ConnexionAccueil41 Commentaires

Le saviez-vous ?Anecdotes et petits détails

new Les dernières anecdotes ajoutées

Innamoramento

Les planches de photos originales de la séance avec Marino Parisotto Vay réalisée en 1998 permettent pour certains clichés de les comparer avec les versions "finales" mises à disposition pour publication : on peut notamment relever des retouches au niveau de la taille et des bras.

Les mots

Sur la compilation Les mots, mis à part les trois titres inédits, toutes les pistes sont classées par ordre chronologique de sortie des singles dans la carrière de Mylène... excepté pour California qui se retrouve en premier titre de la période Anamorphosée alors qu'il n'est que le troisième single paru à l'époque !

Que mon coeur lâche

Sur une des photos prises sur le tournage du clip Que mon coeur lâche, où Mylène est dans sa loge, on peut apercevoir une carte accrochée au miroir. Celle-ci semble ornée du logo "Heathcliff", la société de production de Laurent Boutonnat. On peut s'amuser à imaginer que pour ce premier clip sans lui, et alors qu'il était en repérages à l'étranger pour son film Giorgino, Laurent a fait parvenir un petit mot d'encouragement à la chanteuse !

RemixeS

C'est à partir de cette création graphique réalisée sur ordinateur par Brigitte que la pochette de l'album RemixeS a été conçue, en la recadrant sur une partie. La chanteuse est tombée un peu par hasard sur cette réalisation que sa soeur avait créée pour s'occuper, avec l'idée de jouer avec des "gros pixels zoomés". Mylène aurait adoré le concept et donc conservé le projet.

Alizée

Le 04 juillet 2017, pour fêter les 17 ans du titre Moi... Lolita, Alizée a publié sur son Facebook ces photos de Mylène et elle dans un jardin à New York en septembre 2000, accompagnées de cette légende : "Il y a des rencontres qui chamboulent une vie...C'était il y a 17 ans. Merci M. Love U #moilolita #anniversary #memories #love #mylenefarmer #mercimylenepourlesphotos".
Ce sont les premières photos connues des deux femmes, autant d'années après leur collaboration !
Le hashtag "merci Mylène pour les photos" laisse penser que la jeune chanteuse a reçu seulement ce jour-là ces polaroids de sa part (on reconnaît l'écriture en majuscules de Mylène sous les photos), d'autant qu'Alizée avait déjà posté un statut anniversaire pour son titre quelques heures plus tôt.
Quelques jours plus tard, un fan (LMF) a rencontré Alizée et lui a demandé confirmation : Mylène a bien donné son autorisation pour la publication des photos.

Marino Parisotto Vay

Il existe une VHS des coulisses de la séance photos de Marino Parisotto Vay à Miami en 1998 pour Innamoramento. Initialement prévue en bonus du DVD Music Videos II&III, ce seront finalement les coulisses de l'album Anamorphosée qui seront sélectionnés.
Sur cette vidéo, on peut voir Mylène dans les différentes poses du shooting et lors du maquillage, de l'habillage. Enfin, on la voit sélectionner la photo finale pour la pochette de l'album. Jeff Dahlgren accompagne la chanteuse. On retrouve une photo prise pendant ces coulisses, ainsi que deux captures d'écran, dans le livret de l'album.

A quoi je sers...

Le clip A quoi je sers... propose une version Edit inédite de la chanson. Outre le mixage du pont qui est différent pour marquer un effet dramatique en isolant la partie de guitare, il y a en effet un seul refrain après le pont.
A ce jour, on ne sait pas qui est l'auteur des photographies prises sur le tournage du clip A quoi je sers... : on pourrait penser qu'il s'agit de Marianne Rosenstiehl, à l'époque photographe quasiment exclusive de Mylène. Mais la photographe a elle-même expliqué que ce n'était pas elle. Et contrairement à l'hypothèse qui a été avancée par celle-ci, les photos ne sont pas non plus l'oeuvre de François Hanss, qui n'a pas participé à ce tournage, ni de Laurent Boutonnat puisqu'il apparaît sur deux des clichés !

Plus grandir Live

Les remixes "Mother's Live Remix" et "Mum's Rap" du single Plus grandir Live ont été réalisés en intégrant des passages du break de Maman a tort lors du Tour 89, où Carole Fredericks et Mylène échangent des "Je suis ta mère / Je suis pas ta fille". D'autres éléments de dialogue, en anglais cette fois, ont été enregistrés en studio pour l'occasion :

Who's my mother?
You know I'm your mother because you are my daughter
And we've got a brother cause you've got a father
You talk too much
You make me sick
But I love you, love you anyway

You know I'm your mother and you are my daughter
Cause we've got a brother and you've got a father
You talk too much
You make me sick
But I love you, love you anyway

You know I'm your mother and you are my daughter
Cause we've got a brother and you've got a father
You talk too much
You make me sick
But I love you, love you

Who's my mother?
Ok... Ok...
Ok we believe in you, father
Ok we believe in you, mother

We'll never die

Pour le "Techno Remix" de We'll never die sur l'album "Dance Remixes", Mylène a réenregistré les choeurs.

    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.