Menu ConnexionAccueil0 Commentaire

Redonne-moi (Paroles)Inspirations de Mylène Farmer

Emily Dickinson

Quatrains et autres poèmes brefs

Au Cordial Tombeau je t'arrache
Il ne te prendra pas la Main
Ni ne t'enlacera de son vaste Bras
Que nul ne peut comprendre.

MF : Redonne-moi

Comme un fantôme qui se démène
Dans l’aube abîmée sans épiderme
Et nul n’a compris
Qu’on l’étreint à demi
et...
Et nul n’a surpris son cri :
Recommencer sa vie,
Aussi,

Etty Hillesum

Une vie bouleversée

Souffrir dans tout con corps au point de ne pouvoir pas même supporté d'être effleurée du bout des doigts, voilà l'équivalent de ce que je ressens dans mon "âme" (si l'on veut bien l'appeler ainsi). La plus fugitive impression vous fait mal. "Une âme sans épiderme" a écrit Mme Romein, je crois, à propos de Carry van Bruggen. Je voudrais partir très loin.

MF : Redonne-moi

Comme un fantôme qui se démène
Dans l'aube abîmée sans épiderme
Et nul n'a compris
Qu'on l'étreint à demi et...
Et nul n'a surpris son cri :
Recommencer sa vie,
Aussi,

Sylvia Plath

Thalimonnide

A longueur de nuit je bâtis
Un abri pour ce qui m'a été donné

L'amour de deux yeux humides, d'un cri frêle
Crachat blanc
De l'indifférence !

Les fruits noirs font leur cycle et tombent

Le verre se fêle
L'image
Avorte et fuit, mercure éclaté

MF : Redonne-moi

Redonne-moi,
Redonne-moi l'autre bout de moi
Débris de rêves, le verre se fêle
Redonne-moi la mémoire de ma...
Peut être sève ? Peut être fièvre ?
Redonne-moi pour une autre fois
Le goût de vivre, un équilibre
Redonne-moi l'amour et le choix
Tout ce qui fait qu'on est roi

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.