ConnexionAccueil Menu
0

Axel63Son ancien portrait de fan

Pseudo : Axel63
Date : 16 /02/ 2005
Prénom : Sam
Année de naissance : 1977

Son « Je-Suis-Une-Déesse-Je-Le-Montre » te gêne t’il ou le prends-tu comme une auto-dérision ?
Mylène Farmer est devenue une artiste reconnu de tous les professionnels de la musique. Longue en a été la route pour arriver  à ce qu’elle est aujourd’hui. Son image de Déesse, elle la doit surtout à ses fans qui  la voient plus comme telle. Non, ca ne me dérange pas : elle ne fait que répondre aux attentes de son publique.

Que penses-tu de l’image de fanatiques et hystériques qu’ont ses fans ?
Trouves-tu cette image justifiée ?

Une artiste disait : « plus on en montre, plus on se cache ». Mylène Farmer donne ce qu’elle a  à donner en tps et en heure : une ambiance mystère, de rares apparitions, des concerts riches en émotions mais surtout des textes de « mal vivre » qui touchent une  grande partie d’adolescents en quête de recherche « du sois ». Les fans se retrouvent en elle.

Depuis quand aimes-tu Mylène Farmer ? Quel a été le déclic ?
Depuis l’âge de 9 ans dont le déclic était ses clips déjà  d’une rare violence.

Comment souhaiterais-tu voir Mylène évoluer au niveau musical ?
Je ne demande rien à cette artiste : je prends ce qu’elle peut m’offrir. Après, j’aime ou j’aime pas …

Que penses-tu des compositions de Mylène ?
Je pense que l’on ne peut pas exceller partout : chacun à sa place.

20 ans de carrières, trois séries de concerts, 6 albums, moins de 100 titres à son actifs : en aurait t-il pu en être autrement, ou cela fait t’il parti de son univers ? Que penses-tu de ce coté restrictif ?
Encore une fois, Mylène Farmer n’est pas du genre à parler pour ne rien dire. Si elle fait un texte, c’est pour exprimer quelque chose qui lui tient à cœur : ça fait parti du jeu.

Quelle place a t-elle dans ta vie de tous les jours ?
Cette femme me permet de me raccrocher à quelqu’un quand ça ne va autour de moi ou en moi. Plus jeune, elle m’a certainement sauvé tout court. Bizarrement, je lui doit beaucoup.

Es-tu collectionneur ?
J’ai été collectionneur par deux fois. Au départ, ce sont ces objets somptueux que n’offrait pas le commerce, ces choses rares et si limités. Il y avait une vraie recherche , un vrai but, une superbe aventure que de nicher un disque à moindre prix ou de réaliser un gros investissement pour un objet très cher. Collectionner ou pas n’entre pas en jeu  avec l’admiration pour le travail de Mylène Farmer. Aujourd’hui, je revends tout pour des projets de construction.

Quel rapport entretiens-tu avec les autres fans ?
Le cotés « j’aime tout ce qu’elle fait, elle est la plus belle ou je vis comme elle »me dérange un peu donc j’évite de fréquenter ces fans qui l’admirent souvent trop. Quant aux autres, je lie affinités avec certains qui  sont dans la même lignée que moi : apprécier, mais savoir critiquer.

Peut t-on prétendre bien te connaître en ignorant cette passion ?
A l’inverse, connaître l’univers de Mylène Farmer, est-ce déjà beaucoup te connaître ?
c’est difficile de répondre à ça…mais c’est vrai qu’il serait difficile de séparer Sam et l’univers Farmer puisque j’y ai vécu depuis tout petit. Maintenant, avec maturité, je pense m’être détaché un peu de cet univers très changeant au fil des années. J’aurai eu peur de passer pour un instable à chaque nouvel album de Mylène. (rires)

Les références littéraires et cinématographique de son univers t’on t-il permis de découvrir des auteurs, des films, des œuvres que tu ne connaissais pas ?
Oui, absolument. Essentiellement des auteurs comme Baudelaire par exemple.

Interprète, compositrice, actrice, écrivain, dessinatrice, productrice, parfois scénariste… y’a t-il pour toi une ombre à ce tableau ?
Son cotés dessinatrice ne me touche pas. Je n’y trouve rien qui m’interpelle… Je cherche encore  ce qu’elle a voulu dégager pour ce tableau dont le sujet était  la femme et le cancer.

Quelle est la partie de son univers qui te fait le plus rêver ? Ses mots, la musique de Laurent Boutonnat, son physique peut être… ?
Ses mots sans nul doute me touchent au plus point…quand je les comprends (rires). Maintenant, ce qui me fascine énormément, ce sont ses spectacles .

Enfin, un petit mot pour Mylène qui lira sûrement cette page ?
Mylène : merci…