ConnexionAccueil14 Commentaires

Carole Denis (Réalisatrice)Interview Clips - 2018


Rolling Stone

Pour révéler ce nouveau morceau [ndlr: Rolling Stone], elle dévoile un clip sombre et énigmatique dont les manettes ont été confiées à la réalisatrice Carole Denis.


La première image que j'ai eu c'est un personnage assez noir, la couleur rouge aussi parce qu'on parlait de l'amour. Et puis en fait c'était une chanson qui paraissait noire mais en fait qui était très gaie, très légère.
Dès qu'on a commencé à parler, on a parlé d'image. Elle a tout de suite flashée sur une image très rouge et puis après elle m'a laissé travailler. Donc moi j'ai écouté le titre, plusieurs fois et puis je suis revenue avec ce personnage un peu emblématique, une espèce de "punisher of love" un peu manga, incarné.
Elle voulait un truc nouveau, moderne, le titre s'y prêtait. C'était des nouveaux sons, c'était quelque chose de différent. Elle voulait faire quelque chose de complètement différent de toute la culture image qu'elle avait eue, ce qui était aussi un challenge.

La sortie d'un clip de Mylène Farmer est toujours un événement. La chanteuse a marqué l'histoire de la musique avec ses vidéos sulfureuses aux univers étranges. Elle y apparaît sous forme de créatures mystérieuses et envoûtantes que les plus grands réalisateurs ont mis en images. Une certaine pression pour la réalisatrice.

J'adore celui d'Abel Ferrara. Il était hyper cinématographique, il est dans son jus. J'aimais beaucoup les clips de Laurent Boutonnat évidemment, les premiers, magnifiques. Ça a toujours été une référence en clips Mylène Farmer. Et puis ceux de Bruno Aveillan aussi bien sûr, parce qu'ils étaient magnifiques.
C'était impressionnant... Parce que c'était impressionnant de filmer Mylène... C'est un personnage quand même, c'est une sacré personnalité. C'est une femme que j'adore. Elle est d'une élégance, d'une intelligence rare : je suis fan !

Absolument Stars sur M6 - 18/03/2018
    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.