ConnexionAccueil0 Commentaire

Giorgino : l'ultime diffusionévenement Mylène Farmer - 4 décembre 2007


L'événement



Les concours

100 gagnants par le site officiel
30*2 par le journal 20mn
4*2 par Alapage.com
10 par Allociné.net
40*2 par Virgin
= 228 places à gagner


4 décembre 2007 : dernière diffusion au cinéma à Paris

18H30 Une petite centaine de personne attend déjà devant les portes du cinéma Gaumont Marignan des Champs-élysées. Une journaliste de Canal + filme la file d'attente et interroge quelques personnes. L'atmosphère est à l'attente. Pas d'hystérie à l'horizon, juste un sentiment d'impatience respectueuse.

19H00 La file avance enfin, le staff du cinéma commence à faire rentrer les fans. Après un contrôle d'identité, les places étant nominatives, chacun se voit remettre un bracelet jaune (ceux qui sont impossible à enlever...), puis peut entrer. La projection a lieu dans la salle 8 du complexe. Un carré de places est déjà réservé, les fans se placent devant le grand écran. Puis l'attente commence. Des fans vont se retrouver et échanger quelques mots, l'ambiance est calme et chaleureuse.


20H00 Un homme, Vivien Aslan (le Directeur Général Adjoint, Distribution Vidéo, Pathé Distribution), monte enfin sur l'estrade devant l'écran et remercie les spectateurs d'être présents. La foule commence à retenir son souffle lorsqu'il annonce l'arrivée de celui qu'il a « essayé de convaincre de très longs mois de sortir ce film en DVD »... Et Laurent, en grand manteau noir, arrive du fond de la salle et monte sur l'estrade. La foule lui réserve une standing ovation incroyable. Fidèle à lui-même, Laurent est quelque peu intimidé. Il dit ne pas avoir l'habitude d'être sur scène et qu'il trouve cela assez impressionnant. Il remercie le public d'être là et fait part d'une petite anecdote : cette toute dernière projection du film a lieu précisément dans la même salle que la toute première projection du film il y a treize ans. Il donne ensuite quelques détails techniques concernant le transfert du film sur DVD, en précisant que l'image a été retravaillée de longs mois et qu'il y a eu réétalonnage pour obtenir une image en haute définition. Le son également a été retravaillé et Laurent se dit très heureux de pouvoir nous offrir cette version haute qualité du film. Il termine enfin en avertissant les spectateurs qu'une petite coupure de vingt secondes aura lieu lors de la projection, au milieu du film, simplement pour changer de bobine... Puis Laurent repart, sous une nouvelle ovation. Presque aussitôt, les lumières s'éteignent...


20H05 « Heathcliff S.A. ». L'apparition du logo déclenche de nouveaux applaudissements de la part du public. Puis le film commence. « October 1918 »... Le film est en version originale sous-titrée, répondant ainsi au souhait de certains fans. « Giorgino » sur grand écran est tout simplement incroyable. La beauté des images en haute qualité et en grand format, la musique romantique et douloureuse... Pour ceux qui n'avaient pas vu le film au cinéma, le film prend une toute autre dimension. La première apparition de Mylène à l'écran déclenche quelques applaudissements, vite étouffés par le reste de la salle qui crie « Chuuut ! »... 23H00 Le générique de fin débute. Le public applaudit à nouveau à plusieurs reprises. La salle reste dans l'obscurité jusqu'à la fin du générique. Puis les lumières se rallument, c'est le retour à la réalité. A la sortie de la salle, le public de fans est évidemment conquis. Beaucoup, et même parmi ceux qui avaient vu le film à l'époque de sa sortie en salle, ont redécouvert le film comme s'ils le voyaient pour la première fois. Chacun repart chez soi, même si l'esprit reste à Chanteloup pendant un petit moment...



Vidéos du petit discours de Laurent Boutonnat




Anecdotes

Certains fans, qui n'avaient pas obtenus de places, attendaient devant l'entrée environ une heure après que le film ait commencé. Laurent Boutonnat est sorti deux minutes du cinéma, il était pressé mais leur a offert un petit "instant dédicaces", puis il leur a dit que c'était bête qu'il n'ait pas pu rentrer... Il leur a donc dit qu'il allait faire son possible pour qu'ils puissent assister à la fin du film, car beaucoup de places se retrouvaient vides suite à l'annulation de certaines personnes. Cinq minutes après, une jeune femme est arrivée et les a fait rentrer ! Il y a eu un "aftershow". Le cocktail ne s'est pas tenu au cinéma visiblement mais dans un hôtel parisien. L'info n'était n'était pas indiqué sur l"invitation. Mylène y était présente avec Laurent Boutonnat, Albert Dupontel, Thierry Suc Louvin, Pascal Nègre, et Yvan Cassar. Une journaliste du "Petit Journal" de Canal+ était présente pendant l'attente devant le cinéma. Elle filmait la file de long en large, et a interviewé deux ou trois fans. Mais le sujet n'a pas été diffusé ! Sûrement parce qu'il n'y avait pas de quoi se moquer ! Ils devaient s'attendre à des follasses hurlant "Mylène"...
    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.