. J’aime changer et je ne pouvais pas repartir sur la même chose. Je ne voulais pas être entouré de percussions donc j’avais fait deux lignes d’instruments au centre desquelles je me tenais, ce qui me laissait une ouverture vers les gens.


Sophie Khairallah & Julien Autier pour 'De scène en scène' - 19/02/2018