ConnexionAccueil4 Commentaires

Mylène et les Victoires de la MusiqueActualité Mylène Farmer -



Aujourd'hui avait lieu la conférence de presse des Victoires de la Musique, dont la liste des nominés dans les différentes catégories avait été révélée il y a quelques jours, avec comme d'habitude l'absence de Mylène Farmer dans celle-ci.

Lors de cette conférence, les organisateurs de la soirée ont expliqué la raison de cette absence depuis toutes ces années : "C'est la seule artiste qui ne souhaite pas être éligible", rapporte Télé Loisirs sur leur compte Twitter. Mylène imposerait cela depuis sa victoire en 2005 en tant que "artiste interprète féminine des 20 dernières années"...


Mylène a été nommée 14 fois aux Victoires de la Musique durant sa carrière mais n'a remporté un trophée que trois fois :
- le 11 novembre 1988 en tant que "Meilleure interprète féminine"
- en 1997 pour Anamorphosée comme "Album le plus exporté de l'année
- le 5 mars 2005 à l'occasion des vingt ans de la cérémonie, avec le prix de "L'artiste interprète féminine des 20 dernières années"

Le 10 décembre 1988, la chanteuse revenait sur cette victoire dans le magazine Télé 7 jours :
"C'était un grand moment d'émotion. J'ai toujours eu du mal à distinguer le bonheur de la tristesse. Chez moi, ils se conjuguent parfaitement. En prenant ma récompense, j'ai vu défiler les plus belles images de ma vie et les plus cruelles aussi. On dit bien que la jouissance est une petite mort. Je n'ai pas voulu chasser le naturel, je n'avais préparé aucun texte, j'ai tout dit spontanément. D'autres choses sont également intervenues, mais je tiens à les garder secrètes.
J'ai célébré cette Victoire dans le silence. Dans la voiture, en quittant le Zénith, avec mon manager Bertrand LePage, nous n'avons échangé aucun mot. J'étais assise à serrer très fort entre mes mains cet objet très lourd. C'est ma manière de vivre les choses. Mon sens de la fête est le repli sur soi, sans occulter le bonheur. Chez moi, j'ai placé la Victoire dans mon salon, sur un haut-parleur. Comme beaucoup d'artistes, j'ai été étonnée. Je ne vois aucune inscription sur le trophée, pas même la catégorie. Tout juste ‘Victoires de la Musique 1988’. Je regrette cet anonymat.
Le lendemain, je suis redescendue sur terre en me plongeant dans le travail, qui est surtout une préparation physique en vue du Palais des Sports, en mai 1989.
"

Dans le journal belge Télé Moustique du 12 octobre 1989, elle expliquait encore : "J'ai passé des heures en coulisses pour les répétitions de cette soirée télévisée. Tout le gratin du show-business était là et ces gens m'ont écoeurée. Ils se détestent tous. J'étais triste d'avoir été récompensée et reconnue par ces gens-là. Ce sont les Victoire de l'hypocrisie ! J'ai failli m'enfuir, mais je suis restée pour faire plaisir aux gens qui regardaient l'émission. Ils n'auraient pas compris..."

En 1991, nominée à nouveau dans la catégorie "Meilleure interprète féminine", elle ne remporte pas le prix alors que cette année est celle de son plus grand succès, "Désenchantée". En mars 1992, elle évoque cette cérémonie : "Ne pas être choisie, cela fait partie du jeu. Ce qui me fait souffrir, en revanche, ce sont les malveillances gratuites. On peut ne pas aimer ce que je fais, pas me suspecter de manquer de sincérité."



Liste de toutes les récompenses reçues par Mylène durant sa carrière :
http://www.innamoramento.net/mylene-farmer/recompenses/

Retrouvez la vidéo du discours de Mylène aux Victoires de la Musique en 1988 ici :
http://www.innamoramento.net/mylene-farmer/television/

Et la vidéo des Victoires de la Musique de 2005 ici :
http://www.innamoramento.net/mylene-farmer/videos/

Mise à jour 17/01 :
Le président de la cérémonie a été interviewé pour le site Lefigaro.fr, l'occasion d'une petite question sur Mylène Farmer...
"Que pensez-vous du boycotte de Mylène Farmer?
Ce n'est pas un boycotte! Elle n'a rien demandé la pauvre, juste à ne pas être impliquée dans les Victoires de la musique. Il y en a bien qui refuse des médailles. Mylène Farmer fait ce qu'elle veut. Elle dispose de cette liberté de concourir ou non. Qu'on lui foute la paix!
"


Source(s) : Charts in France et Télé Loisirs (Twitter)

    

Vos réactions

Attention, vous n'êtes pas connecté ! Connectez-vous en cliquant ici. Le retour sur cette page sera automatique.