ConnexionAccueil0 Commentaire

PahlaviInspirations de Mylène Farmer

Leila (Paroles)

  • Pahlavi / Personnalité
    Leila Pahlavi (Téhéran, 27 mars 1970 - Londres, 10 juin 2001), est la fille cadette du shah Mohammad Reza Pahlavi et sa troisième femme l'impératrice Farah Diba.
    Avec ses frères et sœur germains, la princesse Leila est contrainte de quitter l'Iran, en 1979. La fratrie, au terme d'un périple itinérant, emménage aux États-Unis. Elle est diplômée de la Brown University en 1992.
    Elle a travaillé comme mannequin pour le créateur Valentino.
    Probablement fortement marquée par une jeunesse itinérante et douloureuse, la princesse Leila souffre de dépression et d'anorexie. Le 10 juin 2001, elle est retrouvée morte dans sa chambre à l'Hôtel Leonard dans des circonstances qui restent inexpliquées. Elle repose au cimetière de Passy, à Paris.
  • Mylène
    Interview radio de Mylène Farmer (Radio FG, 6 décembre 2010) :
    "Là il s'agit d'une rencontre d'il y a quelques années. J'ai rencontré donc sa maman, qui fût la femme du shah d'Iran. Mais c'est pas tant ça qui m'intéressait et qui m'a ému, c'est plus l'histoire qu'elle m'a racontée, puisque sa fille s'est donnée la mort, s'est suicidée... Et elle me confiait qu'elle écoutait beaucoup ma musique, qui fatalement me touche. Et puis indépendamment de ça c'était parler d'une femme, d'une femme d'un autre pays. Et j'ai récemment d'ailleurs revu sa maman, lui ai présentée la chanson et la vidéo qui est réalisée par Alain Escalle, et j'avoue que c'était un moment d'émotion intense."

    Interview de Mylène Farmer (France 2, 12 décembre 2010) :
    "Là encore c'est une rencontre. J'ai rencontré la maman de Leila, je ne la connaissais pas. Et j'ai rencontré une femme d'une grande dignité, une femme très belle. Et puis la personne qui m'a présentée cette femme m'avait dit que sa fille, donc Leila qui est décédée, écoutait beaucoup ma musique. Ce qui m'a évidemment touché. Sans narcissisme aucun, c'est juste que son histoire m'a touchée, le fait qu'elle ait dû partir de son pays. Et puis j'ai rencontré à nouveau une deuxième fois cette femme et je lui ai présentée la chanson et le clip qui illustrait cette chanson. C'était un moment qui était incroyable d'émotion, de pudeur aussi. Et là, actuellement, je lis la biographie de sa maman qui semble être extrêmement touchante et intéressante. Passionnant."

    A noter le jeu de mots facile dans les paroles de la chanson :
    "Moi je sais
    Que c’est pas la vie"
  • Pahlavi / Personnalité
    "Nous qui sommes du haut,
    Vers le haut nous allons,
    Nous qui sommes de mer,
    Vers la mer nous allons.

    Pas plus que de là-bas
    Nous ne sommes d'ici.
    Nous sommes du sans-lieu,
    Au sans-lieu nous allons.
    "

    Poème publié dans le journal Connaissance des Arts N°568 (janvier 2000).
    Farah Pahlavi, ancienne impératrice d'Iran, est la mère de Leila, à qui ce poème et la chanson de Mylène sont dédiés.

  • Mylène
    Pauvre humanité muette
    Pardonner, polir le geste

    Croire, t’aimer
    Mais choir, prier
    Que celle qui n’est

    Pas parmi vos nombres
    Part repose dans l’ombre
    D’une vie qui n’est pas ici

    Moi je sais
    Moi je sais
    Moi je sais
    Que c’est pas la vie

    Corps cassé, nulle espérance
    Fille aimée
    D’Iran
    Infiniment

    Leila
    Une part ensevelie de nous même
    Leila
    La nuit se consume elle même
    Leila
    Pont tendu entre ciel et terre
    Leila
  •     

    Vos réactions

    Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.