ConnexionAccueil2 Commentaires

Lady B. (Remixeur)Interview Remixes - 2006


L'Âme-Stram-Gram


Vous avez remixé en 1999 le titre "L’Âme-Stram-Gram", premier single de l’album "Innamoramento". Quand et comment s’est passé le premier contact ?
Le contact s'est effectué par l’intermédiaire du label sur lequel j'était à ce moment la.

Pourquoi pensez vous que Mylène ait fait appel à vous ?
Elle voulait se faire remixer par Laurent Garnier, qui a refusé. Le label manager l'a dirigé vers moi, pensant que cela correspondait plus à son image.

"L’Âme-Stram-Gram" signait le retour de Mylène Farmer après quelques années de silence, et a dérouté de nombreux fans de par son caractère « technoïde »...
Je trouve que c'est une évolution logique et elle a eu raison.

Comment décririez vous votre version ?
Puisque l'original était plus "techno" j'ai été plus "house", pour être différent.

Les samples fournis étaient de quel type ?
J'ai eu toutes les pistes séparées ainsi que les voix sur CD audio.

Comment abordez vous un remix ?
C'est différent à chaque fois. J'ai travaillé pendant 4 jours sur 2 versions : un vocal et un dub. Seulement le dub est sorti.
En fait je n'ai eu que 5 jours (inclu l'envoi par courrier express des éléments) pour leur remettre les remix définitifs car il y avait une question de temps limité pour eux.

Mylène Farmer ou Laurent Boutonnat sont ils présents lors de l’écoute d’un tel remix et pour sa validation ?
J'habitais à Barcelone, donc tout c'est fait par téléphone et DHL. Il y a eu une seule rencontre avec son manager de Stuff Monkey avant qu'ils acceptent de m'accorder le remix.

Est-ce vous qui avez choisi le titre du remix, "Lady Bee by Lady B.’s Remix" ?
C'est eux qui ont choisi le nom, à vrai dire celui que je lui avais donné était moche.

Mylène vous a-t-elle recontacté depuis ?
Non.


Que pensez vous de sa façon de gérer ses rapports avec les médias ?
Il n'y a pas de bonne façon de gérer ça, elle le fait comme elle en a envie et c'est très bien, je pense.

Et que pensez-vous de la musique de Laurent Boutonnat ?
c'est un très grand producteur, chacun a son style, on oblige pas les gens à acheter.

C’est une des rares artistes françaises à sortir quasi-systématiquement des maxis à chaque fois qu’un single doit être exploité et a déjà sorti deux albums de remixes. Quel est selon vous son intérêt à proposer des remixes de ses titres ?
En club, les gens n'aiment pas les versions originales, et cela fait parti de la culture pop.

Joachim Garraud avait hésité avant d’accepter de remixer "Fuck them all", ayant peur de se griller par rapport au milieu underground... Qu’en pensez vous ?
Peu importe qui demande le remix, que ce soit un choix artistique ou commercial, cela veut dire que vous existez en tant qu'artiste ou que vous représentez quelque chose, ou les deux.

Est-ce un plus ou un moins de remixer Farmer ?
Music is my life and life is music, je ne refuse presque jamais rien qui peut être intéressant dans mon travail.

Avez vous eu un retour de certains fans sur votre remix ?
Oui, bon en général. Sauf peut être les très "pointus" en électronique.

A quel(le) artiste international(e) compareriez vous Mylène Farmer ? Pensez-vous qu’elle pourrait faire une carrière à l’étranger ?
Il n'y a aucune comparaison à faire, chaque artiste est unique, et elle est déjà connue à l'étranger, non ?

Une rumeur dit que Mylène Farmer a enregistré un duo avec Moby...
Pas entendu parler, je suis curieux d'entendre sa voix sur une prod de Moby, ça devrait faire un carton, je pense.

Etes-vous aussi passé par le stade "remixeur amateur" avant de devenir musicien professionnel ?
Je ne veux pas devenir trop professionnel, les productions sont trop "propres" et cela enlève de l'âme. je veux garder cette façon de travailler chez moi et juste repasser dans un studio pro une fois le morceau terminé et mixé surtout.

Gardez vous des traces de tous vos remixes ?
J'ai gardé l'a ccapella, et bien secrètement d'ailleurs, c'est un respect pour l'artiste. Si je fait un bootleg un jour, ce sera une version unique que je serai seul a jouer dans mes sets.

Récemment, on m’a confirmé que l'artiste faisait signer une clause de confidentialité sur ses a cappella : en a-t-il été de même pour vous ?
Oui, je trouve ça normal.

Ygrek - 07/2006
    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.