ConnexionAccueil47 Commentaires

Le saviez-vous ?Anecdotes et petits détails


new Les dernières anecdotes ajoutées

Oui mais... non

Le tatouage éphémère dans le cou de Mylène sur une des photos de la séance réalisée pour Oui mais... est la lettre T en police d'écriture Gothique Textura.

Libertine

C'est Nicolas Degennes, le Directeur Artistique de la maison Givenchy depuis 1999, qui est à l'origine du look très pâle de Mylène pour la promo de Libertine en 1986. Il est ensuite recruté comme chef maquilleur sur le clip de Libertine puis sur celui de Tristana. Il travaillait à l'époque dans l'équipe de maquilleurs de Canal+ et a rencontré Mylène sur un plateau de télévision. Ils sont restés très proches depuis.

Mylenium Tour

Bruno Fontaine (direction musicale et claviers sur En Concert 89) a expliqué dans une interview accordée à un fanzine en 2003 qu'il avait été rappelé par Mylène et Laurent en 2000 pour "rejouer les pianos sur le mixage studio" de l'album Mylenium Tour. Selon lui, les enregistrements live de ceux d'Yvan Cassar "avaient un petit problème".

NRJ Music Awards

Bruno Fontaine, qui était à la direction musicale et aux claviers sur la tournée "En Concert 89", a expliqué dans une interview donnée à un fanzine en 2003 qu'il avait été appelé pour accompagner Mylène au piano lors de la prestation de Rêver aux NRJ Music Awards, mais qu'il n'était pas libre.

My mum is wrong

L'aviez-vous remarqué ? Mylène montre un poing serré sur la pochette du single My mum is wrong ! Pas toujours visible au premier coup d’œil...

Oui mais... non

Les tatouages, ou plutôt body-painting, sur le corps de Mylène pour la séance photos de la pochette du single Oui mais... non ont été réalisés par un tatoueur surnommé "Crapaud" de l'atelier "Dérapage Corporel" situé à Montgeron (Essonne).

RemixeS

On a longtemps ignoré qui se cachait derrière le "Devil Head Remix" de C'est une belle journée présent sur la compilation "RemixeS" en 2003 : il s'agit de Thomas Bidegain et Sébastien Nahon, qui ne sont autre que le duo "Good Sex Valdes" que Mylène et Laurent Boutonnat ont justement produit cette année-là avec le titre I want your wife.

Tour 96

La chorégraphie de la chanson Et tournoie... réalisée par deux danseurs sur la scène du "Tour 96" a été conçue par un américain prénommé Jaime Ortega. Celui-ci est crédité dans le livret des supports du live. On raconte qu'il aurait quitté la troupe au moment des répétitions.

Jean Rochefort

Dans sa lettre hommage à Jean Rochefort publiée dans Le Point suite au décès de l'acteur en octobre 2017, Mylène évoque une photo de celui-ci qu'elle possède chez elle : « Chaque jour je regarde cette autre photo sans cadre posée sur un cadre... de vos pieds... de votre bas de pantalon jaune poussin, de vos chaussettes jaune, rouge et noir avec des pois et des rayures, des chaussures noir et blanc d'une autre époque. Et c'est aussi une œuvre d'art. » Il s'agit de la photo ci-contre, recadrée uniquement sur les pieds de l'acteur. Merci à Laurent.

Tour 96

C'est lors de la dernière date du "Tour 96", le 15 décembre 1996 à Caen, que Mylène fait monter pour la première fois de sa carrière quelqu'un sur scène. C'est une jeune spectatrice qui a eu cette chance sur la chanson Désenchantée.

    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.