ConnexionAccueil Menu
0

ninaSon portrait de fan

Pseudo : nina (=> Voir son profil InnaNet <=)
Portrait réalisé le : 01/12/2010

Depuis quand aimes-tu Mylène Farmer ? Quel a été le déclic ?
Depuis 1986. Le vrai déclic a été d’entendre l’album "Cendres de lune" et plus spécifiquement "Au bout de la nuit" chez une amie. Mon déclic "clips" n’est venu que bien plus tard, sur "Sans contrefaçon".

26 ans de carrière, 5 séries de concerts, 7 albums studios, environ 100 titres à son actif : en aurait t-il pu en être autrement, ou cela fait t’il parti de son univers ?
Que penses-tu de ce coté restrictif ?

Je pense que ça fait parti de son univers, c’est ainsi que je le ressens, je n’aurais pas aimé qu’il en soit autrement : l’attente a du bon et la qualité prévaut sur la quantité.

Sa démesure te gêne-t-elle ou la prends-tu comme de l’autodérision ?
Le Stade de France était-il un "passage obligé" ?
Imagines-tu Mylène Farmer faire une série de concerts à l’Olympia ?

Je n’ai jamais trouvé qu’il y ait de la démesure chez Mylène, ça fait parti de son univers, c’est très bien comme ça. Le SDF je l’ai longtemps appréhendé mais après y avoir été je ne le regrette pas ... mais je ne pense pas qu’il faille renouveler l’expérience : ces deux dates sont suffisantes dans sa carrière, peut-être à part pour une date d’adieux. Avec Mylène on peut s’attendre à tout, alors l’Olympia n’est pas impossible un jour, mais je n’arrive pas du tout à l’imaginer (malgré une certaine envie de l’y voir).

Que penses-tu de l’image de fanatiques et d’hystériques qu’a son public ?
Trouves-tu cette image justifiée ?

Je pense que c’est très exagéré, mais il faut bien que les médias s’alimentent ! Ce n’est pas justifié car il s’agit d’une toute petite minorité. Je trouve au contraire que les fans de Mylène sont très sages par rapport à ceux d’autres stars de la chanson.

Quelle place a-t-elle dans ta vie de tous les jours ?
Cette place a-t-elle évoluée au fil des années ?

Son oeuvre ou ce qui se rapporte à elle (ou à Laurent Boutonnat, pour moi l’un ne va pas sans l’autre) fait parti de mon quotidien, il ne se passe pas une journée (sauf exception) sans que j’écoute ses chansons, visionne ses clips, lise des choses à son sujet, ... Ce n’est pas non plus toute ma vie, j’ai beaucoup d’autres centres d’intérêt. Cette place n’évolue pas vraiment, je ne m’en lasse pas. La seule chose qui a évolué dans ma vie c’est l’arrivée en janvier dernier d’Internet à mon domicile, je peux à présent me connecter quotidiennement aux sites qui lui sont consacrés sans que ce soit "vite fait" au travail, tranquillement et de ce fait beaucoup plus partager avec les autres fans.

Es-tu collectionneur ?
Oui ! Je n’ai pas les moyens d’être la collectionneuse que je souhaiterais, mais je fais avec ce que j’ai.

Quel rapport entretiens-tu avec les autres fans ?
Virtuel et réel, mais beaucoup plus virtuel. Je suis très longtemps restée dans mon coin (manque de sociabilité), mais depuis 1 an j’avais envie (enfin !) de commencer à partager avec les autres, c’est d’ailleurs la seule raison (la base) qui m’a poussé à prendre un abonnement Internet. J’aime aussi les files d’attente devant les concerts ou les magasins les jours de sortie Farmer pour échanger avec des gens que je ne connais pas, en général c’est toujours des rencontres assez riches. La plupart du temps les fans de Mylène me sont sympathiques.

Trouves-tu que le public de Mylène est, comme elle le dit elle-même, «très exigeant» ? Penses-tu l’être ?
Très exigent pour la forme, beaucoup moins dans le fond (lol). Je pense être assez exigeante, mais me laisse aussi facilement séduire (le plus souvent) par ce qui ne me convient pas au départ :D

Peut-on prétendre bien te connaître en ignorant cette passion ?
Non, mais en la connaissant non plus (lol).

A l’inverse, connaître l’univers de Mylène Farmer, est-ce déjà beaucoup te connaître ?
Je ne pense pas, ce serait plus mieux me comprendre (si tant est que la personne connaisse l’univers Farmer également).

Comment souhaiterais-tu voir Mylène évoluer au niveau musical ?
Avec un prochain album boutonnesque ... pour le reste je lui fais confiance !

Penses-tu que Mylène a tort de se concentrer presque à 100% sur ses séries de concerts depuis 2005, et de délaisser ainsi la promotion d’un album et la réalisation de clips ?
Je ne sais pas trop : d’un sens j’aimerais la voir un petit peu plus en interview, mais si c’est pour que les mêmes questions lui soient toujours posées ce n’est pas la peine d’en faire plus. Par contre pour les clips, oui : je le regrette (j’aimerais tellement que Laurent se remette aux commandes !).

Les références littéraires et cinématographiques de son univers t’ont-elles permis de découvrir des auteurs, des films, des œuvres que tu ne connaissais pas ?
Oui, partiellement. Par exemple je connais déjà Woolf, mais je pense que sans Mylène je n’aurais jamais commencé à lire "Le livre tibétain de la vie et de la mort". Dans ce qu’elle m’a fait découvrir, en général il s’agit plus qu’une oeuvre : c’est carrément un nouvel univers qu’elle m’a donné envie d’explorer (le plus souvent) !

Interprète, compositrice, actrice, écrivain, dessinatrice, productrice, parfois scénariste... y’a t-il pour toi une ombre à ce tableau ?
Non, pas du tout : cette diversité fait également parti de ce qui me séduit chez elle.

Quelle est la partie de son univers qui te fait le plus rêver ? Ses mots, la musique de Laurent Boutonnat, son physique peut être... ?
Question très difficile : je ne sais pas morceler Mylène : Farmer est un tout ... je dirais peut-être Boutonnat, et la vraie bête de scène qu’elle est (ah mince, ça fait déjà deux réponses !).

Désires-tu un jour la croiser "hors contexte artistique", dans la rue par exemple, ou bien est-ce que pour toi cela casserait-il quelque chose dans ta passion ?
La croiser oui, pour le plaisir des yeux. Mais pas forcément lui parler car de toute façon je crois que sa vue me laisserait trop admirative pour prononcer la moindre parole (à part peut-être un "merci" chuchoté ’-’