ConnexionAccueil Menu
0

wissMORamenToSon portrait de fan

Pseudo : wissMORamenTo (=> Voir son profil InnaNet <=)
Portrait réalisé le : 13/07/2010

Depuis quand aimes-tu Mylène Farmer ? Quel a été le déclic ?
J'aime Mylène depuis 1988. Le déclic a été le clip de "Pourvu qu'elles soient douces". J'étais intrigué par la beauté des images, l'ambiance... Je n'avais que 10 ans.

26 ans de carrière, 5 séries de concerts, 7 albums studios, environ 100 titres à son actif : en aurait t-il pu en être autrement, ou cela fait t’il parti de son univers ?
Que penses-tu de ce coté restrictif ?

Si tel sont ses choix, et bien soit... Pourquoi en attendre toujours plus ?

Sa démesure te gêne-t-elle ou la prends-tu comme de l’autodérision ?
Le Stade de France était-il un "passage obligé" ?
Imagines-tu Mylène Farmer faire une série de concerts à l’Olympia ?

J'aime la démesure dans tout artiste que j'affectionne, maintenant je pense que le Stade de France n'était pas un passage "obligé". Certes, c'était énorme, mais j'ai plus l'impression que c'est un histoire de "norme". Quant à une série de concerts de Mylène à l'Olympia, l'idée en est très séduisante... Pourquoi pas ?

Que penses-tu de l’image de fanatiques et d’hystériques qu’a son public ?
Trouves-tu cette image justifiée ?

Il y a des "cas"... mais je suis trop "dedans" pour me permettre une critique. Pour ce qui est de l'image, celle-ci me semble justifiée. Se jeter sur une caméra, pleurer son amour pour Mylène... Il y a des limites...

Quelle place a-t-elle dans ta vie de tous les jours ?
Cette place a-t-elle évoluée au fil des années ?

Dans ma vie de tous les jours... Elle est en filigrane dans ma vie. Ni trop présente... Ni trop absente.

Es-tu collectionneur ?
Je le suis de moins en moins avec les années. Je m'attache plus aux souvenirs maintenant, aux concerts, aux rencontres...

Quel rapport entretiens-tu avec les autres fans ?
Au fil des années j'ai pu rencontrer de nombreuses personnes, bonnes ou mauvaises... Maintenant, je trouve le "fan" très personnel, très "moi"... J'observe, j'écoute, et après, si je juge qu'il n'y a pas de danger, je vais vers la personne :).

Trouves-tu que le public de Mylène est, comme elle le dit elle-même, «très exigeant» ? Penses-tu l’être ?
Trop exigeant... Malheureusement, je le suis aussi, mais je tente de me soigner :p.

Peut-on prétendre bien te connaître en ignorant cette passion ?
Oui... Ce n'est pas "tout". J'estime être assez "riche"...

A l’inverse, connaître l’univers de Mylène Farmer, est-ce déjà beaucoup te connaître ?
Non, puisque je ne suis pas son univers :p.

Comment souhaiterais-tu voir Mylène évoluer au niveau musical ?
Aucune idée...

Penses-tu que Mylène a tort de se concentrer presque à 100% sur ses séries de concerts depuis 2005, et de délaisser ainsi la promotion d’un album et la réalisation de clips ?
S'il fallait choisir, je préfère passer plus de 2 heures à la regarder sur scène vivre, que de la voir 4 minutes, montre en main, sur un écran de télé, ampéxé la veille. En ce sens, elle n'a pas tort, et puis ça fonctionne très bien ainsi, non ?

Les références littéraires et cinématographiques de son univers t’ont-elles permis de découvrir des auteurs, des films, des œuvres que tu ne connaissais pas ?
J'ai eu ma période où inévitablement j'ai lu "les fleurs du mal"... mais j'ai vite abandonné, ce n'est pas mon trip. Donc, pour répondre, ce sera non.

Interprète, compositrice, actrice, écrivain, dessinatrice, productrice, parfois scénariste... y’a t-il pour toi une ombre à ce tableau ?
J'n'en sais rien... Oui et non :).

Quelle est la partie de son univers qui te fait le plus rêver ? Ses mots, la musique de Laurent Boutonnat, son physique peut être... ?
Je pense que c'est cette sensation du "hors de tout" que j'aime chez elle. C'est assez vaste comme réponse :).

Désires-tu un jour la croiser "hors contexte artistique", dans la rue par exemple, ou bien est-ce que pour toi cela casserait-il quelque chose dans ta passion ?
La voir, la croiser, échanger quelques mots... sont choses faites. Maintenant est-ce que cela a cassé quelque chose dans ma passion ? Oui, et ce dès le premier regard échangé. Mais maintenant, c'est une autre histoire...