ConnexionAccueil0 Commentaire

Sylvie Lancrenon (Photographe)Interview Photographes - 2015


"Fragile", le livre photo

Pour la sortie de son livre "Fragile" réalisée en collaboration avec la photographe Sylvie Lancrenon, le magazine Gala a recueilli les confidences de cette professionnelle de la photo.

"Je voyais Mylène comme une danseuse. Sa façon de se mouvoir en concert m'avait marquée. Elle a servi de base à mon travail. Je tenais à ce qu'elle soit naturelle, sans artifice, cheveux lâchés, en contraste avec l'artiste qui se présente sur scène. C'était pour moi une évidence. La première fois que nous nous sommes vues, son teint diaphane et son grain de peau m'avaient subjuguée."

Les deux femmes sont présentées l'une à l'autre par Natalie Engelstein, assistante réalisatrice de Sylvie sur ses tournages et proche de Mylène pour avoir œuvré sur plusieurs de ses clips et films de concerts depuis les années 2000. La rencontre se déroule "de manière feutrée", Sylvie évoque son envie de réaliser des photos, Mylène, d'ordinaire, plutôt rétive à la pose, paradoxalement mais indubitablement la plus impitoyable avec son reflet, au point de limiter à l’extrême la diffusion de clichés officiels, écoute.

"L'été est passé. En septembre, Mylène m'a demandé où nous en étions. J'ai senti que c'était le moment et nous avons enclenché le processus créatif. Nous avons préparé la séance comme un film, avec des repérages dans toute la France, un story board.... Ma première intention était d'organiser un shooting dans un décor naturel. Je n'aime pas trop travailler en studio, ce sont des lieux assez impersonnels". Mais l'automne est déjà là, il faut prendre en considération "les conditions climatiques, qui brouillent la carnation et contractent la peau".

"Nous avons mis beaucoup de temps avant de trouver la robe qui l'habillerait. Je voulais que cette dernière ait l'air d'une seconde peau, qu'elle épouse ses mouvements, qu'elle laisse transparaître sa respiration, comme une tenue de danseuse, à la Pina Bausch". Ladite robe arrivera en studio in extremis avant le début de la séance photo, sur les coups de midi. John Nollet et Carole Lasnier, le coiffeur et la maquilleuse de l'icône Farmer, ne s'agitent autour d'elle que pour un furtif coup de peigne et une légère touche de pinceau. "Je ne voulais pas faire de 'photos de Mylène Farmer', reproduire des clichés déjà vus, donner l'impression d'un exercice de commande. De la même manière que j'avais envie de livrer quelque chose de plus personnel en tant que photographe, je souhaitais révéler une autre facette de Mylène. Elle a une sensualité naturelle en elle, qu'il faut juste faire ressortir. Il n'était pas question de nu, mais d'abandon. Qu'elle se lâche."

"C'est une vraie carte blanche qu'elle m'a laissée. Je ne l'ai pas particulièrement dirigée, nous n'avons pas précisément chorégraphié ses mouvements, car je trouve les gestes figés et répétés moins gracieux. Je l'ai laissée venir à moi... un peu comme on apprivoise un animal, oserais-je dire ! Mylène s'est révélée très généreuse devant mon objectif".

Il est 20 heures quand la séance se termine. "J'ai senti Mylène heureuse. Heureuse d'avoir eu l'audace de poser sans fard ni artifice ou accessoire auquel se raccrocher. Nous avons, l'une comme l'autre, œuvré pour la beauté du geste et du moment".

"J'appréhendais un peu le regard de Mylène, même si, paradoxalement, je pressentais qu'elle allait aimer le résultat de notre travail. Il y a eu très peu de pertes. Nous avons fait les mêmes choix. Mylène s'est impliquée dans la mise en page, elle a choisi des extraits de ses chansons pour illustrer telle ou telle image. J'avais apprécié sa drôlerie, sa culture m'avait épatée, j'ai pu constater son expertise dans le domaine de l'édition".

En attendant de pouvoir un jour filmer la star, rêve qu'elle avoue du bout des lèvres, la photographe exposera au public des grands tirages de leurs clichés.

Thomas Durand pour Gala - 13/05/2015
    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.