ConnexionAccueil0 Commentaire

Eaunanisme (Paroles)Inspirations de Mylène Farmer

Emily Dickinson

  • Poèmes (éditions Belin)
    Il existe, je le sais.
    Quelque part - dans le Silence -
    Sa vie rare est cachée
    A nos frustres regards.

    C'est un jeu passager,
    Une tendre Embuscade -
    Le Bonheur est surprise
    Qui doit se mériter !

    Mais - si le jeu s'avérait
    D'un sérieux mortel -
    Si la joie - se figeait -
    Dans l'oeil - vitreux - du Cadavre -

    Ne serait-ce pas faire payer cher
    La plaisanterie !
    Pousser un peu trop loin -
    La rampante farce !
  • MF : Eaunanisme
    J’irai lui dire
    Que son cœur s’est fatigué
    De vous
    J’irai lui dire
    Que de l’homme elle s’est lassée
    De tout
    Que sa vie rare
    Est cachée
    dans le velours... de l’immensité
    Qu’il est trop tard pour l’aimer
    Elle s’est dissoute... dans l’éternité, Eau…
  • Pierre Reverdy

  • Les Jockeys camouflés
    Autres jockeys alcooliques

    (...)
    Quel étonnement de se retrouver un jour au point d'où l'on est parti
    Ils s'entrechoquent encore sur le boulevard avec les mêmes effets vieillis
    Ils sortent et entrent en même temps du même café
    Dans la ports qui tournent ce sont des écureuils
    C'est le tintamarre de l'Univers qui les attirent
    La popularité restreinte
    Le brocanteur de la gloire
    De chaque côté le cornac des destinées de la dernière époque sous les galeries désertes de l'Odéon
    Je t'ai donné un nom qui n'est pas le tien
    Je t'appelle autrement et tu ne réponds pas
    tu ne comprends pas
    Pourquoi marches-tu
    Ce sont les jambes d'un autre qui te portent
    Je ne vois que l'ombre sur l'écran de la fenêtre
    Le contrevent s'est retourné pour baiser la nuit
    C'est une bouche plus dure qui sourit
    Mais il n'y a pas que moi qui regarde le livre et celui qui le lit
    (...)
  • MF : Eaunanisme
    J'irai lui dire
    La pâleur de ses yeux
    Qu'ils avaient
    La profondeur de nos cieux
    Je sais qu'elle marche
    Sans savoir qui elle est
    Que c'est les jambes
    D'une autre qui la portaient

    Je l'entends murmurer
  •     

    Vos réactions

    Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.