ConnexionAccueil6 Commentaires

Jen Jis (DJ)Interview Remixes - 2018


Rolling Stone

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?
Je m'appelle Antoine Chatenet Aka JEN JIS. Je suis compositeur & producteur de musique électronique. J'ai commencé ma carrière en composant des titres pour les autres – en faisant ce qu'on appelle de la « Ghost Prod ». J'ai également tourné dans le monde entier en tant que musiciens avec le groupe Ginkgoa. Après plus de 250 concerts (Chine, Europe, US, Canada) et une synchro européenne pour les parfums "Les Cascades de Rochas", j'ai décidé de me consacrer à ma carrière de solo et j'ai donc créé Jen Jis. Mon 1er single, "Women," est sorti en 2016 chez Ultra Records puis le second '24 Hours Ago' en feat avec la chanteuse Yseult, en 2017 chez Universal / Polydor. Récemment (il y a à peine 10 jours) j'ai sorti mon nouveau single "Keep us Apart" en feat avec Feder.

Qui t'as contacté pour participer a ce projet ?
C'est mon manager qui a proposé mon nom à l'équipe de Mylène Farmer. J'ai été contacté début février et j'ai disposé d'une semaine pour faire ce remix. Je l'ai ensuite envoyé et il a été retenu !

Connaissais-tu Feder avant ce remix ?
Oui bien sûr, on est pote depuis 2-3 ans et on a déjà travaillé ensemble sur plusieurs titres et remixes et nous venons surtout de sortir notre nouveau single « Keep us Apart » ensemble.




Connaissais-tu la carrière de Mylène ? Peut-être également de par ton père, Bertrand Chatenet, qui a été son ingénieur du son sur certain de ses albums.
Ahah oui, vous êtes au courant ? Et bien oui mon père a travaillé plus de 10 ans avec elle et Laurent Boutonnat sur les albums XXL, Innamoramento et sur plusieurs lives. Donc oui bien sûr je connais assez bien sa carrière et j'admire beaucoup sa manière de la gérer, de perdurer dans le temps, de sans cesse se renouveler, de s'entourer de nouveaux talents, de s'imprégner du son de l'époque tout en conservant son univers si personnel et original... Et puis elle a tellement de vraies tubes populaires au beau sens du termes, c'est rare et je respecte vraiment ça ! Je me souviens de séances studios interminables pour moi à l'époque, je devais avoir 12 ans, où j'attendais mon père pendant des heures dans les studios qu'il finisse les mix... J'entendais tourner en boucle la même phrase pendant des heures, ça me rendait dingue ;) C'est vraiment mes premières expériences avec le métier. J'étais assez impressionné par le personnage de Mylène quand je la croisais mais elle était très gentille avec moi, j'étais vraiment jeune... ce sont des souvenirs assez touchants.

Mylène est l'une des rares artistes françaises à remixer presque systématiquement ces singles...
C'est vrai et c'est une super démarche ! C'est très intéressant de donner plusieurs vies à ses chansons comme elle le fait, d'autant plus qu'elles s'y prêtent très bien. J'ai le souvenir d'un Remix de California très réussi. J'adore cette chanson et ce remix (je ne trouve plus le nom du remixeur) est très cool aussi.

Rolling Stone est en soi un single signe du renouveau niveau « son » et « univers » dans sa carrière. Qu'en penses-tu ?
C'est clairement encore un nouveau tournant dans sa carrière, ce titre est plus "indé", plus "expérimental" dans les sonorités, la construction... On sent vraiment la touche Feder tout en laissant la place aux mélodies et aux mots de Mylène, je trouve ça audacieux et très réussi ! Ça a vraiment été un honneur de pouvoir remixer ce track !

Feder a révélé ces jours-ci travailler sur plusieurs titres du nouvel album de Mylène qui sortira cet automne. Pour toi, que peut apporter Feder à Mylène dans sa carrière ?
Un élan de fraicheur, de la prise de risque, la recherche de quelque chose de plus intuitif, moins calibré, où l'accident a sa place et donne plus de modernité et de matière aux tracks. Je pense que cet album va être très cool ! La rencontre a l'air d'être à la fois artistique et humaine, je suis sûr que ça va donner un album très différent des autres, très efficace et en adéquation avec l'époque. Entre le talent et l'exigence sur le travail mélodique et d'écriture de Mylène et celui de Feder pour trouver des bons gimmicks bien catchy et des sonorités hyper originales, ça risque d'être très lourd !


En ce qui concerne ton remix, as-tu reçu les stems du titre ? Ou juste l'a cappella ?
Je suis parti des Stems. J'ai gardé uniquement quelques bouts de voix et le gimmick de sitar, j'ai reconstruit tout le reste. Je me suis bien amusé.

Comment décrirais-tu ton remix ? Qu'as-tu voulu apporter par rapport à la version originale du titre ?
J'ai cherché à en faire un track bien club avec un drop bien fat qui s'articule autour du gimmick de sitar et de sonorités Future Basse, une rythmique un peu Deep et des couplets presque Hip Hop... Ce mélange des styles était très cool à faire et je suis assez fier du résultat.

Tous les remixes de ce single sont relativement courts. Était-ce une consigne ?
Je ne sais pas, je ne me suis pas posé la question, je l'ai fait comme je le sentais... C'est vrai que la plupart des remixes de l'EP sont plutôt courts, il faut croire que c'est le titre qui impose cette intensité et donc une durée plutôt réduite.

As-tu eu un retour sur ce que pensait Mylène de ton travail ?
Je l'ai envoyé à mon manager qui l'a fait valider par l'équipe de Mylène. Je ne sais pas ce que Mylène en a pensé personnellement mais je crois que son entourage a bien kiffé.

Ton remix sort sur pas moins de 7 supports (6 vinyles colorés + 1 maxi cd single) alors que la mode est au streaming. C'est important pour toi un support physique ?
Oui on m'avait dit ça avant que je m'y mette et je dois dire que ça m'a plutôt bien motivé. C'est effectivement tellement rare aujourd'hui d'avoir un support physique, surtout dans la musique électronique, donc cela ajoutait un charme et un certain challenge. Il me tarde de les recevoir. Ce sont de très beaux objets en plus.

Penses-tu passer ton remix de Mylène en live lors de tes tournées ?
Je n'y ai pas encore réfléchi mais oui pourquoi pas. En fonction de la scène, du contexte, de l'ambiance, je suis sûr que cela pourrait grave fonctionner. C'est à tester en tous les cas ! Je vous dirai.

La sortie de ce remix coïncide pour toi à la sortie de ton single en featuring avec Feder « Keep Us Apart ». Peux-tu nous parler de ce nouveau titre ?
C'est un titre que j'ai composé il y a quelques mois, avec un chanteur anglais très talentueux qui s'appelle Bright Sparks. J'ai rapidement été convaincu de tenir un très bon titre avec un bon gimmick et une sonorité original. Mais je savais aussi que la prod pouvait être encore plus abouti et plus efficace. J'ai donc fait écouter le WIP à Feder pour avoir son avis et il a tout de suite grave accroché et m'a alors proposé qu'on la termine ensemble. C'est ce que nous avons fait et ça a vraiment apporté un truc très cool à la track. C'était une très belle collab' et j'espère qu'il y en aura plein d‘autres avec lui. C'est un producteur très inventif, on s'est bien marré à bosser dessus ensemble. Les retours sont plutôt très cool pour l'instant, je vous invite à tous aller y jeter une oreille !

Suivez Jen Jis sur ses réseaux sociaux :
https://open.spotify.com/artist/347ZYa3M1wIhZ3j8Awnd19
https://www.facebook.com/Jenjismusic
https://instagram.com/jen_jis

Sébastien Ozerri pour InnaNet - 25/04/2018
    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.