ConnexionAccueil0 Commentaire

Gustave DoréInspirations de Mylène Farmer

Tournée 2009 (Concert)

  • Gustave Doré / Divine Comédie

    Illustration de l'Enfer

    Gustave Doré est un illustrateur, graveur, peintre et sculpteur français, né à Strasbourg le 6 janvier 1832, au 5 (aujourd'hui 16), rue de la Nuée-Bleue, et mort le 23 janvier 1883 à Paris dans son hôtel de la rue Saint-Dominique. Il fut reconnu internationalement de son vivant.
    Il est l'arrière-arrière grand-oncle du chanteur Julien Doré.

    Gustave Doré a illustré des oeuvres d'auteurs que l'on retrouve dans la carrière de Mylène Farmer : Edgar Allan Poe, Dante (Divine Comédie, que l'on retrouve en inspiration de la Tournée 2009), des contes de Perrault...
  • Mylène
    C'est dans l'un des Bonus DVD du Stade de France, celui concernant Alain Escalle (le concepteur des images), que l'on découvre furtivement que la mise en scène du final "indoor" de la tournée 2009 ("Si j'avais au moins...") est inspirée de cette oeuvre.

  • Gustave Doré / Paradis perdu
    Une des illustrations du "Paradis perdu" (poème épique écrit par le poète anglais John Milton) :


    Dante et Béatrice au Paradis

    Gustave Doré est un illustrateur, graveur, peintre et sculpteur français, né à Strasbourg le 6 janvier 1832, au 5 (aujourd'hui 16), rue de la Nuée-Bleue, et mort le 23 janvier 1883 à Paris dans son hôtel de la rue Saint-Dominique. Il fut reconnu internationalement de son vivant.
    Il est l'arrière-arrière grand-oncle du chanteur Julien Doré.

    Gustave Doré a illustré des oeuvres d'auteurs que l'on retrouve dans la carrière de Mylène Farmer : Edgar Allan Poe, Dante (Divine Comédie, que l'on retrouve en inspiration de la Tournée 2009), des contes de Perrault...
  • Mylène
    Images diffusées pendant "D'entre les morts", l'entrée en scène de Mylène en 2009 (juste avant qu'elle n'interprète... "Paradis inanimé" !) :

  •     

    Vos réactions

    Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.