ConnexionAccueil Menu
0

FlorencexxelleSon portrait de fan

Pseudo : Florencexxelle (=> Voir son profil InnaNet <=)
Portrait réalisé le : 05/01/2011

Depuis quand aimes-tu Mylène Farmer ? Quel a été le déclic ?
J’ai eu mes premiers cd de Mylène en 89 (l’on m’avais offert ces 2 premiers album studio), mais réellement devenue fan depuis Désenchantée. Par rapport aux autres chanteur/chanteuses de son époque, ses textes ont pour moi tout de suite fais la différence.

26 ans de carrière, 5 séries de concerts, 7 albums studios, environ 100 titres à son actif : en aurait t-il pu en être autrement, ou cela fait t’il parti de son univers ?
Que penses-tu de ce coté restrictif ?

Que chacun à le droit de vivre sa vie comme il l’entends. De plus, sans tout cela, elle n’aurait jamais eu une telle carrière. Elle a su créer un mythe et un personnage comme aucune autre chanteuse francophone. Peut-être est-ce cela qui agace...

Sa démesure te gêne-t-elle ou la prends-tu comme de l’autodérision ?
Le Stade de France était-il un "passage obligé" ?
Imagines-tu Mylène Farmer faire une série de concerts à l’Olympia ?

Après ses concerts parisiens de 2006 complets au POPB je voyais mal comment cela pouvait se terminer autrement qu’au stade! Pour l’Olympia se serait un rêve de la voir de nouveau faire de plus petites salles, c’est plus intime, on se sent plus près...

Que penses-tu de l’image de fanatiques et d’hystériques qu’a son public ?
Trouves-tu cette image justifiée ?

Oui car des cinglés il y en a vraiment, et c’est bien triste pour elle et pour l’image qu’ils donnent des fans en général... Mais là l’on parle de fan et non de public...

Quelle place a-t-elle dans ta vie de tous les jours ?
Cette place a-t-elle évoluée au fil des années ?

J’ai grandit avec ces chansons, mais cela fait quand même un moment que mes années de fans acharnée sont derrière moi. J’attends toujours ses albums et surveille plus ou moins son actualité, mais plus de là à les mettre en boucle du matin au soir!

Es-tu collectionneur ?
Je le fut, à grande échelle tant que ma bourse pouvait suivre de 91 à 2001, et j’ai absolument tout vendu hormis quelques dédicaces et souvenirs. J’ai tous ces albums en cd, ça me suffit amplement. Les seules choses que j’aimerai trouver réellement sont les fameuses chansons inédites comme "bip be boo rock n’ roll" ou l’album l’autre en anglais... On peut toujours rêver qu’un jour ils atterriront sur le net comme ce fut le cas pour "Bad Girl"

Quel rapport entretiens-tu avec les autres fans ?
Quasiment plus aucun. Déjà d’une je n’aime pas trop le côté langue de vipère qui, même si il ne concerne pas tout le monde, est omniprésent... (ceux qui se souvienne du "Corbeau" ne me contrediront pas la dessus je pense!). Mais encore une fois ça reste une minorité est c’est dommage parce qu’à la fin on finit par avoir automatiquement des aprioris

Trouves-tu que le public de Mylène est, comme elle le dit elle-même, «très exigeant» ? Penses-tu l’être ?
C’est plutôt flatteur pour un artiste de dire qu’il a un public exigeant, ça signifie quelque part qu’il a déjà placé la barre assez haut... L’avant dernier opus m’avais beaucoup moins plus mais je n’ai pas jeter sa discographie au feu pour autant et le nouvel album me plait énormément, donc même si son ancien public n’aime peut-être plus tout ce qu’elle fait désormais, ou ne la suit plus avec autant d’engouement, je n’ai pas l’impression qu’il lui soit moins fidèle, juste plus discret mais lorsqu’on l’on a aimé énormément une artiste pendant des années, il reste toujours au moins la curiosité, qui parfois a notre propre étonnement nous replonge dedans.

Peut-on prétendre bien te connaître en ignorant cette passion ?
A moins d’être sourd et aveugle... En venant chez moi mes cd ne sont pas cachés et j’ai conservée une affiche de concert, donc même si elle n’est pas mon principal sujet de conversation en société et que je ne passe pas forcement sa musique si j’invite des amis il faudrait vraiment être bigleux pour l’ignorer...

A l’inverse, connaître l’univers de Mylène Farmer, est-ce déjà beaucoup te connaître ?
Oui et non. Il y a des choses que j’aime en commun avec elle tout autant que je n’aime pas. Ensuite je pense qu’on est attirée par des choses qui nous parlent, donc si un artiste nous parle il y a fort a parier qu’en fouinant dans ses inspirations l’on en trouvera toujours au moins quelques unes qui nous parleront aussi... Mais beaucoup me connaître me semble complétement hors de propos!

Comment souhaiterais-tu voir Mylène évoluer au niveau musical ?
Je n’en ai aucune idée... le principal est qu’elle fasse ce qu’elle aime avant tout, j’ai rarement était déçue, je ne vois pas pourquoi je le deviendrais plus.

Penses-tu que Mylène a tort de se concentrer presque à 100% sur ses séries de concerts depuis 2005, et de délaisser ainsi la promotion d’un album et la réalisation de clips ?
C’est certainement dommage pour Pascal Negre mais certainement pas pour son public qui n’a pas souvent la chance de la voir se produire!

Les références littéraires et cinématographiques de son univers t’ont-elles permis de découvrir des auteurs, des films, des œuvres que tu ne connaissais pas ?
Oui surtout quand je l’ai découverte. Avant je n’avais jamais entendu le nom de Poe (on se moque pas j’étais petite hein!), donc curiosité oblige... Nothomb un peu plus tard.

Interprète, compositrice, actrice, écrivain, dessinatrice, productrice, parfois scénariste... y’a t-il pour toi une ombre à ce tableau ?
Non, justement le dernier album me prouve d’après sa qualité qu’elle mène bien tout cela de front. Quand au côté femme d’affaire qu’on lui reproche, je préfère lui donner plus de sous à elle qu’à Universal tant qu’à faire, lorsque l’on voit les sommes qu’elle a investit de sa propre poche pour les clips par exemple, ce genre d’anecdote me fais sourire. Je pense au contraire que si Universal avait plus de pouvoir sur ses contrats ça pullulerait de produits dérivés officiels de partout...

Quelle est la partie de son univers qui te fait le plus rêver ? Ses mots, la musique de Laurent Boutonnat, son physique peut être... ?
Ses textes définitivement mais j’avoue qu’avec l’image en plus c’est tout aussi bien. Et toutes ses collaborations avec Boutonnat sont celles que je préfère, surtout la période des grands clips des années 80. C’est un tout je crois en fait.

Désires-tu un jour la croiser "hors contexte artistique", dans la rue par exemple, ou bien est-ce que pour toi cela casserait-il quelque chose dans ta passion ?
C’est déjà fais, et non ça n’a rien cassé bien au contraire, ça fait plaisir a voir que hors du contexte show biz’ elle ne longe pas les murs comme certains disent et sa spontanéité c’est tout de même autre chose!