ConnexionAccueil0 Commentaire

N'aie plus d'amertume (Paroles)Inspirations de Mylène Farmer

Pierre Reverdy

  • Poèmes en prose
    Toujours seul

    La fumée vient-elle de leurs cheminées ou de vos pipes ? J'ai préféré le coin plus aigu de cette chambre pour être seul ; et la fenêtre d'en face s'est ouverte. Viendra-t-elle ?
    Dans la rue où nos bras jettent un pont, personne n'a levé les yeux, les maisons s'inclinent.
    Quand les toits se touchent on n'ose plus parler. On a peur de tous les cris, les cheminées s'éteignent. Il fait si noir.
  • MF : N'aie plus d'amertume
    Dans ma mémoire qui dérape
    Gardera le dur de l’asphalte
    Tu préfères les angles plus aigus
    D’un destin qui semble perdu

    (...)

    Mais il fait si noir
    Détourne-toi de moi
    Tu l’as fait déjà
    Tu l’as fait déjà
  •     

    Vos réactions

    Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.