ConnexionAccueil Menu
0

mariementoSon portrait de fan

Pseudo : mariemento (=> Voir son profil InnaNet <=)
Portrait réalisé le : 27/11/2010

Depuis quand aimes-tu Mylène Farmer ? Quel a été le déclic ?
1997. Album Anamorphosée découvert par hasard.

26 ans de carrière, 5 séries de concerts, 7 albums studios, environ 100 titres à son actif : en aurait t-il pu en être autrement, ou cela fait t’il parti de son univers ?
Que penses-tu de ce coté restrictif ?

La quantité ne fait pas la qualité.

Sa démesure te gêne-t-elle ou la prends-tu comme de l’autodérision ?
Le Stade de France était-il un "passage obligé" ?
Imagines-tu Mylène Farmer faire une série de concerts à l’Olympia ?

La démesure fait partie du personnage et c’est pour cela qu’elle voit toujours plus haut. Donc oui, le Stade de France était obligatoire, et non je ne la vois pas à l’olympia.

Que penses-tu de l’image de fanatiques et d’hystériques qu’a son public ?
Trouves-tu cette image justifiée ?

Non. Ils ne sont pas majoritaires, mais c’est eux qu’on entend le plus (puisqu’ils sont hystériques)

Quelle place a-t-elle dans ta vie de tous les jours ?
Cette place a-t-elle évoluée au fil des années ?

Une place importante, je l’écoute tous les jours.

Es-tu collectionneur ?
Oui.

Quel rapport entretiens-tu avec les autres fans ?
Ca dépend lesquels. Je fuis les fans hystériques et incapable d’accepter la moindre critique, je m’entends très bien avec ceux qui manient l’humour, le second degrés.

Trouves-tu que le public de Mylène est, comme elle le dit elle-même, «très exigeant» ? Penses-tu l’être ?
Encore une fois pas de généralité sur cette question.

Peut-on prétendre bien te connaître en ignorant cette passion ?
Non.

A l’inverse, connaître l’univers de Mylène Farmer, est-ce déjà beaucoup te connaître ?
Non plus. Elle fait partie de mes passions, mais elle n’est pas la seule.

Comment souhaiterais-tu voir Mylène évoluer au niveau musical ?
Un retour vers Innamoramento serait bienvenu.

Penses-tu que Mylène a tort de se concentrer presque à 100% sur ses séries de concerts depuis 2005, et de délaisser ainsi la promotion d’un album et la réalisation de clips ?
Non, elle a raison. On s’en fout de voir des ampex en play-back. Je préfère ne pas la voir que la voir ainsi.

Les références littéraires et cinématographiques de son univers t’ont-elles permis de découvrir des auteurs, des films, des œuvres que tu ne connaissais pas ?
Oui. Grace à Mylène, j’ai "découvert" Cioran, auteur que je n’ai jamais quitté.

Interprète, compositrice, actrice, écrivain, dessinatrice, productrice, parfois scénariste... y’a t-il pour toi une ombre à ce tableau ?
Alizée.

Quelle est la partie de son univers qui te fait le plus rêver ? Ses mots, la musique de Laurent Boutonnat, son physique peut être... ?
Ses mots.

Désires-tu un jour la croiser "hors contexte artistique", dans la rue par exemple, ou bien est-ce que pour toi cela casserait-il quelque chose dans ta passion ?
Non. Mylène doit rester innaccessible.